Les confidences de Nordahl Lelandais à son co-détenu à la prison de Saint-Quentin-Fallavier

Les confidences de Nordahl Lelandais à son co-détenu à la prison de Saint-Quentin-Fallavier
Nordahl Lelandais - DR

Les révélations font froid dans le dos.

Alors que l’enquête concernant l’enlèvement et la mort de Maëlys en août 2017 à Pont-de-Beauvoisin doit se terminer cet automne, le Parisien révèle en ce début de semaine des confidences.

Il s’agit de celles du co-détenu de Nordahl Lelandais, principal suspect dans cette affaire, à la prison de Saint-Quentin-Fallavier qui a affirmé fin 2018 à l’administration pénitentiaire avoir reçu les confidences de l’ancien militaire de 36 ans. Ce dernier aurait affirmé avoir violé puis frapper à mort la fillette de 8 ans avant de se débarrasser de son corps. Nordahl Lelandais aurait également assuré à son co-détenu avoir tué la caporal Arthur Noyer car celui-ci avait refusé ses avances.

Depuis son interpellation, l’ancien maître-chien continue de mettre en avant la thèse de l’accident la nuit de la disparition de Maëlys. Il a d’ailleurs démenti les propos de son co-détenu lors de nouveaux interrogatoires. Nordahl Lelandais pourrait écoper de la perpétuité "réelle" s’il était jugé devant une cour d’assises pour "meurtre d’un mineur de moins de 15 ans" précédé d’un viol.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
CQFD. le 27/08/2019 à 18:21
Avocat de mes .... a écrit le 27/08/2019 à 11h56

Merci à monsieur Jakubowicz d'avoir sciemment et publiquement menti face aux preuves pourtant limpides concernant le véhicule du suspect et la présence de Maëlys à ses côté, pendant plus de 6 mois......

Cela a permis à son client de laisser la nature faire son travail et aux médecins légistes de ne pas pouvoir prouver le viol !!!!!

C'est bien ce même jakubowicz qui continu de dire que malgrès les deux morts et les modes opératoires maintenant révélés rien ne permet d'affirmer qu'il s'agit d'un tueur en série.

Défendre un coupable est un droit absolu et le devoir de l'avocat, mais en aucun cas empêcher la vérité d'être établie

Signaler Répondre

avatar
Le pire est à venir. le 27/08/2019 à 17:54

Tant que la société, ne rétablira pas des sanctions Très lourdes et la peine de mort pour les irrécupérables fous dangereux ,alors la France comptera des millions de nordhal déchaînés et meurtriers qui tueront impunément en sachant qu’ils ne risquent presque rien. Car , le progressisme satanique encourage la délinquance avec des lois pro racailles et le côté obscur ,d’une société décadente.La majorité des français ont pût le constater aux quotidiens et mêmes dans les médias...

Signaler Répondre

avatar
Rétablissement de la peine de mort. le 27/08/2019 à 17:46

La peine de mort ,tous simplement.

Signaler Répondre

avatar
Chatiment le 27/08/2019 à 13:34

Je ne peux pas m'empêcher de penser que pour un individu aussi abject, le supplice de la roue devrait être appliqué (renseignez-vous en quoi ça consiste sur wiki). Et sans aucun retentum.

Signaler Répondre

avatar
jim carré le 27/08/2019 à 12:04
Avocat de mes .... a écrit le 27/08/2019 à 11h56

Merci à monsieur Jakubowicz d'avoir sciemment et publiquement menti face aux preuves pourtant limpides concernant le véhicule du suspect et la présence de Maëlys à ses côté, pendant plus de 6 mois......

Cela a permis à son client de laisser la nature faire son travail et aux médecins légistes de ne pas pouvoir prouver le viol !!!!!

mentir pour un avocat
c'est son métier

Signaler Répondre

avatar
Avocat de mes .... le 27/08/2019 à 11:56

Merci à monsieur Jakubowicz d'avoir sciemment et publiquement menti face aux preuves pourtant limpides concernant le véhicule du suspect et la présence de Maëlys à ses côté, pendant plus de 6 mois......

Cela a permis à son client de laisser la nature faire son travail et aux médecins légistes de ne pas pouvoir prouver le viol !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Justice morte le 27/08/2019 à 11:27

pourquoi ce type n'est toujours pas passé sur la chaise électrique ? Ah oui, en France on dit "pas bien de faire ça, allez rentrez chez vous, bisous"

Signaler Répondre

avatar
norquedale le 27/08/2019 à 11:02

vrai ou faux
c'est assez bizarre qu'il raconte cela à un taulard
cet individu savait bien qu'en se confiant, l'information allait fuir...

Signaler Répondre

avatar
lyyyooonnn le 27/08/2019 à 10:50

Qui en doutait encore ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.