Salariés grévistes de Pizzorno évacués ? La justice se prononcera jeudi

Salariés grévistes de Pizzorno évacués ? La justice se prononcera jeudi
LyonMag

Jeudi sera la journée de toutes les peurs pour Pizzorno.

L'entreprise privée, chargée par la Métropole de Lyon de collecter les ordures dans trois arrondissements de Lyon, à Villeurbanne, Bron et Vaulx-en-Velin, sera arrivée au bout de l'ultimatum fixé par la collectivité. La Métropole pourra alors réclamer des pénalités à Pizzorno, à raison de 20 euros par poubelle non ramassée.

Jeudi, c'est aussi le jour qu'a choisi le tribunal de grande instance de Lyon pour rendre son jugement concernant 10 salariés grévistes, assignés par leur direction. Pizzorno Environnement leur reproche de bloquer le dépôt de Vénissieux, et ainsi d'empêcher le travail des intérimaires embauchés pour parer au plus pressé.
Les faits retenus sont officiellement "entrave à la liberté de travail", "jets de projectiles" et "diffamation".
L'audience se déroulait ce mercredi matin.

Via la justice, Pizzorno espère obtenir l'évacuation de ses grévistes. La société réclame aussi 150 euros de frais de justice pour chaque salarié assigné.

Autant dire que les négociations ne risquent pas de se détendre entre les deux parties. D'où la demande de la Métropole de Lyon à la préfecture de jouer son rôle de médiateur avec la DIRECCTE.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Rasle bol 69 le 17/04/2019 à 17:41

Pourquoi la justice attend elle aussi longtemps?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.