Grève des éboueurs à Lyon : "On a ouvert la boîte de Pandore"

Grève des éboueurs à Lyon : "On a ouvert la boîte de Pandore"
Les agents de la Métropole en grève - LyonMag

Nul ne se plaindra que David Kimelfeld soit parvenu à un accord avec les agents de la Métropole de Lyon en charge de la collecte des déchets ménagers.

Reste que pour mettre fin à la grève, la collectivité a mis la main au porte-monnaie. Une autre solution était-elle possible ? Certains se souviennent de la grève de 2012. À l’époque président de la Métropole, Gérard Collomb avait fait preuve de fermeté face au mouvement. Il avait refusé de céder aux exigences financières des organisations syndicales, la CFTC en tête.

Bien sûr, il avait dû lâcher un peu de lest mais au final l’accord signé n’avait pas coûté trop cher aux finances publiques. La Métropole avait accepté comme c’est la coutume (et comme cela a été le cas cette fois aussi) d’étaler dans le temps la retenue des jours non travaillés.

Cette fois, David Kimelfeld a fait preuve de nettement plus de générosité. L’accord qu’il a conclu – et qui ne concerne pas seulement les éboueurs – va coûter une dizaine de millions d’euros. La Métropole est en mesure de les financer sans devoir augmenter les impôts. Mais qu’en sera-t-il demain ?

Un proche du dossier considère que l’accord conclu est dangereux pour l’avenir. "On a ouvert la boîte de Pandore", s’inquiète-t-il. Il craint en effet qu’à l’approche du scrutin métropolitain de l’année prochaine, les syndicats lancent d‘autres mouvements en s’appuyant sur les résultats obtenus au début du mois pour persuader les agents de se mobiliser.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Malkowicz le 06/05/2019 à 21:39

Je suis pas ripper, et je dois dire que quand j'en voit certains taffer le matin, vous pouvez tout de suite arrêter de faire le tri sélectif, pour autant dire que c'est un métier facile, alors oui c'est pas compliquer mais bon l'image que ça renvoit, y'as pas de sous métiers, enfin pas pour tout le monde, mais quand je vois que s commentaires de certains je me dis que beaucoup aimerais revenir au 19eme siècle, au passage "étaler" ça veux pas dire payé. De l'argent y'en as sauf qu'il part pas dans els poches du contribuables, alors s'il vous plaît arrêter de jouer au jeu du "gnagnagna c'est sur nos impôts" vous éprouvez moins de condescendance quand c'est fillon qui détourne un million.

Signaler Répondre

avatar
mourad le 06/05/2019 à 16:23

pour moi demain je postule car je suis au chômage

Signaler Répondre

avatar
mdr le 06/05/2019 à 14:31
Rippeur oo a écrit le 06/05/2019 à 14h13

Allez les idiots bêtes, allez y chacun de vos petits commentaires de rageurs !!!
Vous n'avez qu'à devenir éboueur si vous êtes jaloux d'eux puis vous verrez bien si vous touchez plus qu'un comptable.
Arrêtez un peu de bavez sur les blablas de journaleux qui ne savent rien.

c'est ça, comme si c'était difficile, faudrait déjà que les rippeurs en mission de mon coin, ne disent pas tous que c'est facile et que c'est mieux que manutentionnaire/cariste, métiers payés au smic où il faut payer soit même pour le renouvellement de son permis caces. Puis faire des grêve pour des salaires au-dessus de ceux de métiers qui nécessite des études dont les salaires sont en chutes libres à cause de l'automatisation, alors qu'en plus le métier de rippeur est en bout de chaine est nécessite la levée d'impots, rien compris à l'économie, les métiers de bout de chaine ne doivent jamais est être extrêmement bien payés quand ils sont aux frais des contribuables, au risque de créer du parasitage... Des grêves égoistes alors que les boites privées font du harcèlement morale pour gardée du turn over non stop, mdr on a pas vu un éboueur en parler et faire grêve alors que tout le monde sait que dans l'ex courly ça fonctionne au népotisme, depuis tellement longtemps que ce n'est même pas un secret... lol

Signaler Répondre

avatar
Rippeur oo le 06/05/2019 à 14:13

Allez les idiots bêtes, allez y chacun de vos petits commentaires de rageurs !!!
Vous n'avez qu'à devenir éboueur si vous êtes jaloux d'eux puis vous verrez bien si vous touchez plus qu'un comptable.
Arrêtez un peu de bavez sur les blablas de journaleux qui ne savent rien.

Signaler Répondre

avatar
lol le 06/05/2019 à 13:19

Dans Lyon Capitale, ils ont montré une fiche de paye d'éboueur et celui-ci était bien mieux payé qu'un comptable bilingue avec 10 ans d'expérience... A quoi bon faire des études... Inutile de dire que c'est parcequ'il n'y a personne pour le faire, y'a déjà 30 personnes dans mon immeuble qui checke quotidiennement tous les postes qui se présente, qu'ils soient pour la métropole, cdd, mission pour les boites privées,... Et mes voisins m'ont tous dit qu'il valait mieux connaitre un cadre pour réussir à y entrer, le truc c'est du népotisme... Même pour les marchés publics avec les cadres de l'ex courly, il faut faire ami-ami dans des soirées pour les obtenir ("soirée"... enfin ça commençait dans mes souvenir à 10h30 pour finir à 1/3h le lendemain)... Et ça dure depuis au moins michel noir, soit depuis ma naissance... ça doit être une tradition municipale je suppose...

Signaler Répondre

avatar
ENZO69 le 06/05/2019 à 11:35

Allez y les gars de la Courly et autres. Demandez ce que vous voulez, vous l'aurez. Y'a les élections qui arrivent. Facile de distribuer généreusement l'argent qui est le NOTRE !!!

Signaler Répondre

avatar
Bfm1 le 06/05/2019 à 10:05
kumer a écrit le 06/05/2019 à 09h57

Facile de faire grève quand tu es payé quand même Une honte

??? A bon , nouvelle version du code du travail ??

Signaler Répondre

avatar
RAS le 06/05/2019 à 10:03

un petit audit des frais de la Metropole serait de bon ton!

il me semble que la metropole est une grosse machine tres couteuse.... nous n avons touours pas réglés les "fuites" ou "derives" de subventions, notamment dans la culture

au fait, il n y avait pas un remboursement prévue suite aux scandels de la TOEM?

Signaler Répondre

avatar
kumer le 06/05/2019 à 09:57

Facile de faire grève quand tu es payé quand même Une honte

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.