30 ans de prison requis au procès du meurtre d’Anne-Sophie Girollet

30 ans de prison requis au procès du meurtre d’Anne-Sophie Girollet
Anne-Sophie Girollet - DR

Le parquet a requis ce mercredi matin une peine minimale de trente ans de prison à l’encontre de Jacky Martin, jugé depuis le 13 septembre par les Assises de Saône-et-Loire pour le meurtre d’Anne-Sophie Girollet.

Cette étudiante en médecine à Lyon avait disparu en mars 2005 après un gala de danse à Mâcon. Son corps avait été retrouvé quinze jours plus tard, dans la Saône. Sa voiture avait également été immergée.

Ce n’est qu’en 2012 que Jacky Martin avait été interpellé. Il avait été mis en cause par de nouvelles expertises réalisées sur des traces ADN retrouvées dans la voiture de la victime. L’accusé clame toujours son innocence.

Le verdict est attendu en fin de journée.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Merci Jacky Martin le 28/09/2016 à 16:49
Kestion a écrit le 28/09/2016 à 14h07

est ce qu'on peut connaitre son origine ?

FRANCAISE !
Ouf..... ça y est !
on tient notre justification pour une nouvelle cure de 30 ans de PADAMALGAN !
Merci Jacky Martin !

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 28/09/2016 à 14:07
thomaslyon a écrit le 28/09/2016 à 14h03

jacky Martin,pas d'amalgames !!!

est ce qu'on peut connaitre son origine ?

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 28/09/2016 à 14:03

jacky Martin,pas d'amalgames !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.