Trois hommes devant les assises du Rhône pour la mort d’un policier

Trois hommes devant les assises du Rhône pour la mort d’un policier
LyonMag

Il s’agit du troisième procès de cette affaire dont les faits remontent à 2012.

Trois hommes, originaires de la région lyonnaise et âgée de 34 à 40 ans, vont comparaître ce lundi devant la cour d’assises du Rhône.

Ils faisaient partie d’une équipe de malfaiteurs qui venaient de cambrioler un magasin Darty en Savoie. En prenant la fuite, le véhicule des braqueurs avait délibérément foncé sur un policier de la brigade anticriminalité de Chambéry. Ce dernier âgé de 32 ans était décédé.

En première instance, cinq hommes avaient écopé de 29 ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité. Le conducteur de la voiture serait lui en fuite en Tunisie. Le verdict du procès en appel avait été annulé en raison d’une erreur de la présidente de la cour d’assises.

Ce troisième procès doit durer jusqu’au 25 juin.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Oups le 17/06/2019 à 21:56

.. avait délibérément foncés .. d’ou Vient cette affirmation ? Ne s’agit-il pas d’un accident ?
Un indice : les gilets jaunes éborgnés en pensent quoi de la justice ?

Signaler Répondre

avatar
charlot1959 le 17/06/2019 à 19:00

elle est belle la France ,est le refuge des déglinguant, et l immigration massive de se gouvernement de charlot ,qui ne pense qu a eux.

Signaler Répondre

avatar
l'europe de l'ouest est morte le 17/06/2019 à 09:13

pays de fous
la France est un pays dangereux
votre gouvernement et votre système judiciaire sont malades et corrompus

Signaler Répondre

avatar
Edgar à vous le 17/06/2019 à 08:50
Edgar a écrit le 17/06/2019 à 07h15

En fuite en Tunisie.

L'immigration, une chance pour la France.

C'est vrai ça...... avant quand il n'y avait pas d'immigration il n'y avait ni crime ni délit !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Edgar le 17/06/2019 à 07:15

En fuite en Tunisie.

L'immigration, une chance pour la France.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.