Crachats, déjections canines, mégots : la mairie de Villefranche fera payer les contrevenants

Crachats, déjections canines, mégots : la mairie de Villefranche fera payer les contrevenants
Photo d'illustration - LyonMag

A compter du 1er mars, les Caladois ont intérêt à se tenir à carreau.

Car la municipalité a voté un texte indiquant que les personnes surprises en train de commettre une incivilité comme le jet d’un mégot de cigarette, un crachat, de laisser la déjection canine de son chien ou d’uriner contre un mur seront punies d’une nouvelle manière.


Plutôt que de simplement dresser une contravention, la municipalité enverra la facture de nettoyage à l’individu. Car selon le maire Thomas Ravier, la situation empire à Villefranche, avec un budget de 50 000 euros annuel pour nettoyer les incivilités.

La déjection canine non ramassée sera celle qui coûtera le plus cher : 335 euros dont 68 euros d’amende. Le reste des incivilités coûteront 135 euros.

L’opposition n’a pas trouvé le texte suffisamment fort, rappelant au maire qu’en 2018, seulement 10 personnes avaient reçu une contravention. Pour y remédier, la municipalité installera de nouvelles caméras de vidéo-surveillance.

Tags :

villefranche

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Justice ridicule. le 11/02/2019 à 17:35

Et dans les camps de migrants ? Qui c’est qui payent l’addition de ses barbares ? Les mêmes blaireaux qui vont encore se prendre des prunes . C’est normal ,Ils sont solvables et ne se rebelle pas . A moins que un ,pete enfin les plombs et brûle la mairie ou déboîte le maire pour le samu, tant qu’a Faire.

Signaler Répondre

avatar
et a lyon svp le 11/02/2019 à 16:52

On aimerait bien aussi c’est de plus en plus dégoûtant

Signaler Répondre

avatar
JUCHIDESSU le 11/02/2019 à 12:06

Caméras ou pas , les gens s'en balance ! Tout les matins y'a qu'a se promené sur les quais de Saône pour constaté l'état de crasse , avec toutes sortes de merdes de chien à vous faire rendre le petit déjeuner .Les caméras sont pourtant bien présente et cela ne gêne personne dans leur incivilités .

Signaler Répondre

avatar
comme d hab le 11/02/2019 à 12:00

il y a déjà des lois qui encraient tout ca!!! sauf que pour les constater et les nier, c est la police nationale qui doit intervenir!

ici, le maire ne fait qu'ajouter un règlement municipale pour pouvoir faire appliquer la loi par ses policiers municipaux

est-ce que la PM ira dans les quartiers ou la PN ne va pas ?

depuis bien longtemps la PN ne fait plus son travail... il n y a qu a regarder les rodéos en pleine journée, les dealers à la vue de tous, les cambriolages sans interpellation, les cameras de la ville détruites devant la police (cf Villeurbanne)...

bref, ce maire a bien raison de tenter quelque chose! mais ca sera vain!

Signaler Répondre

avatar
Zizanie républicaine le 11/02/2019 à 11:54

Cette France qui ne se supportent plus ,tombe dans le ridicule et l’absurde. Cela s’appelle perdre ses Libertés dans une société de dictature qui n’accepte plus le vivre ensemble.

Signaler Répondre

avatar
Degaulle le 11/02/2019 à 11:42

Les gens pas solvable en ont rien a foutre de la facture.
Pour les crachats, il me semble que les caniveaux ça sert à ça non ?

Signaler Répondre

avatar
Zig- le 11/02/2019 à 07:04
Pigé a écrit le 10/02/2019 à 17h28

N'importe quoi. Sans doute que quelqu'un qui jette un mégot sera verbalisé, et moi je suis le Pape. Quant aux caméras qui peut croire qu'elles permettent de connaître l'auteur de l'infraction ?

Un mot sur l'urine. La France a la détestable manie de ne pas proposer de pissotières à la population. L'autre jour, attendant le train à une gare récemment fermée j'ai pissé dans un coin parce que les toilettes étaient également condamnées. La plupart des gares ne proposent pas de toilettes ouvertes. Quant aux toilettes urbaines, en trouver dans les villes relève du parcours du combattant, là où au Québec il y en a partout, dans n'importe quel magasin.

Emmerder le Français est la chose la mieux partagée par les politiques autistes ; répondre à leurs besoins s'est fait, c'était le Conseil National de la Résistance. Depuis...

Peut-être, mais le français, que je suis aussi, à la fâcheuse manie de pisser, cracher, et jetter ses mégots partout.

Quand à son chien, beaucoup de maîtres font semblant de ne pas avoir vu Medor faire ses déjections sur le trottoir.

C'est souvent tout de même de l'incivilité de la part des protagonistes je pense.

Signaler Répondre

avatar
DTC le 11/02/2019 à 07:02

Il suffit juste d appliquer les lois en cours ...mais c est pas politiquement correct de faire payer nos povres chances ....il vaut mieux taper le retraité du cru ....

Signaler Répondre

avatar
il vont choisir leur cibles le 10/02/2019 à 21:02

Papy mamie , jeune couple quoi ce qui sont de pouvoir payer mais sûrement pas au quartier Lol

Signaler Répondre

avatar
Sobchak le 10/02/2019 à 20:44

Cela craint avec la prison ! VILLE FRANCHE HORMIS LE MARCHÉ COUVERT et La Vague Caladoises es conscrits et conscrits a médiocre réputation ' les gens vont vite à Arnas Denice ou le bois d oing

Signaler Répondre

avatar
Les commerçants de Villefranche le 10/02/2019 à 18:27

Des nouvelles caméra il se foutent de notre gueule la police municipale on cas faire leur travail au lieu de se la joue à taxi 5 .ses boufon ses une honte on vous aime pas la municipale vous servez à rien honte à vous

Signaler Répondre

avatar
TB le 10/02/2019 à 17:46

Très bien !!!

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 10/02/2019 à 17:28

N'importe quoi. Sans doute que quelqu'un qui jette un mégot sera verbalisé, et moi je suis le Pape. Quant aux caméras qui peut croire qu'elles permettent de connaître l'auteur de l'infraction ?

Un mot sur l'urine. La France a la détestable manie de ne pas proposer de pissotières à la population. L'autre jour, attendant le train à une gare récemment fermée j'ai pissé dans un coin parce que les toilettes étaient également condamnées. La plupart des gares ne proposent pas de toilettes ouvertes. Quant aux toilettes urbaines, en trouver dans les villes relève du parcours du combattant, là où au Québec il y en a partout, dans n'importe quel magasin.

Emmerder le Français est la chose la mieux partagée par les politiques autistes ; répondre à leurs besoins s'est fait, c'était le Conseil National de la Résistance. Depuis...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.