Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

L’association lyonnaise L214 dévoile une nouvelle vidéo choc sur un élevage de poulets

DR

L'association de défense des animaux L214, a révélé une nouvelle enquête sur la souffrance des poulets à Solignat, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

D’après Sébastien Arsac, cofondateur de l’association : « Cette nouvelle enquête montre que même en Auvergne, où on pourrait s’attendre à ne trouver que des élevages en plein air, il existe des élevages intensifs où sont entassés des dizaines de milliers de poulets dans des bâtiments fermés, à plus de 22 par m2".

 

Loin du mythe du petit poulet qui gambade dans les prairies françaises, La vidéo met en avant la maltraitance animale faite par les industries intensives. Entassés en masse, ces animaux de basse-cour vivent dans des conditions effarantes. Une partie meurt de problèmes cardiaques ou maladies, "ils grandissent sur la même litière tout au long de leur courte vie (…) La poussière et les excréments s’accumulent. L'ammoniac et le CO2 qui s’en dégagent sont la cause de graves problèmes de santé."

Les autres sont ramassés par les pattes, vers l'âge de 35 jours et sont abattus de façon assez violente.

 

" Aujourd’hui en France plus de 8 poulets sur 10 vivent dans ces conditions." confie le cofondateur de l’association L214.



Tags : L214 | poulet |

Commentaires 4

Déposé le 11/05/2019 à 16h20  
Par hélène Citer

cela ne devrait ne pas exister ! il faut aussi penser aux risques professionnels, notamment respiratoires, des aviculteurs dans ces élevages intensifs ! : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=559?

Déposé le 10/05/2019 à 09h40  
Par Cancandiraton Citer

La vie est dur pour les poulets en ce moment et pas seulement à cause des G.J. ..

Déposé le 10/05/2019 à 09h25  
Par Point de vue Citer

Bon appétit pour ceux qui mangent ces pauvres poulets ou leurs oeufs et surtout bonne conscience.
Honte aux éleveurs !

Déposé le 09/05/2019 à 11h53  
Par Non à LaRem Citer

Ce n'est malheureusement pas demain que cela va changer.
Pour avoir du poulet de qualité, il faut mettre le prix ce que beaucoup de consommateur ne peuvent ou ne veulent pas.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.