Charbonnières : derrière les barreaux après une fusillade avec les gendarmes

Charbonnières : derrière les barreaux après une fusillade avec les gendarmes
Photo d'illustration - LyonMag

Mercredi dernier, des tirs avaient retenti dans l’Ouest lyonnais.

L’affaire avait débuté quand l’habitant d’une maison de Bully, près de l'Arbresle, était tombé nez à nez avec ses cambrioleurs. Les gendarmes avaient poursuivi les malfaiteurs jusque dans l’agglomération lyonnaise, à Charbonnières, non loin de la route de Paris.

Après avoir déposé ses deux complices, le chauffeur du véhicule en fuite avait percuté une voiture de la gendarmerie. C’est là qu’un militaire, se sentant en danger, avait tiré à quatre reprises sur l’individu qui fonçait sur lui. Le conducteur avait finalement été interpellé tout comme les deux complices, deux femmes.

Depuis, le conducteur a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Corbas. Une information judiciaire a été ouverte. L’homme est poursuivi pour participation à une association de malfaiteurs, tentative de meurtre sur personnes dépositaire de l’autorité publique, refus d’obtempérer exposant autrui à risque de mort ou d’infirmité et enfin conduite sans permis. Les deux femmes sont, elles, poursuives pour tentative de vol en réunion.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Ouvrezlesyeux le 05/11/2019 à 22:32

C'est pas de sa faute ! La gendarmerie est méchante. Il a des circonstances atténuantes : À quatre ans et demi un capitaliste franchouillard lui a marché sur l'orteil... Non je plaisante bien sûr. Mais pas le juge et encore moins son avocat payé par vos impôts (puisque commis d'office)!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.