Métropolitaines 2020 : Alexandre Vincendet auto-flingué par son action coup-de-poubelle ?

Métropolitaines 2020 : Alexandre Vincendet auto-flingué par son action coup-de-poubelle ?
DR Alexandre Vincendet

Et si Alexandre Vincendet en avait trop fait ?

Le jeune maire de Rillieux-la-Pape n’est jamais le dernier pour secouer la politique locale, lui qui abhorre le formol dans lequel végètent certains de ses compères aux Républicains.

Mais le président du parti dans le Rhône pourrait bien avoir grillé ses chances de viser la Métropole de Lyon en 2020 à cause de son action coup-de-poing d’il y a deux semaines, en pleine grève des éboueurs.

Il n’est pas bien difficile de penser que le sénateur François-Noël Buffet s’est frotté les mains vendredi dernier en découvrant qu’Alexandre Vincendet déverser un tombereau de poubelles sur le parvis de la Métropole de Lyon, rue du Lac, à la Part-Dieu.

Pour le maire de Rillieux, accompagné de Philippe Cochet (Caluire) et Claude Cohen (Mions), il s’agissait de dénoncer "l’inaction du président David Kimelfeld dans le cadre du conflit des éboueurs". Et d’affirmer qu’au 19e jour de grève, "le président de la Métropole prouve qu’il n’a pas la stature pour gouverner".

Gilet orange sur le dos et sans même prendre la précaution d’enfiler des gants, Alexandre Vincendet s’est fait complaisamment photographier en train de jouer les éboueurs d’opérette en déchargeant lui-même quelques sacs apportés par un camion-benne de sa commune.

Au final, son action constitue une double erreur. Elle est intervenue à contretemps, au moment même où un accord venait d’être signé, mettant fin au conflit entre la collectivité et les agents grévistes.

En outre, aux yeux de nombreux militants des Républicains, elle a donné du maire de Rillieux beaucoup plus l’image d’un chef de gang que du futur candidat à la présidence de la Métropole. Pas sûr que son action largement boudée soit de nature à lui donner "la stature pour gouverner".

En privé, nombre d’élus LR ont trouvé l’opération totalement indigne d’un responsable politique. Rares sont d’ailleurs ceux qui avaient répondu à son appel, la seule présence de Philippe Cochet et Claude Cohen en atteste.

Même si l’action a permis à l’ancien protégé de Jean-François Copé de faire parler de lui et de se faire un peu mieux connaître des habitants de la Métropole, elle n’est certainement pas de nature à impressionner les membres de la commission nationale d’investiture qui vont devoir prochainement départager les deux prétendants que sont le fougueux Alexandre Vincendet et le nettement plus placide François-Noël Buffet.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@AV le 27/05/2019 à 16:51

Tiens, on n'entend pas beaucoup nos petits LR locaux parler de leur grosse déculottée aux européennes.....

Signaler Répondre

avatar
Iznogoud le 18/04/2019 à 12:21

16 poubelles devant la metropole !
Vite que Pizzorno leve sa greve et qu'elle puisse nettoyer le parvis de la metropole

Signaler Répondre

avatar
cest bien le 15/04/2019 à 19:07

Quand la métropole parle « d’envisager d’éventuelles remontrances » il a raison. La métropole fait beaucoup de pub, beaucoup pour emmerder les riverains MAIS questions proprete elle est aux abonnés absents : tags, pisse , crottes de chiens sur les trottoirs, toilettes dans les parcs publics, la métropole est SALE

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 15/04/2019 à 14:18

Et Mr Cohen qui cherche aussi l'investiture. oui un échec cette mascarade!

Signaler Répondre

avatar
Recette maison le 15/04/2019 à 12:53

Ingrédients :
- un jeune concurrent agité à tendance mégalomaniaque dans la course à l'investiture interne des LR
- une situation interne LREM inextricable avec la guerre des chefs : l'ancien qui n'arrive pas à arrêter, et le nouveau qui a du mal à faire sa place
- une gauche qui part façon européennes : chacun pour sa chapelle et surtout pas de rassemblement (ben oui, ce serait dommage de faire plus de 10%...)
Sans oublier :
- un nouveau mode de scrutin pour des métropolitaines auxquelles personne ne comprend rien, mais qui va permettre au FN (ou RN) de faire un gros score avec des inconnus...

Remuez le tout et vous obtenez : un boulevard pour Buffet !

Signaler Répondre

avatar
3 piètres pitres le 15/04/2019 à 12:42

Les pitres !
Quelle image de la fonction qu'ils occupent... c'est indigne !

Et y aurait-il un rilliard pour s'émouvoir du fait que leur Maire mobilise un camion de la Ville, et sans doute au moins un ou deux agents municipaux, pour se donner en spectacle ?

Signaler Répondre

avatar
Un Rilliards le 15/04/2019 à 11:47

A Rillieux, cela fait 5 ans qu'il fait le Clown et le Cow-boy !! Pauvre de nous car il va surement être réelu...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 15/04/2019 à 10:32

"Elle est intervenue à contretemps, au moment même où un accord venait d’être signé, mettant fin au conflit entre la collectivité et les agents grévistes."

C'est très curieux mais quand on se promène à Villeurbanne ou des les arrondissements voisins, on a pas du tout l'impression que le problème est réglé.

Signaler Répondre

avatar
Mirou69 le 15/04/2019 à 09:14

Deux comiques, Vincendet et l'ineffable Cochet

Signaler Répondre

avatar
Les clowns ! le 15/04/2019 à 08:48

Elle est bonne, un nouveau comique est né, avec "l'assistant"cochet!", encore des politiques exceptionnels..eh bé avec eux on est sûr d'être dans de beaux draps

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.