Wauquiez et la Région pas invités au Grand Hôtel-Dieu : "de la goujaterie"

Wauquiez et la Région pas invités au Grand Hôtel-Dieu : "de la goujaterie"
Le Grand Hôtel-Dieu - LyonMag

Vendredi matin, les Lyonnais pourront découvrir le Grand Hôtel-Dieu, ses jardins, ses cours, ses boutiques et ses restaurants.

Mais ce jeudi soir, en avant-première, le gratin et les huiles de l’agglomération auront droit à une soirée ultra-privée. Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, est notamment attendu sur place.

L’ancien maire de Lyon ne risque pas de croiser Laurent Wauquiez. Ce dernier n’a pas reçu de carton d’invitation. Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes restera donc chez lui, tout comme les membres de son exécutif ou le président du Ceser, eux-aussi boudés par les organisateurs de la soirée au Grand Hôtel-Dieu. "Une grande mesquinerie de la part de la Ville de Lyon. Ou simplement de la goujaterie", évoque-t-on à la Région.

Si Laurent Wauquiez avait eu le désir de se rapprocher de David Kimelfeld (Métropole) et Georges Képénekian (Ville de Lyon) après le départ à Paris de Gérard Collomb, le dossier du Musée des Tissus a ruiné leur relation de travail. Les deux camps s'échangent depuis des coups bas.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Anti W le 26/04/2018 à 18:44

Monsieur Wauquiez ou monsieur Collomb, c'est du pareil au même.
Monsieur Collomb avec son épouse a bien aidé monsieur Wauquiez à prendre la région.
Monsieur Collomb ne va pas encore lui offrir les petits fours !

Signaler Répondre

avatar
henon le 26/04/2018 à 18:25

Gérard Collomb est toujours aussi sectaire et veut, malgré son rôle de Ministre de l'Intérieur qui devrait largement l'occuper à Paris, garder la main sur Lyon et la Métropole.
Il est à peu près certain qu'avec Georges Képénékian et David Kimelfeld, hommes de bon sens, la collaboration indispensable Ville de Lyon, Métropole de Lyon et Région ARA est en mesure de fonctionner. Mais la rancoeur de Gérard Collomb ne le permet pas. Cette rancoeur se retrouve chez Hollande et Mélanchon et ne les dessert pas. Il est bien difficile de sortir de la politique sans regarder en arrière.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.