Polémique autour de la nouvelle prison de Roanne

Après deux ans de travaux et 60 millions d’euros d’investissement, ce centre doit être inauguré cet après-midi par le Premier ministre François Fillon et la Garde des Sceaux Rachida Dati. Mais d'après les syndicats, la prison de Roanne ne serait en fait pas prête à accueillir des détenus. A cause notamment de malfaçons : les portes des cellules seraient faciles à forcer, des murs seraient en train de se fissurer, les grilles de la cour de promenade n'iraient pas jusqu'au sol... Enfin, certaines zones ne seraient pas couvertes par les caméras de vidéo-surveillance.

Les premiers détenus doivent arriver la semaine prochaine. Alors que d'ici six mois, cette prison qui emploie environ 250 personnes, devrait accueillir 600 détenus majeurs, dont 90 femmes.

Tags :

prison

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.