Rhône : prison ferme pour le conjoint qui avait violé ses compagnes

Rhône : prison ferme pour le conjoint qui avait violé ses compagnes
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits s’étaient déroulés dans l’Ain, à Jassens-Riottier entre 2009 et 2010 ainsi qu’à Anse, en 2016.

Accusé de viol sur deux de ses compagnes, un homme a été condamné ce mercredi. Ce soudeur âgé de 47 ans a écopé de 5 ans de prison dont 2 ans avec sursis ainsi qu’une mise à l’épreuve d’une durée de trois ans. Une condamnation très en dessous de ce qu’avait réclamé l’avocat général : douze années de réclusion criminelle.

Ce procès a été permis grâce à l’action des gendarmes, intervenus plusieurs fois au domicile de l’individu condamné. En effet, aucune des deux victimes n’avait porté plainte.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gagnant69 le 20/09/2019 à 10:35
Mô viette a écrit le 19/09/2019 à 12h09

Ya pas son origine????ah....je sais pourquoi...

pauvre type

Signaler Répondre

avatar
gagnant69 le 20/09/2019 à 10:34

Mô viette je pari que tu habite a vieux lyon avec ton com bidon

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonn le 19/09/2019 à 16:25

« Ses » compagnes.... okay

Signaler Répondre

avatar
talion le 19/09/2019 à 12:19
InspecteurHarry a écrit le 19/09/2019 à 11h59

Une scie sauteuse réglée sur petite vitesse, le tout sous anésthésie locale, un samedi après-midi au mileu de la place Bellecour.

là tu y vas fort

Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudras pas qu'on te fisse, quoi que tu aies fait

Signaler Répondre

avatar
Mô viette le 19/09/2019 à 12:09

Ya pas son origine????ah....je sais pourquoi...

Signaler Répondre

avatar
peine de mort ? le 19/09/2019 à 12:06

Pourquoi on garde en vie un type pareil ?

Signaler Répondre

avatar
InspecteurHarry le 19/09/2019 à 11:59

Une scie sauteuse réglée sur petite vitesse, le tout sous anésthésie locale, un samedi après-midi au mileu de la place Bellecour.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.