Collomb le pacificateur de la place Bellecour : Cucherat a vécu une émotion digne des Jeux Olympiques

Collomb le pacificateur de la place Bellecour : Cucherat a vécu une émotion digne des Jeux Olympiques
Gérard Collomb et Yann Cucherat - LyonMag

Concernant le rôle qu’aurait joué Gérard Collomb dans la pacification de la place Bellecour samedi en début de soirée, il y a deux camps.

Celui de ceux qui sont offusqués ou qui se moquent du maire de Lyon. Et celui de ceux qui sont époustouflés par la démarche de l’ancien ministre de l’Intérieur.

Parmi eux, Yann Cucherat. L’adjoint aux Grands Evènements était aux côtés de Gérard Collomb sur la place Bellecour, envahie de quelques dizaines de casseurs donnant du fil à retordre aux forces de l’ordre. C’est très ému que l’élu a pris la parole ce mardi, lors d’une conférence de presse sur le bilan de la Fête des Lumières.

Un homme, une légende

Il a raconté que le maire et lui ont entamé un tour en voiture. Partis de l’Hôtel de Ville et arrivés au niveau du pont Bonaparte, ils ont vu des touristes et des badauds fuir Bellecour à cause des gaz lacrymogènes. "Gérard Collomb est sorti, s’est entretenu avec le commissaire pour faire un point sur la situation. Il y avait 50, 60 jeunes sur la place, ils allaient mettre le feu aux billes de l’oeuvre des Anookis. Et là, Gérard Collomb est parti les voir, sans rien dire, même pas à son agent de sécurité", a narré Yann Cucherat, pas franchement rassuré mais qui a alors suivi son maire.

L’ancien gymnaste aux quatre participations aux Jeux Olympiques évoque "un moment particulier. Et pourtant j’en ai connu des émotions dans ma vie de sportif. J’ai vu un maire qui voulait défendre la Fête des Lumières".


A ses côtés, Gérard Collomb, bras croisés, boit du petit lait. Dans les rangs des journalistes, des sourires narquois se dessinent. Qui se transformeront en rires lorque Yann Cucherat conclua son histoire.

"Certains jeunes faisaient des selfies avec Gérard Collomb !"

"Les jeunes étaient stupéfaits de voir le maire. Je ne sais pas quel impact la discussion a eu sur eux. Mais quinze minutes plus tard, ils partaient vers la place Antonin-Poncet. Certains jeunes faisaient des selfies avec Gérard Collomb !", terminait l'adjoint aux Sports.

Pour rappel, une vidéo confirme que Gérard Collomb est effectivement allé au devant de jeunes, leur indiquant qu’ils allaient "niquer l’oeuvre" de l’artiste, de surcroît atteinte d’un cancer. Le reste de l’anecdote de Yann Cucherat est invérifiable. Et c’est ainsi que la légende de Gérard Collomb pacificateur de la Fête des Lumières est née…

16 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Foldire. le 14/12/2018 à 16:23
Plusieurs analyses a écrit le 12/12/2018 à 10h05

Quand on regarde la vidéo normalement, on voit Gérard Collomb demandé à un badaud qui filme des casseurs s'en prendre aux éléments du 8 décembre d'arrêter de casser.

Quand on regarde la vidéo avec un oeil critique on voit des délinquants à plusieurs centaines de mètres de Gérard Collomb et que celui qui filme qui ne casse rien, ne fait aucun commentaire se fait interpeller par Gérard Collomb pour qu'il cesse de casser.

Quand on regarde la vidéo avec les yeux de Chimène ou dans l'espoir d'obtenir prochainement un bon poste, on voit Gérard Collomb arrivé sur son cheval blanc chasser les hordes de pillards et de casseurs hors des remparts de Lyon. Désormais le 8 décembre ne sera plus un hommage à Marie mais à Gérard Collomb.

Le regard de Monsieur Blachier plein d'amour pour MM. Collomb et/ou Touraine est exactement le même regard qu'a mon chien quand je lui prépare la gamelle.

Signaler Répondre

avatar
Berrichon Ravi le 12/12/2018 à 22:46

Quel courage ! Quel homme !

Je ne connais pas ce Monsieur Collomb car je fréquente assez peu les gymnases, mais il mériterait d'être ministre de l'intérieur !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 12/12/2018 à 10:46

Dark Vador a repoussé les ewoks !

Signaler Répondre

avatar
Plusieurs analyses le 12/12/2018 à 10:05

Quand on regarde la vidéo normalement, on voit Gérard Collomb demandé à un badaud qui filme des casseurs s'en prendre aux éléments du 8 décembre d'arrêter de casser.

Quand on regarde la vidéo avec un oeil critique on voit des délinquants à plusieurs centaines de mètres de Gérard Collomb et que celui qui filme qui ne casse rien, ne fait aucun commentaire se fait interpeller par Gérard Collomb pour qu'il cesse de casser.

Quand on regarde la vidéo avec les yeux de Chimène ou dans l'espoir d'obtenir prochainement un bon poste, on voit Gérard Collomb arrivé sur son cheval blanc chasser les hordes de pillards et de casseurs hors des remparts de Lyon. Désormais le 8 décembre ne sera plus un hommage à Marie mais à Gérard Collomb.

Signaler Répondre

avatar
bravo le 12/12/2018 à 09:53

Bravo gerard collomb , que c'est beau !

On attends avec impatience le prochain épisode et déclaration d'élus :
"Gerard Collomb m'a procuré le meilleur orgasme de ma vie"
ou encore "Grace à Gerard Collomb j'ai trouvé la voie du seigneur"

Stop à vos punchlines qui vous décrédibilisent... !

Signaler Répondre

avatar
Objectif Lune le 12/12/2018 à 08:20

Le chevalier blanc de Lyon...

Signaler Répondre

avatar
FIRMIN le 11/12/2018 à 22:39
lyonnaise 69 a écrit le 11/12/2018 à 21h32

Moi je dis bravo ! Être un maire sur le terrain, aller à la rencontre des jeunes faut avoir des couilles !

Julie69 alias lalouloute, sors de ce corps

Signaler Répondre

avatar
justine le 11/12/2018 à 22:39

Bravo, les élus sur le terrain

Signaler Répondre

avatar
lyonnaise 69 le 11/12/2018 à 21:32

Moi je dis bravo ! Être un maire sur le terrain, aller à la rencontre des jeunes faut avoir des couilles !

Signaler Répondre

avatar
bonberos69 le 11/12/2018 à 19:28

Cucherat fait gaffe tu as du cirage autour de la bouche !.. trompette !!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Dehors LREM le 11/12/2018 à 18:34

Ridicule A la retraite!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 11/12/2018 à 18:27

Quelle gymnastique de l'esprit monsieur Cucherat.

Signaler Répondre

avatar
P. Balcanni le 11/12/2018 à 18:18

Si j'étais élu je ne pourrai supporter tous ces cireurs de pompes.

Signaler Répondre

avatar
Lalèche 1er le 11/12/2018 à 17:07

C'est comme cela que sont nés les gilets jaunes.
Ils ne croient plus aux comptines politicardes.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 11/12/2018 à 17:02

Papy GéGé le sauveur des illuminations du 8 décembre en pacifiant les jeunes casseurs...
Qui l'aurait cru ?...
"Faut pas s'y fier...!!"

Signaler Répondre

avatar
Pipo le 11/12/2018 à 17:00

Il n'est pas allé au devant des jeunes, il s'est fait filmer comme si il leur parlait. En fait ils étaient à 50 mètres et n'ont rien entendu. C'est du pipo !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.