Pollution au kérosène : les résultats de l’aéroport de Lyon remis en question par l’ACENAS

Pollution au kérosène : les résultats de l’aéroport de Lyon remis en question par l’ACENAS
L'étang photographié par l'ACENAS - DR

Depuis 2017, c’est une découverte dans un étang de Thil, non loin de l’aéroport de Lyon, qui cristallise les débats.

Cette année-là, l'ACENAS, association des riverains de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, avait alerté les autorités après la découverte de « composants de kérosène dans un étang » de la commune située à une vingtaine de kilomètres de Lyon. D’après le collectif, un constat d’huissier, appuyé par deux analyses d’un laboratoire indépendant, avaient confirmé les faits, repérés à la surface de l'eau par des pêcheurs ou dans les jardins d’autres riverains. Un taux d'hydrocarbures, pouvant être du kérosène rejeté par un avion, avait été relevé à 1 100 microgrammes par litre.

Mais en décembre dernier, la préfecture d’Auvergne-Rhône-Alpes avait demandé à Aéroports de Lyon de mandater un laboratoire pour une contre-expertise. Et dans son dernier numéro, en juin, le magazine institutionnel de l’aéroport "Dialogue", déclare que "les valeurs en hydrocarbures totaux et volatiles trouvées sont très infimes, proche de la limite".

De son côté, l’ACENAS déplore que "pour étouffer l’affaire, l’aéroport vient de communiquer sur l’absence de pollution alors même que les prélèvements n’ont pas été effectués à l’endroit indiqué". En effet, le laboratoire serait allé dans des plans d’eau publics, qui n’avaient, eux, pas été épinglés par l’association.

D’autres prélèvements devraient être effectués cet été dans le premier étang, là où des flaques huileuses avaient été photographiées par l’ACENAS.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pierre D. le 17/07/2019 à 12:43

Réponse à GrandEst : il ne s’agit pas de fermer St Ex. Mais de faire payer et condamner les pollueurs. N’oubliez pas que le nettoyage est aux frais du contribuable que vous êtes, que nous sommes. Il y a mieux à faire de nos impôts que de payer pour ces gens. En particulier en faveur du développement économique que vous soutenez.

Signaler Répondre

avatar
Crackophile le 17/07/2019 à 10:55
danilo a écrit le 17/07/2019 à 04h30

Et les jolies traînées dans le ciel de lyon , qui redescendent tout doucettement vers nos poumons , tous les jours : elles sont BIO ces jolies traînées blanches ?

Oh pardon, bouge pas, on va déplacer l'aéroport ailleurs, et puis les avions ne passeront plus à moins de 30km de Lyon. Bon pour toi ?

Signaler Répondre

avatar
Antikhon le 17/07/2019 à 09:22
danilo a écrit le 17/07/2019 à 04h30

Et les jolies traînées dans le ciel de lyon , qui redescendent tout doucettement vers nos poumons , tous les jours : elles sont BIO ces jolies traînées blanches ?

Les traînées blanches dont tu parles sont de la vapeur d'eau, rien à voir des traces de kérosène qui elles sont noires.

Signaler Répondre

avatar
danilo le 17/07/2019 à 04:30

Et les jolies traînées dans le ciel de lyon , qui redescendent tout doucettement vers nos poumons , tous les jours : elles sont BIO ces jolies traînées blanches ?

Signaler Répondre

avatar
pierrot69vl le 17/07/2019 à 04:10

On a la même chose sur les communes au nord isère, tous ceux qui ont des piscines et qui ne les ont pas faites tourner connaissent bien cet arc en ciel qui se dessine à la surface de l'eau.

Suffit juste de voir les traces noires dégoulinants des murs ou les tuiles de "pays" noires.

Qui n'est pas de bonne foi? on en bouffe tous de ce kérozène et le nord isère n'est pas épargné non plus

Signaler Répondre

avatar
Hildur le 17/07/2019 à 03:20

Merci à l'ACENAS de vérifier cette information concernant une des deux pistes d'atterrissages ou peut-être même les deux: il y aurait, je dis bien "il y aurait " des déchets très dangereux enterrés profondément sous la/les dalles des pistes ainsi qu'en amont et aval de ces dernières. On parlerait même de déchets radioactifs et chimiques! A priori il faudra remonter jusque dans les années 55-70 et vous aurez avec un peu de chance et de persévérance, une bien bien belle surprise...Possible dans un premier temps d’aller se renseigner auprès des vétérinaires du site qui sont peut-être déjà au courant de "phénomènes étranges" sur les espèces animales présentes sur les pistes (par exemple nombreux lièvres mutants, chouettes suicidaires, etc...) évidemment, c'est sans aucun doute lié au kérosène et à sa toxicité car effectivement pour le kérosène des avions c'est clair comme de l'eau de roche, mais il existerait un "pas que" inquiétant... et cela pourrait devenir très grave si la corrosion des contenants... si contenants il y a bien entendu. Bref, j'imagine aussi que le concessionnaire actuel n'est pas du tout au courant de cette hypothétique information, ce qui pour une fois sera peut-être vrai. J’espère en tous cas que vous ne trouverez pas du graphite radioactif comme dans la série Tchernobyl mais le doute subsiste malheureusement. Un indice pour finir: cet aéroport a-t-il été construit sur une ancienne décharge?

Signaler Répondre

avatar
Non à LaRem le 16/07/2019 à 18:47

Tout ce qui tombe du ciel est béni.

Signaler Répondre

avatar
grandest le 16/07/2019 à 17:25
CQFD. a écrit le 16/07/2019 à 12h11

Le seul but de cette association est de faire fermer l'aéroport, c'est donc un dialogue de sourd

Helas oui derrière ces prétendues nuisances il y a surtout des nuisibles qui ne pensent qu'a détruire tout développement économique,la démocratisation de l’aérien et bien sur les emplois que cela représente!!
La pollution de ce type d'association est bien supérieure à celles qu'ils prétendent dénoncer!!
Chacun sait en fait que seuls leurs petits intérêts prives et égoïstes les intéressent...
Donc on interdit les avions,les camions les aéroports,les routes ,les bateaux,les industries, etc. comme cela nous vivrons heureux dans un environnement propre..

Signaler Répondre

avatar
Rien ne se perd le 16/07/2019 à 14:11
CQFD. a écrit le 16/07/2019 à 12h11

Le seul but de cette association est de faire fermer l'aéroport, c'est donc un dialogue de sourd

Mais que va devenir cette pauvre petite pollution si l'aéroport est fermé ?
Snif... paix à son âme.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 16/07/2019 à 12:11

Le seul but de cette association est de faire fermer l'aéroport, c'est donc un dialogue de sourd

Signaler Répondre

avatar
Pigé le 16/07/2019 à 11:34

Une bande organisée, c'est bien une mafia, non ?

Signaler Répondre

avatar
aéro porcs le 16/07/2019 à 10:44

st exupéry est tenu par des responsables malhonnêtes et soutenu par les mêmes en politique locale
pollution au kérosène, sonore, et non respect des couloirs aériens
tout va bien

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.