Lyon : la "marée populaire" prête à faire "reculer Macron" ?

Lyon : la "marée populaire" prête à faire "reculer Macron" ?
Photo d'illustration - LyonMag

Ce samedi, les opposants aux réformes d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe vont à nouveau défiler dans toute la France.

Ce n’est plus une histoire de pot-au-feu (entre 250 et 1000 participants début mai) mais bien de "marée populaire" qui se profile notamment à Lyon.


De nombreux syndicats, associations et partis politiques de gauche appellent au rassemblement au nom de "l’urgence sociale" et pour "affirmer tous ensemble dans la rue que des alternatives existent, que nous ne nous résignons pas au sort que nous promet ce gouvernement".

A souligner la présence inédite de la CGT à cet évènement social, le syndicat étant toujours resté à l'écart de ces initiatives souvent portées par la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon.

Du côté des partis, on devrait retrouver des représentants d’Europe Ecologie les Verts, du NPA, d’Ensemble! ou encore de Générations.S. Le Parti socialiste n'en fera pas partie.


La marée populaire doit se dérouler entre 11h et 14h à Lyon. Le point de rendez-vous a été fixé sur les Berges du Rhône à hauteur du pont de la Guillotière. Il s'agit d'une manifestation statique.


Certains membres de l’extrême-gauche devraient ensuite enchaîner avec le rassemblement anti Bastion Social à 14h30 place des Terreaux.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean Moto le 27/05/2018 à 10:12

2000 participants de 50 associations et syndicats, quel succès ! Que ces gauchistes cessent de vouloir ennuyer ceux qui bossent en bloquant la France en leur nom.

Signaler Répondre

avatar
Syndic, indic... le 27/05/2018 à 09:01

La marais populaire de Merluche 1er,mdrrrrrr. Comment attirer le peuple français dans la rue ? Surtout que tous ont appelés à voter MACRON,assos,syndicats,ect... le tout sauf MARINE se répètera pour la gauche. Si un jour elle accède au second tour de la présidentielle. Les français sont écœurés d’avoir vue tout ça et ne descendront PAS dans la rue avec. 130000 ou 160000 milles traîtres et girouettes qui ont manifesté ridiculement devant tous le monde . Qu’ils continuent de manger à tous les râteliers,mais cette fois Macron ne les a pas invité.et ça ils l’ont en travers .

Signaler Répondre

avatar
trop tard le 27/05/2018 à 01:44

Poules en cage, nucléaire, glyphosate, chômage, dette, augmentations des taxes.
Tout continue comme avant.

Pas étonnant quand on élit toujours les mêmes. Macron était ministre de Hollande, et avant banquier d'affaire.

Signaler Répondre

avatar
Mon pseudo le 26/05/2018 à 23:49

Macron doit avoir peur! 2000 participants dans une grande ville comme Lyon, tellement risible, le gaulois veut bien descendre dans la rue, mais pas un samedi après midi ensoleillé faut pas déconner non plus hein. Hahaha

Signaler Répondre

avatar
kumer le 26/05/2018 à 18:43

J ai donc reporter mes courses en centre ville pour un autre jour

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 26/05/2018 à 17:30

Tôt ou tard, ici et ailleurs, les sociétés évoluent et c'est irrésistible
Hollande n'a fait qu'accélérer les choses en suicidant un parti socialiste qui était de toute façon condamné
Quant à Mélenchon...

Signaler Répondre

avatar
Ils ont perdus . le 26/05/2018 à 12:29

Quel peuple ? Heu, pardon de ,quelle commutés parlez vous ? Français ? Ça c’etait AVANT. Il n’y à plus d’unite Nationale,seul le communautarisme grandit.

Signaler Répondre

avatar
C’est trop tard ! le 26/05/2018 à 11:33

La seule marée populaire qui a fait reculer le gouvernement,c’est Les. Bonnets Rouges. Pourquoi ? Parce qu’il y avait aucun syndicat à acheter,et aucun interlocuteur,mais une majorité de citoyens prêt à tout et souder. Cette marais populaire,mdrrrrrr, elle est politisée et à même aider à installer mr Macron au pouvoir. Le tout ,Sauf Marine,c’est bien fait pour le peuple. Les’ italiens sont moins bêtes,ils ont fait alliance pour gouverner ,tous mon respect. Mais ici c’est la france ,tout est écrit d’avance sans son peuple.

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 26/05/2018 à 10:39

Si on se posait la question de savoir si la cgt était encore un syndicat indépendant, le fait de répondre à l appel d un parti,prouve que ce n est plus le cas..

Cela leur fait quoi aux adhérents de la cgt d être devenus les moutons d un parti.

Les francais par leurs votes,ont mis au tapis si je puis dire les partis dits traditionnels, la cgt pour ma part en vendant sa neutralité à un parti, s est mis au tapis tout seul .

A quand un vrai syndicat représentant tous les salariés qu ils soient du privé, du public,de grandes et petites entreprises,

Signaler Répondre

avatar
De droitre ou de droite le 26/05/2018 à 09:57

"Le Parti socialiste n'en fera pas partie."

Très bien. Les choses sont claires ainsi.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.