Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Michel Blanquer - LyonMag.com

Des enseignants à l’hôtel de Ville pour montrer leur inquiétude à Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer - LyonMag.com

Le ministre de l’Éducation nationale était dans le premier arrondissement de Lyon ce vendredi, où il a dû écourter son séjour.

Il est venu signer le projet éducatif territorial et le plan Mercredi, il a aussi vu une centaine d’enseignants lyonnais le huer. Ce vendredi après-midi, Jean-Michel Blanquer était de passage entre Rhône et Saône.

 

Alors qu’il devait se rendre initialement à l’ENS (École Normale Supérieure), où les enseignants avaient prévu de se rassembler, le ministre a annulé au dernier moment sa visite, prétextant devoir repartir à Paris.

 

Les enseignants se sont donc mobilisés devant l’opéra, les barrières fixées entre eux et l’hôtel de ville. Ils voulaient lui demander des classes moins chargées et souhaitaient montrer leurs inquiétudes quant à la réforme du lycée. Mais le ministre n’a pas pris le temps d’aller les voir et a quitté l’hôtel de ville sous la huée des enseignants, mécontents.

 



Tags : jean-michel blanquer | enseignants | hôtel de Ville |

Commentaires 17

Déposé le 24/03/2019 à 20h15  
Par Plotine Citer

Retard scolaire en Forces ! Vive le privé . a écrit le 24/03/2019 à 09h38

Les parents se privent pour beaucoup est préfèrent l’ecole Privé a celle du public . Comme je les comprends, déjà mes enfants dans les années 90 sont allés dans le privé.pour son sérieux,sa rigueur,son efficacité ect.... le multiculturalisme n’est vraiment pas une chance pour les enfants. Des enfants Roms qui rentrent dans une classe déjà saturée ou les profs sont absent TRÈS souvent ne fait qu’accentuer et tirer la classe vers le BAS .

Les réformes actuelles vont aussi impacter l'école privée sous contrat (cf. réforme du lycée). Les écoles privées hors contrat resteront plus libres, mais là comme budget c'est dans les 500 Euros par mois (pour une école maternelle, sans doute plus cher au collège et au lycée).

Déposé le 24/03/2019 à 20h07  
Par Plotine Citer

Mediacon tout est écrit. a écrit le 24/03/2019 à 09h02

Sa a déjà commencé avec des AVS sous contrat d’etat Précaire a 560 e par mois . Et viré en septembre 2018 ,ma fille en a fait les frais, sa la meme dégoûté de retravailler. Le système se fout de votre métier et mettra bien en place l’ecole A la maison . Les parents qui travaillent, n’auront besoin que de personnels moins rémunérés comme les assistantes de vies pour garder leurs progénitures. Le grand Gagnant,sera L’etat Qui dira aux contribuables que c’est la plus grande économie depuis longtemps pour les français.

Le métier d'AVS n'est pas assez reconnu, ces personnels ne sont pas traités dignement. C'est sûr que ce gouvernement veut faire des économies sur le dos de nos enfants et saccage notre école, il faut que la population se mobilise pour dire stop. Je pense que ces économies nous coûteront très chers à la fin, l'éducation n'est pas un coût mais un investissement. Bon courage à votre fille.

Déposé le 24/03/2019 à 13h27  
Par DRTC Citer

Dégraissage du mammouth ...1 2 3 et flop ...système rongé. ?..

Déposé le 24/03/2019 à 09h38  
Par Retard scolaire en Forces ! Vive le privé . Citer

Les parents se privent pour beaucoup est préfèrent l’ecole Privé a celle du public . Comme je les comprends, déjà mes enfants dans les années 90 sont allés dans le privé.pour son sérieux,sa rigueur,son efficacité ect.... le multiculturalisme n’est vraiment pas une chance pour les enfants. Des enfants Roms qui rentrent dans une classe déjà saturée ou les profs sont absent TRÈS souvent ne fait qu’accentuer et tirer la classe vers le BAS .

Déposé le 24/03/2019 à 09h19  
Par Driss Citer

EN en échec total. a écrit le 24/03/2019 à 09h09

Déjà aujourd’hui des milliers d’enfants font l’ecole A la maison ,renseignez-vous. Et le phénomène ne cessera de s’amplifier.

Exact, en attendant des chaînes d’etat avec programmes ou L’I A. Donnera des cours.

Déposé le 24/03/2019 à 09h09  
Par EN en échec total. Citer

Rasle bol 69 a écrit le 23/03/2019 à 22h35

Il y a 30 ans on affirmait déjà cela et rien est venu. Croyez aux marchands de sable

Déjà aujourd’hui des milliers d’enfants font l’ecole A la maison ,renseignez-vous. Et le phénomène ne cessera de s’amplifier.

Déposé le 24/03/2019 à 09h07  
Par L’ecole A la Maison ,c’est pour demain et oui. Citer

Rasle bol 69 a écrit le 23/03/2019 à 22h35

Il y a 30 ans on affirmait déjà cela et rien est venu. Croyez aux marchands de sable

Il y’a trente ans ? C’etait Le moyen âge, pas d’ordinateur ect... les marchés financiers ne gouverner pas non plus ou si peu. L’intelligence artificielle et la robotique va sous peu révolutionner notre société. Aujourd’hui,tous ont un portable,tous on un ordinateur,car c’est devenu indispensable.... demain les robes rentreront dans vos maison et avec l’IA vous verrez vos vies changer,c’est ainsi.

Déposé le 24/03/2019 à 09h02  
Par Mediacon tout est écrit. Citer

Plotine a écrit le 23/03/2019 à 18h01

Alors j'attends de voir ça avec des enfants de maternelle, personnellement je n'y crois pas du tout!

Sa a déjà commencé avec des AVS sous contrat d’etat Précaire a 560 e par mois . Et viré en septembre 2018 ,ma fille en a fait les frais, sa la meme dégoûté de retravailler. Le système se fout de votre métier et mettra bien en place l’ecole A la maison . Les parents qui travaillent, n’auront besoin que de personnels moins rémunérés comme les assistantes de vies pour garder leurs progénitures. Le grand Gagnant,sera L’etat Qui dira aux contribuables que c’est la plus grande économie depuis longtemps pour les français.

Déposé le 23/03/2019 à 22h35  
Par Rasle bol 69 Citer

Réaliste et proche. a écrit le 23/03/2019 à 14h34

L’éducation nazionale sera remplacé d’ici dix ans par L’IA qui mettra les professionnels de l’enseignement au chômage en faisant du coup des milliards d’économies pour l’état.

Il y a 30 ans on affirmait déjà cela et rien est venu. Croyez aux marchands de sable

Déposé le 23/03/2019 à 22h34  
Par Rasle bol 69 Citer

"il devait se rendre initialement à l’ENS (École Normale Supérieure), où les enseignants avaient prévu de se rassembler, le ministre a annulé au dernier moment sa visite". Il avait trop peur que les interlocuteurs lui montre que sa réforme était très contestée, contrairement au discours officiel qui prétend qu'il a l'accord de tous. Comme le président il n'admet le débat qu'avec ceux qui sont de son avis.

Déposé le 23/03/2019 à 18h01  
Par Plotine Citer

Réaliste et proche. a écrit le 23/03/2019 à 14h34

L’éducation nazionale sera remplacé d’ici dix ans par L’IA qui mettra les professionnels de l’enseignement au chômage en faisant du coup des milliards d’économies pour l’état.

Alors j'attends de voir ça avec des enfants de maternelle, personnellement je n'y crois pas du tout!

Déposé le 23/03/2019 à 17h36  
Par Papimouzo Citer

Réaliste et proche. a écrit le 23/03/2019 à 14h34

L’éducation nazionale sera remplacé d’ici dix ans par L’IA qui mettra les professionnels de l’enseignement au chômage en faisant du coup des milliards d’économies pour l’état.

Je répète l état paie les études de leurs futurs hauts fonctionnaires ou d ailleurs quelques uns voir les trois quarts n ont pas rembourser ce qui leurs avaient été versé genre Macron et d autres !!!!
Elle est pas belle la vie !!!!!
Cordialement

Déposé le 23/03/2019 à 14h34  
Par Réaliste et proche. Citer

L’éducation nazionale sera remplacé d’ici dix ans par L’IA qui mettra les professionnels de l’enseignement au chômage en faisant du coup des milliards d’économies pour l’état.

Déposé le 23/03/2019 à 13h50  
Par Papimouzo Citer

Comment voulez vous que notre enseignement soit digne de ce nom quand on voient que ces énarques qui ont fréquenté lycée Henri 4. Ou autres puissent se mettrent a notre niveau ????
Toutes les personnes qui ont été nommées a l éducation nationale ont été des gens d ou leur soucis premier ont été de faire des économies pour pouvoir payer les études et j insiste bien là dessus ont faient profiter d autres personnes qui sont une nouvelle société d énarques en marche et ça date pas d aujourd'hui maintenant en ce qui me concerne si je sais tout ça c est parce que je me documente c est tout donc j ai rien d exceptionnel comme vous le lisiez !!!!!
Cordialement

Déposé le 23/03/2019 à 11h33  
Par Plotine Citer

Blanquer est le fossoyeur de l'école de la République. Sa loi ne devrait pas s'appeler l'école de la confiance mais plutôt l'école de la défiance. Pour les écoles primaires, disparition programmée des directeurs, les écoles passant sous la tutelle des collèges (perte d'un interlocuteur de proximité pour les parents... Imaginez en zone rurale!). Pour les lycées, suppressions de postes d'enseignants, disparition des maths du tronc commun, les différentes spécialités qui ne seront pas présentes dans tous les établissements (comment faire si la spécialité choisie par l'élève n'est pas proposée dans son établissement de secteur?). On fait des économies sur le dos de nos enfants.

Déposé le 23/03/2019 à 11h12  
Par Non à LaRem Citer

Le marchant de sable Blanquer endort moins les enseignants mais les parents d'élèves restent en majorité toujours endormie.

Déposé le 23/03/2019 à 10h51  
Par Kasper Citer

Blanquer est un trouillard et se fiche des enseignants !!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.