Le procès en appel du meurtre d’Anne-Sophie Girollet s’ouvre ce lundi à Lyon

Le procès en appel du meurtre d’Anne-Sophie Girollet s’ouvre ce lundi à Lyon
Anne-Sophie Girollet - DR

Jacky Martin est de nouveau jugé cette fois devant les assises du Rhône.

Déjà condamné en septembre 2016 à 30 ans de prison, il devra de nouveau répondre des accusations qui pèsent sur lui dans le cadre de la mort d’Anne-Sophie Girollet.

La jeune étudiante en médecine avait disparu en 2005 alors qu’elle se rendait à un gala de danse à Mâcon. Son corps avait été retrouvé deux semaines plus tard dans la Saône. Jacky Martin avait été confondu par les analyses de l’ADN retrouvé dans la voiture de la victime, décédée par suffocation. Il avait été mis en examen en 2012 pour "enlèvement, séquestration et homicide volontaire". Celui qui clame son innocence depuis son interpellation risque une nouvelle fois la réclusion criminelle à perpétuité.

Le procès qui débute ce lundi devant la cour d'assises du Rhône doit durer trois semaines. Le verdict est attendu le 6 décembre.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
DEHORS dehos le 19/11/2018 à 13:28

DEHORS : Parce que le coupable a fait appel; donc nouveau procès. C'est son droit tout comme le votre de vous informer avant de commenter n'importe quoi.

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 19/11/2018 à 07:17

Pourquoi un appel ? S il y a preuves , un proces suffit , ou alors on n a que ça à faire ....ou bien c est économique, pour justifier les sommes perdues par ce ministère qui ne sait pas évoluer ...normal il est étiqueté gauche caviar ....les places sont bonnes

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.