Le Président de la Métropole lyonnaise augmente de 10% les fonds dédiés à la lutte contre l’isolement

Le Président de la Métropole lyonnaise augmente de 10% les fonds dédiés à la lutte contre l’isolement
Foyer Notre-Dame-des-Sans-abris - LyonMag

David Kimelfeld augmente de 10% les subventions pour les associations qui luttent contre l’isolement social., soit environ 80 000 euros supplémentaires. 

Après avoir visité la Halte de nuit gérée par le Foyer Notre-Dame-des-Sans-abris à Gerland, et suivi une maraude nocturne du Samu social, David Kimelfeld a décidé de renforcer son aide auprès du réseau associatif. Le président de la Métropole tient à rendre hommage à « ces femmes et ces hommes qui viennent en aide aux personnes fragiles. »

L’isolement social, véritable enjeu

L’isolement social touche près d’une personne sur 10 en France, selon la Fondation de France, ce qui représente 6 millions de personnes. Ce sont les plus jeunes, les plus âgés et les plus précaires qui sont le plus concernés.

La Métropole de Lyon est déjà membre de la mobilisation nationale de la lutte contre l’isolement des aînés (MONALISA). Cette aide supplémentaire permettra de « favoriser tout ce qui contribue […] à « aller vers les autres », à tout ce travail remarquable que réalisent les associations pour détecter les personnes les plus invisibles, renouer dans la durée un lien avec elles. »

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Non à LaRem le 12/01/2019 à 12:29

Un beau geste.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 11/01/2019 à 18:22

La France des droits de l homme est devenu la France des pillages organiser par ces associations de malheur mais heureusement la guerre civile va pas tarder enfin une bonne nouvelle merci les franc !!!!!!!! Et les !!!!!!!!! devinez qui et vous aurez gagner le droit d être connu comme dit le proverbe

Signaler Répondre

avatar
Abus de droit! le 11/01/2019 à 14:32
Sans abris oui! Squatters, non! a écrit le 11/01/2019 à 14h04

Une loi empêche de remettre à la rue des sans-abris sans solution de logement...résultat certains squattent pendant des années...et quand des bénévoles les servent à table, la seule chosent qu'ils trouvent à leur dire..."c'est halal?"

Il faut d'urgence changer la loi et expulser les squatters!

Sans solution de logement...trouvé par ceux qui hébergent!
Ceux qui sont hébergés n'ont pas à en trouvé une par eux-mêmes puisqu'ils sont logés et nourris gratuitement et sans la moindre contrepartie!

C'est leur droit! ...c'est pourquoi il se permettent par-dessus le marché de réclamer du halal!

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 11/01/2019 à 14:29

LÀ, ENCORE IL TROUVE DES FONDS POUR LES ASSOCIATIONS....MAIS LA VILLE DE LYON DOIT AVOIR DES LOCAUX DISPONIBLES, PUISQUE POUR LEUR CAMPAGNE ILS ONT A LEUR DISPOSITION CERTAINES SALLES, ALORS QU'ILS LES OUVRENT.

Signaler Répondre

avatar
Sans abris oui! Squatters, non! le 11/01/2019 à 14:04

Une loi empêche de remettre à la rue des sans-abris sans solution de logement...résultat certains squattent pendant des années...et quand des bénévoles les servent à table, la seule chosent qu'ils trouvent à leur dire..."c'est halal?"

Il faut d'urgence changer la loi et expulser les squatters!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.