Les Grenoblois trop forts pour les Lions (5-1)

Les Grenoblois trop forts pour les Lions (5-1)
Photo d'illustration - LyonMag.com

En manque de résultats, le LHC n'a pas fait le poids face aux Brûleurs de Loups.

Huitième revers de suite pour le LHC. Ce vendredi, pour le compte de la 39e journée de Synerglace Ligue Magnus, les Lyonnais se sont logiquement inclinés sur la patinoire de Grenoble (5-1).

Face à un adversaire de cette taille, les Lions n'ont pas résisté bien longtemps. Les locaux se montrent dangereux d'entrée de jeu et ne tardent pas à débloquer leur compteur. Seul face au gardien Olivier Richard, Guillaume Leclerc ne tremble pas et ouvre la marque (1-0, 6'54). Le portier lyonnais, blessé, doit céder sa place à Roy Stojanovic. Le Slovène va rapidement s'incliner, sur son premier tir subi, et Maxime Legault fait le break (2-0, 7'56).

Des lacunes récurrentes

Dès le début du deuxième acte, Alexandre Pascal est sanctionné pour un cinglage. Grenoble n'en demandait pas tant. En supériorité numérique, Maxime Legault s'offre le doublé pour le 3 à 0 (3-0, 20'57). Lyon parvient toutefois à réagir. Killian Lairet sert Sébastien Delemps qui réduit la marque (3-1, 24'46). Mais Grenoble reste maître du jeu. Guillaume Leclerc, à son tour, inscrit son deuxième but de la soirée (4-1, 26'34).

L'issue du match est d'ores et déjà connue. Olivier Latendresse, sur un nouveau powerplay, marque le cinquième but grenoblois dans le dernier tiers temps (5-1, 50'27). Lyon a, comme bien souvent, su se procurer des occasions, mais a encore une fois manqué de réalisme devant la cage.

Ce huitième revers d'affilée plonge le club à la 11e place, la faute à la victoire de Mulhouse contre Gap (2-1). Grenoble reste de son côté solide dauphin. Le top 8 est, malgré tout, toujours à la portée des Lyonnais, mais il va falloir se montrer plus conquérant dans le sprint final. Prochaine rencontre ce dimanche, à la patinoire Charlemagne, contre les Aigles de Nice (7e).

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.