Municipales 2020 à Lyon : la droite compte-elle encore sur Dominique Nachury (LR) ?

Municipales 2020 à Lyon : la droite compte-elle encore sur Dominique Nachury (LR) ?
Dominique Nachury - LyonMag

Il lui aura fallu un an pour digérer son échec retentissant aux dernières élections législatives.

Balayée par la vague macroniste dans une circonscription que l’on disait imperdable pour la droite lyonnaise, Dominique Nachury reprend du poil de la bête. À 67 ans, elle continue à croire qu’elle a un rôle à jouer pour les prochaines élections locales. À chaque fois que l’occasion se présente, elle interroge ses interlocuteurs sur la personnalité qui serait la mieux placée dans son camp des Républicains pour mener la prochaine bataille des municipales à Lyon.

Las ! La plupart du temps, c’est le nom de Pascal Blache qui revient en premier. "Oui, mais qui d’autre ?", ajoute l’ancienne députée LR à chaque fois, histoire de bien montrer le peu de cas qu’elle fait de celui qui occupe le poste de maire du 6e arrondissement. Dominique Nachury n’a visiblement pas compris que, pour 2020, Laurent Wauquiez ne compte absolument pas sur elle. Pas plus qu’il n’entend s’appuyer sur ceux qui, depuis plus de quinze ans, ont perdu toutes les élections entre Saône et Rhône.

En ce qui concerne Pascal Blache, elle a au moins raison sur un point. Le maire du 6e reste très largement inconnu des Lyonnais, même si lui-même semble avoir totalement oublié qu’il n’a nullement gagné le 6e en 2014. À l’époque, il n’était pas tête de la liste effectivement conduite par Dominique Nachury.

Pour en revenir aux prochaines municipales, le nom d’Etienne Blanc revient aussi avec insistance dans les discussions de couloirs. L’actuel premier vice-président du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes– il est toujours maire de Divonne-les-Bains – est de plus en plus présent dans la ville. Reste à savoir s’il vise plutôt Lyon ou la Métropole.

Difficile de se faire une opinion définitive. Lui-même n’a peut-être pas encore vraiment choisi.

Sur le papier, la conquête de la Métropole peut effectivement sembler un peu moins compliquée. Surtout avec le nouveau mode de scrutin qui ne donne plus les clés aux maires Synergie des petites communes qui, depuis 2001, ont permis à Gérard Collomb de s’imposer même lorsque la droite était sur le papier majoritaire.

En outre, nul ne sait aujourd’hui si Gérard Collomb mènera le combat pour son camp ; ou si David Kimelfeld tentera de se succéder à lui-même. Reste que pour rafler la Métropole, il faudra impérativement réaliser un bon score à Lyon. Même s’ils sont bien différenciés (les électeurs voteront deux fois), les deux scrutins seront très largement liés ; surtout dans les grandes villes.

À Lyon justement, la droite peut rêver d’un petit miracle style 2001 à l’envers. Les divisions à gauche entre macronistes (qui ne sont pas tous sur la même longueur d’ondes), socialistes, extrême-gauche à la sauce Nathalie Perrin-Gilbert et écolos peuvent être mortifères. Mais pour en profiter, encore faudrait-il que la droite dispose d’un candidat capable de rassembler au-delà de son camp. Pour l’instant, on en est loin.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Hortensia le 17/07/2020 à 08:47

Personnellement, j'ai eu affaire à Madame Nachury au temps où elle était députée.
Elle s'est avérée à l'écoute, très disponible, efficace. Sa permanence était ouverte à tous, elle envoyait en vidéo ses interventions à l'Assemblée.
Peu importe la couleur, elle a été balayée par Anne Brugnera, pour laquelle j'ai voté pour appuyer croyais-je le nouveau gouvernement de l'époque.
Cette dernière bien plus jeune que madame Nachury s'est avérée nullissimime et très indisponible avec tous.

69 ans n'est pas encore un grand âge pour s'occuper d'un quartier, d'une circonscription, ce qui compte c'est l'investissement, la conviction, le dévouement, l'écoute, la largesse d'esprit, l'engagement et l'expérience.
Madame Nachury n'en n'est pas dépourvue, plus que certains élus aux premières lignes !

Signaler Répondre

avatar
MH 2020 le 05/06/2018 à 18:41

elle avait pas annoncé qu'elle mettait fin à sa carrière politique après sa défaite aux législatives ?

Signaler Répondre

avatar
lyon demain ? le 05/06/2018 à 10:43

Quand Pascal Blache galope, Dominique Nachury est au pas. Il faut savoir partir au bon moment..

Signaler Répondre

avatar
pas elu le 04/06/2018 à 21:44

C'est vrai que pascal BLACHE n'a pas été elu directement par les électeurs du 6eme ! C'était un coup bien préparé ! Mais qui ne pourra pas se renouveler !

Signaler Répondre

avatar
BABA le 04/06/2018 à 19:54

en marche = LR ENGLOUTIE

Signaler Répondre

avatar
lyon6 le 04/06/2018 à 19:09
duneuf a écrit le 04/06/2018 à 11h16

A 67 ans on a le droit de goûter à une bonne retraite Mme Nachury!

Un peu de neuf ferait du bien... non?

Signaler Répondre

avatar
duneuf le 04/06/2018 à 11:16

A 67 ans on a le droit de goûter à une bonne retraite Mme Nachury!

Signaler Répondre

avatar
Lyon8 le 04/06/2018 à 11:15

Stéphane Guilland mettra tous ces minables à l'amende en 2020.

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 04/06/2018 à 10:25

Dominique Nachury ?

HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA haha hahaha...

(je reprends mon souffle)

HAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA HAHAHAHAHAHAHAHAHA haha hahaha...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 04/06/2018 à 10:00
sans souci a écrit le 04/06/2018 à 08h40

qu'on laisse les lYONNAIS voter pour leur maire et non les conseillers d'arrondissement..... marre de ce scrutin

Petit rappel: les électeurs n'élisent pas le maire comme ils le croient mais des conseillers municipaux qui eux éliront le maire...
Mais il est vrai qu'en général il n'y a pas de surprise puisque le maire est systématiquement celui qui est en tête de la liste majoritaire...

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 04/06/2018 à 08:40

qu'on laisse les lYONNAIS voter pour leur maire et non les conseillers d'arrondissement..... marre de ce scrutin

Signaler Répondre

avatar
c'est ça la démocratie ? le 04/06/2018 à 08:21

""Surtout avec le nouveau mode de scrutin qui ne donne plus les clés aux maires Synergie des petites communes qui, depuis 2001, ont permis à Gérard Collomb de s’imposer même lorsque la droite était sur le papier majoritaire.""

Je ne suis donc pas le seul à penser que l'ex maire de lyon était tout sauf un démocrate

qui a tout donné du portefeuille des contribuables pour acheter tout ce qui pouvait lui apporter des voix, jusqu'à même être suffisamment convaincant auprès des maires de faible envergure, de trahir leurs électeurs qui les avaient mis en place sur une liste de droite, alors qu'ils se retrouvent, AVEC LARGES INDEMNITES ET CONSIDERATION, dans la liste du colon (diarrhées incluses)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.