Elections annulées à Chassieu : Jean-Jacques Sellès va faire appel

Elections annulées à Chassieu : Jean-Jacques Sellès va faire appel
Jean-Jacques Sellès - Lyonmag.com

Quelques heures après l'annulation, par le tribunal administratif de Lyon, du résultat de l'élection municipale de Chassieu, Jean-Jacques Sellès annonce son intention de faire appel.

Dans un communiqué, le maire de Chassieu affirme "avoir agi en responsabilité et n'avoir pensé qu'à l'intérêt des Chasselands". "Le Tribunal administratif me reproche d’avoir, pendant le premier confinement strict de l’année dernière, adressé à la population des documents contenant des informations pratiques et les actions mises en place par la municipalité lors de cette période inédite. Il était de mon devoir d’informer les habitants de l’évolution de la situation sanitaire et de maintenir le contact avec eux pendant cette période exceptionnelle de confinement, à une époque, d’ailleurs, où on ne savait pas si un deuxième tour des élections allait ou non avoir lieu", se justifie Jean-Jacques Sellès.

"Quant aux places de football que l’on me reproche d’avoir distribuées au Centre de loisirs, il s’agit de dotations habituelles octroyées par l’Olympique Lyonnais aux villes limitrophes
depuis 2015
", poursuit celui qui était arrivé à égalité de voix avec la candidate Sylvaine Coponat.

"Je note enfin que sur les quatorze griefs qui m’étaient reprochés, seuls deux ont finalement été retenus par le Tribunal administratif", affirme Jean-Jacques Sellès, expliquant son intention de faire appel.

X
7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chassieu propre le 04/03/2021 à 22:16

Le futur-ex-futur maire de Chassieu n'a pas du lire tous les griefs qui ont motivé le jugement du Tribunal Administratif de Lyon. Le voici http://lyon.tribunal-administratif.fr/content/download/180125/1763933/version/1/file/2004285-2004583.pdf

Signaler Répondre

avatar
vieux chasseland le 03/03/2021 à 09:12
Précisions a écrit le 02/03/2021 à 22h46

Ben quoi ?
Il y a des personnes beaucoup plus haut placés dans la politique qui font appel ces temps-ci. Pourquoi pas lui...

mais c'est quoi ce communiqué ? il conteste le tribunal en reprenant ses mensonges , un message destiné à son électorat rien de plus. Faux les autres municipalités ont eu droit un certain temps à quelques places à PRIX REDUIT au Groupama mais pas 300 places gratuites et pas pendant la campagne électorale . Faux le tribunal ne conteste pas les publications Covid mais leurs utilisations pour faire sa promotion en parlant de ses réalisations etc... . Et si le TA n' a pas repris c'est bien parce que cela suffisait pour décider de l'annulation de l' élection et du non remboursement de son compte de campagne . Le conseil d'état va reprendre TOUS les griefs et peut aussi alourdir la sanction . A suivre!

Signaler Répondre

avatar
mORpION le 03/03/2021 à 08:42

Bien l'intention de rester accroché

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 02/03/2021 à 22:46

Ben quoi ?
Il y a des personnes beaucoup plus haut placés dans la politique qui font appel ces temps-ci. Pourquoi pas lui...

Signaler Répondre

avatar
vieux chasseland le 02/03/2021 à 21:00

ce monsieur est si imbus de sa personne qu'il se précipite , il en arrive même à croire à ce qu'il dit !
le tribunal n'a retenu dans sa décision que les griefs qui pouvaient (qui peuvent encore !) lui valoir une inéligibilité et qui étaient suffisants pour annuler l 'élection. Les autres manquements seront évoqués en conseil d'état puisque ce monsieur prends le risque d'y aller . Son ''communiqué '' n est pas surprenant , mais encore une fois mensonger par omission .

Signaler Répondre

avatar
"ça ose tout, c'est à celà qu'on les reconnait" comme dirait audiard le 02/03/2021 à 19:32

Peut-être veut il qu'on mette réellement TOUS LES GRIEFS qui pourraient lui être imputable ?

Signaler Répondre

avatar
soi même le 02/03/2021 à 19:28

Ca vous étonne ? ce profiteur ne vous pas encore tout révélé sur la grandeur de sa capacité de dérives

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.