Georges Képénékian, dans l'oeil du cyclone Collomb malgré lui ?

Georges Képénékian, dans l'oeil du cyclone Collomb malgré lui ?
Gérard Collomb et Georges Képénékian - LyonMag

De l'avis de tous, Georges Képénékian a manoeuvré avec classe le retour précipité de Gérard Collomb à Lyon.

En acceptant de lui céder le siège de maire, alors qu'il n'avait pas été prévenu en amont, l'intérimaire avait été salué par son camp et même l'opposition pour son court mandat. Cela faisait de lui l'un des rares à rester fidèle à l'ancien ministre de l'Intérieur.

Sauf que depuis quelques semaines, certains membres de l'entourage de Gérard Collomb, probablement motivés par la paranoïa ambiante à l'Hôtel de Ville, ont décidé d'obtenir la tête de Georges Képénékian. Pourquoi ? Selon eux, l'actuel premier adjoint au maire serait un traître. Tout en rondeur avec Gérard Collomb, il oeuvrerait en sous-marin avec David Kimelfeld pour se venger de leur mentor si peu reconnaissant.

De l'avis de plusieurs élus lyonnais, y compris chez ceux qui ont changé de camp pour rejoindre David Kimelfeld, Georges Képénékian n'est absolument pas dans cette configuration-là. Au contraire, il semble être prêt à suivre Gérard Collomb, même si ce dernier est de plus en plus esseulé. "Képénékian adore déconner, sauf quand il s'agit de Collomb. Il a un respect immense, sa déception est passée aujourd'hui", nous glisse un conseiller municipal de Lyon.

Le problème pour l'intéressé, c'est que Gérard Collomb est davantage enclin à croire cette cabale. Lundi soir, le maire est parti en mission aux Emirats Arabes Unis, et ne pouvait donc pas assister à l'inauguration des Halles du Grand Hôtel-Dieu. Ce devait être à Georges Képénékian de le représenter et de prendre la parole. Premièrement parce qu'il est 1er adjoint. Et surtout parce que la Gastronomie fait partie de ses délégation.

Sauf que Gérard Collomb avait, pour cette tâche, désigné en amont Richard Brumm, son 3e adjoint chargé des Finances, pourtant englué dans l'affaire Segimmo. Cela peut passer pour un détail, mais c'est rarement le cas avec l'ancien premier flic de France. Ses anciens protégés devenus trop envahissants, trop peu fidèles, pas au goût de sa femme ou de ses proches, l'ont souvent payé de leur vie... publique.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
elsuego@gmail.com le 04/04/2019 à 08:30

Caricatural le vieux Don Collomb

Signaler Répondre

avatar
nian - nian le 16/02/2019 à 16:16

Il n'aime plus les keuftés gégé ?? Dommage pour lui !

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 13/02/2019 à 19:58
Noël a écrit le 13/02/2019 à 14h53

C,est la vie des socialistes d,aujourd'hui , la belle vie
Jean Jaurès doit pleurer dans sa tombe
Pauvre France !

Ces politiques n'ont jamais eu d'idées socialistes. Ils ont rejoint LREM ce qui en est une preuve évidente.
Après avoir suivi à la lettre les idées de monsieur Collomb, ils espèrent s'émanciper de leur papy adoré.
Jean Jaurès repose en paix.

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 13/02/2019 à 16:36

Les élections municipales sont en 2020.
Les gones, c'est vous qui voyez...

Signaler Répondre

avatar
Noël le 13/02/2019 à 14:53

C,est la vie des socialistes d,aujourd'hui , la belle vie
Jean Jaurès doit pleurer dans sa tombe
Pauvre France !

Signaler Répondre

avatar
Salade Lyonnaise le 13/02/2019 à 14:00

Il semblerait qu'à Lyon, 1er adjoint = traître n'est-ce pas Jean-Louis ?

Signaler Répondre

avatar
QU'ON VIENNE ME CHERCHER disait un autre le 13/02/2019 à 13:48

Ces gens là, par leurs comportements de ce genre, nous donnent toutes les justifications de penser et dire qu'ils sont des PROFITEURS sur le dos de leurs concitoyens

y a qu'à voir juste le quotidien de chaque jour :
l'autre collomb qui se promène au moyen orient pour - dit il - "aller voir le chantier de l'expo universelle 2020" - mais franchement ... ! et nous on paye et on en a marre de payer

Je vais taire la rage qui me monte, comme c'est le cas de beaucoup de français qui n'en peuvent plus de voir que certains mettent en place ces "responsables de rien" non par conviction mais pour servir de leurs petits intérêts personnels - et on les voit qui grenouillent dans l'eau sale de la mare - c'est impressionnant !

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 13/02/2019 à 12:51

La politique ( lyonnaise en particulier) c'est comme au jeu d'échec:
il faut avancer ses pions , manœuvrer son fou et parfois savoir perdre sa tour,, se méfier de la dame pour coincer le roi ...

Signaler Répondre

avatar
DEHORS le 13/02/2019 à 11:53

C'est les Borgia !!

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 13/02/2019 à 11:22

Fort étonné de voir monsieur Brumm à l'inauguration, j'ai pensé que la finance était prioritaire à la gastronomie.
Pensez que monsieur Collomb nous faisait encore un petit caca nerveux ne m'était point passé par la tête. C'est difficile de comprendre la nouvelle politique de LREM.

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 13/02/2019 à 09:54

Comme les gosses en cour de récréation... je te cause, je te cause plus...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.