Disparition du président d'Interpol : Hongwei Meng "pris en charge par les autorités chinoises"

Disparition du président d'Interpol : Hongwei Meng "pris en charge par les autorités chinoises"
Hongwei Meng - DR

Cela fait maintenant une semaine que Hongwei Meng, le président d'Interpol à Lyon, n'a plus donné signe de vie.

Mise à jour à 16h07 : "Hongwei Meg a été pris en charge dès son atterrissage en Chine par les autorités chinoises pour être interrogé", peut-on lire dans le quotidien South China Morning Post, citant une source. Aucune précision n'a été donnée sur les raisons de cette audition.

Article initial :

Selon Europe 1, c'est sa femme, qui habite à Lyon avec leurs enfants, qui a contacté la police car elle n'arrive plus à joindre son mari depuis son départ en Chine le samedi 29 septembre dernier.

Une enquête a été ouverte pour disparition inquiétante. La femme du sexagénaire, élu à la tête d'Interpol dans le 6e arrondissement en 2016, a été entendue par la Police Judiciaire.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Papimouzo le 08/10/2018 à 03:00

Arrêté en Chine et bien je pense que peut être vu son statut il se croyait intouchable cela me surprendrait pas d apprendre qu il aurait lui aussi une casserole derrière lui enfin attendont la suite des événements cordialement en espérant que les médias fassent ce pourquoi ils sont payés

Signaler Répondre

avatar
Bassesses présidentielles LGBT le 06/10/2018 à 16:45
bibiloulou a écrit le 06/10/2018 à 09h02

la chine puissance mondial on peut rien faire leur allié algerie russie encore pire

Un coup monté,pour faire oublier la selfie compromettante de Macron 1er entre deux racailles,bien huilées et torses nues,mdr.

Signaler Répondre

avatar
Best le 06/10/2018 à 10:46

Super l'image et l'efficacité d'Interpol.Ils sont pas en mesure de prendre les précautions nécessaire et d'anticiper l'importance d'un president .

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 06/10/2018 à 09:02

la chine puissance mondial on peut rien faire leur allié algerie russie encore pire

Signaler Répondre

avatar
Vive la raie publique. le 05/10/2018 à 19:37
Monarchie satanique européenne a écrit le 05/10/2018 à 18h23

Il dérangeait sûrement le nouvel ordre mondial.

Il travaillait sur le dossier du selfie de Macron entre deux jeunes racailles teigneuses ? A t’il découvert le pot aux roses?

Signaler Répondre

avatar
Monarchie satanique européenne le 05/10/2018 à 18:23

Il dérangeait sûrement le nouvel ordre mondial.

Signaler Répondre

avatar
Obssssseeessssssssiiiiion!!!! le 05/10/2018 à 18:08
Post monétaire a écrit le 05/10/2018 à 17h12

Il faut demander à Monsieur Blachier, il revient d'Asie en avion bio, peut-être qu'il était en Chine avec ce monsieur qui a disparu ?
;)

C est quoi votre probleme avec Blachier?
Vous n existez qu a travers lui?
Vous etes bien etrange...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 05/10/2018 à 17:12
noa a écrit le 05/10/2018 à 15h43

Voilà une belle enquête à venir pour Interpol... Interpol parviendra-t-elle à retrouver son président ? Le synopsis d'un film à succès !

Il faut demander à Monsieur Blachier, il revient d'Asie en avion bio, peut-être qu'il était en Chine avec ce monsieur qui a disparu ?
;)

Signaler Répondre

avatar
Prout le 05/10/2018 à 17:07

Pétard :-(

Signaler Répondre

avatar
noa le 05/10/2018 à 15:43

Voilà une belle enquête à venir pour Interpol... Interpol parviendra-t-elle à retrouver son président ? Le synopsis d'un film à succès !

Signaler Répondre

avatar
dehem le 05/10/2018 à 15:35

Mais où est passé Alexandre Benalla?

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 05/10/2018 à 13:34

Donc le mec est président d’interpol et ne bénéficie d’aucune mesure de protection ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.