Laurent Fiard (Medef) : "Économie : Il y a un climat de confiance qui s'est instauré. On est dans une dynamique plutôt optimiste"

Le président du Medef Lyon-Rhône, Laurent Fiard, était l'invité ce lundi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Laurent Fiard (Medef) : "Économie : Il y a un climat de confiance qui s'est instauré. On est dans une dynamique plutôt optimiste"
Laurent Fiard - LyonMag

Le 24 avril prochain, le Medef Lyon-Rhône organisera le Printemps des entrepreneurs. Cette année, la figure de l'événement est le personnage mythologique d'Ulysse, qui représente "le combat homérique de l'entreprenariat. De la phase d'audace de création de l'entreprise et donc de la prise de risque qui est un parcours souvent semé d'embuches. Voire même de catastrophes. (…) C'est aussi l'anticipation, anticiper l'entreprise de demain, ce qui est maintenant. Il faut que les entreprises se transforment", explique Laurent Fiard. Sur l'intérêt du Printemps des entrepreneurs, ce dernier ajoute que "c'est la 7e édition. Il s'agit d'un événement qui est bien ancré sur son territoire et sert à se retrouver. Notre objectif c'est d'avoir un Medef ouvert sur son territoire et sa région. On fait en sorte que les entrepreneurs se rencontrent, s'entraident et puissent bien sûr parler un peu d'influence sur le futur."

Alors que plusieurs indicateurs économiques semblent marquer une reprise de l'activité, le président local du syndicat patronal se dit plutôt optimiste. "Il y a un climat de confiance qui s'est instauré. On est dans une dynamique plutôt optimiste. Maintenant, on reste quand même très inquiets sur un futur qui est souvent incertain", assure ce dernier.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Atoll le 16/04/2018 à 18:35
Pauvre France.. a écrit le 16/04/2018 à 08h27

Pauvre garçon....il est bien le seul à voir un climat de confiance...
Depuis l'élection de Tuche ce n'est que grèves à répétition, violences et colère tous azimuts...

Pauvre France ? Les politiques sont aux ordres de Bruxelles,comme tous les citoyens européens sur le sol de la multinationale France. Le peuple n’a plus son mot à dire.

Signaler Répondre

avatar
poltron le 16/04/2018 à 13:23

Ni le médef et encore moins la cpme avec le cow boy francois Turcas ne ce sont opposés au paiement des impôts par les patrons leurs adhérents . Ce n'est pas aux employeurs de payer les impôts de leurs employés et il faut que les syndicats patronaux organisent une grève pour ce nouveau fardeau qui ne convient ni aux entreprises ni aux salariés !!! Moi je ne paye plus mes cotisations à ces Charlots ! Faites de même puisqu'ils ne défendent pas nos intérêts !!

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France.. le 16/04/2018 à 08:27

Pauvre garçon....il est bien le seul à voir un climat de confiance...
Depuis l'élection de Tuche ce n'est que grèves à répétition, violences et colère tous azimuts...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.