Municipales à Lyon : Broliquier ne s’avoue pas vaincu et tacle Blanc

Municipales à Lyon : Broliquier ne s’avoue pas vaincu et tacle Blanc
Denis Broliquier - LyonMag

Ce mercredi, alors qu’Etienne Blanc (LR) présentait ses têtes de liste pour les municipales 2020 à Lyon, le nom de Denis Broliquier a été évoqué.

Et pour cause, le maire du 2e arrondissement n’était pas présent. Etienne Blanc évoquait alors pour l’élu Les Centristes des envies de Métropole de Lyon l’an prochain. Et la fin donc de son règne dans le 2e.

"Le candidat Les Républicains sur Lyon n’est ni tête de liste à la Métropole, ni mon porte-parole pour s’exprimer ainsi en mon nom", lui a rétorqué Denis Broliquier dans un communiqué.


Pour le maire du 2e, aucun projet valable ne lui a encore été soumis : "je discute donc avec toutes les sensibilités ouvertes au dialogue. (…) Je comprends que ça puisse en chagriner quelques-unes mais les temps changent…. Non, je n’en ai pas fini avec la Ville de Lyon".

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
centriste69 le 03/10/2019 à 16:29
dogmatique a écrit le 03/10/2019 à 09h56

Les Centristes ne sont sûrement pas des mous, mais des pragmatistes humanistes, non dogmatiques et surtout pas sectaristes.
Le dogmatisme et le sectarisme... voila ce dont les lyonnais ne veulent pas.

Les lyonnais attendent surtout un maire d'arrondissement pragmatique, proche de ses habitants et capable d'améliorer ou preserver leur qualité de vie

Signaler Répondre

avatar
Ambroise le 03/10/2019 à 10:03

Parler de "Gamelle" pour un maire d'arondissement, c'est vraiment ne rien connaître.

Denis Broliquer est comme des milliers de maires de proximité, un élu impliqué au quotidien, aimé de ses administrés, et sans prises de positions clivantes sur la politique nationale.

Il a largement fait le job dans sa mairie, sous le mépris répété et constant de LR (cf Florence Balas et son succès pétaradant aux législatives...).

Signaler Répondre

avatar
dogmatique le 03/10/2019 à 09:56
Correctif a écrit le 03/10/2019 à 07h51

Non, Lyon n est pas modérée !!!!
Elle a toujours été à contre courant du gouvernement!
Constatez que lorsque le président était de droite, le maire était de gauche, et vis versa

Nous n avons pas besoin de mous, mais de gens actifs!!!!
Ça n est absolument pas le cas des centristes

Les Centristes ne sont sûrement pas des mous, mais des pragmatistes humanistes, non dogmatiques et surtout pas sectaristes.
Le dogmatisme et le sectarisme... voila ce dont les lyonnais ne veulent pas.

Signaler Répondre

avatar
Lolipop le 03/10/2019 à 09:36

Centre, droite, gauche, en marche : BROLIQUIER ira où le vent tourne !

Signaler Répondre

avatar
Tête de cul le 03/10/2019 à 09:00
Karmel a écrit le 03/10/2019 à 06h25

Broliquier a de moins en moins de voix à chaque élection. Il est usé. Qu il fasse autre chose.

Je vous invite à regarder les résultats aux législatives et on en reparle

Signaler Répondre

avatar
Correctif le 03/10/2019 à 07:51
Lyon, la Centriste a écrit le 03/10/2019 à 07h35

que tous les centristes de droite se regroupent autour de Broliquier
Lyon a toujours eu une gouvernance modérée, anti- extrémiste.Même les maires successifs étiquetés officiellement à droite ou à gauche, on réussi à se maintenir et à faire le job que lorsqu'ils se sont résolus à gérer la ville au centre.
Blanc ne représente pas le Centre.
Broliquier est un homme ouvert, beaucoup moins conservateur qu'on veut bien le croire.
Il doit s'appuyer sur des élus ou personnes de la société civile qui ont prouvé leur fidélité au centrisme dans le cadre d'un exécutif ou d'un engagement civil.
Pourquoi pas d'ailleurs en faisant un bout de chemin avec Gégé qui a tout compris de la gouvernance lyonnaise.

Non, Lyon n est pas modérée !!!!
Elle a toujours été à contre courant du gouvernement!
Constatez que lorsque le président était de droite, le maire était de gauche, et vis versa

Nous n avons pas besoin de mous, mais de gens actifs!!!!
Ça n est absolument pas le cas des centristes

Signaler Répondre

avatar
Lyon, la Centriste le 03/10/2019 à 07:35

que tous les centristes de droite se regroupent autour de Broliquier
Lyon a toujours eu une gouvernance modérée, anti- extrémiste.Même les maires successifs étiquetés officiellement à droite ou à gauche, on réussi à se maintenir et à faire le job que lorsqu'ils se sont résolus à gérer la ville au centre.
Blanc ne représente pas le Centre.
Broliquier est un homme ouvert, beaucoup moins conservateur qu'on veut bien le croire.
Il doit s'appuyer sur des élus ou personnes de la société civile qui ont prouvé leur fidélité au centrisme dans le cadre d'un exécutif ou d'un engagement civil.
Pourquoi pas d'ailleurs en faisant un bout de chemin avec Gégé qui a tout compris de la gouvernance lyonnaise.

Signaler Répondre

avatar
Cassetoi le 03/10/2019 à 07:33

Il faudrait quand même que BROLIQUIER réalise qu’il est périmé et ne pèse rien

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 03/10/2019 à 07:14
L ancien monde a écrit le 02/10/2019 à 23h04

« je discute donc avec toutes les sensibilités ouvertes au dialogue« 
Traduction:
Je n ai pas de conviction, tant que j ai ma gamelle

Comme la majorité des candidats

Signaler Répondre

avatar
Karmel le 03/10/2019 à 06:25

Broliquier a de moins en moins de voix à chaque élection. Il est usé. Qu il fasse autre chose.

Signaler Répondre

avatar
L ancien monde le 02/10/2019 à 23:04

« je discute donc avec toutes les sensibilités ouvertes au dialogue« 
Traduction:
Je n ai pas de conviction, tant que j ai ma gamelle

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.