Rassemblement National : "On sent des gens motivés dans le Rhône"

Rassemblement National : "On sent des gens motivés dans le Rhône"
Jean-Lin Lacapelle (à gauche) - Muriel Coativy (à droite) - LyonMag DR

Après avoir changé de nom le 1er juin dernier, le Rassemblement National est en tournée dans toute la France pour parler de la nouvelle organisation et des nouveaux objectifs du parti.

Lors d'une conférence donnée par Muriel Coativy, secrétaire départemental RN du Rhône et Jean-Lin Lacapelle, délégué du Rassemblement National ce mercredi, les deux membres du parti sont revenus sur ces changements.

"Nous avons à l'initiative du bureau national et de notre présidente Marine Le Pen, décidé de faire un tour de France et une tournée des fédérations pour aller expliquer ce qui était la refondation. […] Notre présidente l'a expliquée à plusieurs reprises. D'une culture de contestations nous sommes passés à l'opposition et nous souhaitons aujourd'hui bien évidemment incarner une culture de gouvernement. Ce qui nécessite un certain nombre de changements", explique Jean-Lin Lacapelle.

En plus du nom, le parti a fait quelques changements internes. Le bureau politique devient le bureau national. Il a été changé à plus de 50 % et est plus "féminisé", "rajeuni" et beaucoup plus "ouvert". Le secrétaire général a disparu et trois délégations nationales ont aussi été créées. Une pour les ressources, une pour la communication et une pour la mobilisation. Tous les trimestres les délégués vont se rencontrer et partager leurs "avancements".

Les élus et les adhérents seront formés par e-learning, des "méthodes de formations modernes qui permettront dès septembre prochain de pouvoir former nos élus, nos candidats et nos adhérents", précise Jean-Lin Lacapelle.

Si les membres du parti semble si bien se préparer c'est surtout en vue des élections européennes et municipales. Pour cela, le Rassemblement National souhaite continuer les alliances pour "s'accompagner électoralement" durant les élections. La prochaine échéance est fixée fin 2019, pour l'élection européenne.

Par ailleurs, un conseil national sera créé le 15 septembre prochain à Fréjus, pour "se mettre en ordre de marche", précise le délégué du Rassemblement National.

La phase d'action dans le Rhône

"Pour l'instant, on a beaucoup travaillé sur la forme avec le changement de nom […] Le fonctionnement est en train de se mettre en route. On est en train de le décliner auprès de nos fédérations et nos adhérents. Et puis le fond est à venir, cela dépendra des alliances qui pourront se faire au niveau national. Nous, au niveau local, on appelle à un rassemblement général, à de nouvelles adhésions et puis des ralliements qui ont déjà commencé à se faire dans le Rhône", explique Muriel Coativy, secrétaire départemental, membre du bureau Rassemblement National.  

Dès septembre, le parti compte accueillir, recruter, et former. Le but étant de transformer des citoyens en hommes et femmes politiques. "On sent des gens motivés dans le département", précise la secrétaire départementale.

L'objectif est plus précis, qu'au niveau National pour la délégation du Rhône car en 2020 au-delà des élections municipales, il y également les élections métropolitaines. "Pour nous on ne parlera pas de d'alliance au niveau du Rhône mais de ralliement fort qui ont une symbolique importante. Ça va être l'enjeu de Lyon et de la Métropole de Lyon. Aujourd'hui, on veut être la force politique d'opposition à Emmanuel Macron. Et je pense que sur le Rhône, on a ce rôle à jouer puisque les Républicains sont inexistants. Ils ne vivent qu'à travers Laurent Wauquiez. Je pense qu'on a un véritable rôle à jouer au niveau du Rhône et de Lyon puisque que Lyon est réputée pour être le fief macroniste", souligne Muriel Coativy.

Au niveau des formations dans le département : elles toucheront d'une part les élus, pour préparer les dossiers pour les municipales, et d'autre part, les militants avec six modules de formations et du media training.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Anti europe le 17/06/2018 à 08:44

L’enjeu c’est le mondialisme et ses dérives contre le protectionnisme,c’est tout . Le reste c’est de la com ...

Signaler Répondre

avatar
Vive MACRON. le 17/06/2018 à 08:34

L’avenir nous donnera raison . Le retour de la droite dure est ´ EN MARCHE ´....

Signaler Répondre

avatar
Next just folle le 17/06/2018 à 08:31
ça change des discours fasho du forum a écrit le 16/06/2018 à 20h17

Bravo pour ce commentaire.
Il est temps pour certains de comprendre, qu'en se réclamant "français" de souche, ils sont tout sauf ce qu'est la France.
En 1789, la révolution Française a remis à sa place "le droit lié à la naissance et à ses privilèges".

Ceux qui veulent "l'avantage de la naissance" sont tous, sauf de vrais français.

1789 ,et la révolution LGBT . Enfin FRANÇAIS !!!!!!????????????mdrrrrrr.

Signaler Répondre

avatar
ça change des discours fasho du forum le 16/06/2018 à 20:17
NEXT a écrit le 15/06/2018 à 19h03

Justement notre drapeau a beaucoup trop de valeur pour le laisser aux fachos nazionalistes

Bravo pour ce commentaire.
Il est temps pour certains de comprendre, qu'en se réclamant "français" de souche, ils sont tout sauf ce qu'est la France.
En 1789, la révolution Française a remis à sa place "le droit lié à la naissance et à ses privilèges".

Ceux qui veulent "l'avantage de la naissance" sont tous, sauf de vrais français.

Signaler Répondre

avatar
Mais quels cons! le 16/06/2018 à 15:45
NEXT a écrit le 15/06/2018 à 19h03

Justement notre drapeau a beaucoup trop de valeur pour le laisser aux fachos nazionalistes

Marseille ,un millions et demie d’habitants et quelques dizaines de drapeaux français éparpillés sur ses seize arrondissements. Donc, c’est bien une réalité,vue votre sous effectif communautaire,vous seriez si peu de français,noyé dans une ville de fachos nationalistes nazis mdrrrrrr.. L’unite Nationale n’existe pas ,chacun est derrière SA communauté dont il est fier .et non pas derrière les bleus comme les médias vous le laissent entendre ,bande d’abrutis.

Signaler Répondre

avatar
Caca mou le 16/06/2018 à 15:34
NEXT a écrit le 15/06/2018 à 19h03

Justement notre drapeau a beaucoup trop de valeur pour le laisser aux fachos nazionalistes

Bizzare ,mon papier toilette à les mêmes couleurs que tes valeurs. Et nous sommes très peu ,à en être Fier,Bizzare....

Signaler Répondre

avatar
Enzo le 16/06/2018 à 14:22
NEXT a écrit le 15/06/2018 à 19h03

Justement notre drapeau a beaucoup trop de valeur pour le laisser aux fachos nazionalistes

Le niveau...
Allez, bon pique-nique avec les "jeunes" communistes !

Signaler Répondre

avatar
Ta france m’ecoeur le 15/06/2018 à 20:40
La rareté des trois couleurs. a écrit le 15/06/2018 à 18h11

Compte les drapeaux français dans ta ville ,mdr. Un sur cent milles,ta france ne rassemble plus . On en a meme honte.

C’est clair, le drapeau français fait rêver que les clandestins qu’ils rebaptisent migrants...

Signaler Répondre

avatar
soupe politique le 15/06/2018 à 19:44

Je parie que d'ici 5 ans ils vont s'allier avec la France Insoumise, comme ils ont fait en Italie.
La politique reste la politique.

Signaler Répondre

avatar
NEXT le 15/06/2018 à 19:03
La rareté des trois couleurs. a écrit le 15/06/2018 à 18h11

Compte les drapeaux français dans ta ville ,mdr. Un sur cent milles,ta france ne rassemble plus . On en a meme honte.

Justement notre drapeau a beaucoup trop de valeur pour le laisser aux fachos nazionalistes

Signaler Répondre

avatar
La rareté des trois couleurs. le 15/06/2018 à 18:11
CQFD. a écrit le 15/06/2018 à 15h09

Surprenante position quand on voit comment le front nazional condamnent certaines personnes en raison de leurs origines!

Compte les drapeaux français dans ta ville ,mdr. Un sur cent milles,ta france ne rassemble plus . On en a meme honte.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 15/06/2018 à 15:09
Faux ! a écrit le 15/06/2018 à 14h29

N'importe qui peut être visé par une plainte, pauvre idiot...!
Reviens si GC est condamné. Mais pas avant...

Surprenante position quand on voit comment le front nazional condamnent certaines personnes en raison de leurs origines!

Signaler Répondre

avatar
Faux ! le 15/06/2018 à 14:29
DAVID82 a écrit le 14/06/2018 à 21h22

Le député du Rassemblement national (ex-FN) du Gard, Gilbert Collard, est visé par une plainte pour viol déposée le 12 juin dans le Var.
voila le FN ou RN ............... des gens intègres sois disant .

N'importe qui peut être visé par une plainte, pauvre idiot...!
Reviens si GC est condamné. Mais pas avant...

Signaler Répondre

avatar
Julie la peine le 14/06/2018 à 23:51
Casério a écrit le 14/06/2018 à 17h12

Le Ramassis Nazional .......BEURK !

T'as raison, dit comme ça c'est vraiment BEURK.
C'est plus joli en Rassemblement National !

Signaler Répondre

avatar
DAVID82 le 14/06/2018 à 21:22

Le député du Rassemblement national (ex-FN) du Gard, Gilbert Collard, est visé par une plainte pour viol déposée le 12 juin dans le Var.
voila le FN ou RN ............... des gens intègres sois disant .

Signaler Répondre

avatar
Gilbert le 14/06/2018 à 17:14

Enfin un vrai parti de droite!!!

Signaler Répondre

avatar
Casério le 14/06/2018 à 17:12

Le Ramassis Nazional .......BEURK !

Signaler Répondre

avatar
realy le 14/06/2018 à 15:33

FRONT OU RASSEMBLEMENT NATIONAL c'est quoi la différence ! ( un facho reste un facho ).
c'est des malades ces gens .

Signaler Répondre

avatar
Promo le 14/06/2018 à 11:15

Voilà une fois de plus une belle promo du parti d'extrême droite, quand,
lorsqu'il y a des articles sur les autres partis, on les taille !

Toujours pas signé les articles, normal, ce n'est pas du journalisme.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.