Givors : un jeune homme interpellé pour s'être baladé en ville avec une arme factice et un treillis

Givors : un jeune homme interpellé pour s'être baladé en ville avec une arme factice et un treillis
Photo d'illustration - LyonMag

Un jeune homme de 16 ans a causé la panique à Givors ce mardi après-midi.

L'individu vêtu d'un treillis se baladait en ville avec une arme factice. Un engin qu'il aurait bricolé avec du papier et du ruban adhésif.

Selon le Progrès, un premier témoin aurait donné l'alerte après avoir découvert avec surprise l'individu cagoulé et armé dans son rétroviseur. D'autres habitants ayant croisé, de loin comme de près l'individu, ont également appelé les forces de l'ordre. La brigade anticriminalité s'était alors rapidement rendue sur place en début d'après-midi et avait sillonné, pendant de longues heures, les rues de Givors sans succès. Suite à de nouveaux appels d'alerte, la Bac était revenue en ville deux heures plus tard.  

Cette fois-ci, la police a concentré sa recherche au niveau d'une immeuble du quartier du Bans, où le jeune homme a été repéré. Il est ensuite interpellé vers 20h, sans problème. Le jeune mineur connu des services de police a été placé en garde à vue après avoir été conduit jusqu'à Lyon. Pour le moment, personne ne connait encore son mobile ni même s'il avait toutes ses capacités mentales.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
oui encore et encore le 28/06/2018 à 10:39
encore et encore a écrit le 28/06/2018 à 10h12

" Le jeune mineur connu des services de police"
tiens tiens.... et les parents??
et si ce gamin n était pas responsable, mais simplement fou.... sa place serait peut être dans un centre HP fermé, non?
a mais c est vrai... restriction de budget en HP... donc la rue et la prison deviennent les annexes de ces centres médicaux

Cher troll sévissant du matin au soir sur ce forum, avant de vous précipiter à parler de manque de budget sachez que heureusement pour le respect de la personne on ne place pas si facilement quelqu'un dans un centre HP fermé,

Signaler Répondre

avatar
encore et encore le 28/06/2018 à 10:12

" Le jeune mineur connu des services de police"
tiens tiens.... et les parents??
et si ce gamin n était pas responsable, mais simplement fou.... sa place serait peut être dans un centre HP fermé, non?
a mais c est vrai... restriction de budget en HP... donc la rue et la prison deviennent les annexes de ces centres médicaux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.