Cité de la Gastronomie : oubliées, les Toques Blanches lyonnaises boycotteront les lieux

Cité de la Gastronomie : oubliées, les Toques Blanches lyonnaises boycotteront les lieux
Christophe Marguin et ses Toques Blanches - LyonMag

La vie de la Cité internationale de la Gastronomie de Lyon est un long fleuve déchaîné. On ne revient plus sur les multiples rebondissements qui ont fait que la capitale des Gaules avait obtenu le précieux sésame dans des conditions peu reluisantes.

Alors que les lieux ouvriront enfin au public ce samedi au sein du Grand Hôtel-Dieu, on apprend que les célèbres Toques blanches lyonnaises boycotteront la Cité. Dans un communiqué, Christophe Marguin, président de l’association de chefs, estime avoir été, ainsi que tous les membres des Toques Blanches, oubliés par la Métropole de Lyon et les espagnols de Magma Cultura, en charge de la Cité.

"De nombreux représentants de la presse nationale et locale ainsi que plusieurs influenceurs ont eu le privilège de venir découvrir et visiter ce nouveau site touristique de la Capitale des Gaules en avant-première… En revanche, il n’a pas été jugé opportun de présenter cette cité à l’ensemble des représentants des métiers de bouche et de la gastronomie locale (boulangers, pâtissiers, chocolatiers, fromagers, bouchers, poissonniers, charcutiers ou encore cuisiniers…)", regrette Christophe Marguin, qui rappelle que les Toques Blanches lyonnaises sont impliquées dans le projet de Cité internationale de la Gastronomie depuis 2013.

"Notre déception est immense de ne pas être considérés comme des "acteurs de la gastronomie" par les fondateurs de cette Institution touristique… Mais notre profonde amertume est plus grande au regard du manque de respect pour l’engagement et le temps que tous les chefs impliqués ont consacré… Personne ne comprend une telle mise à l’écart", poursuit le chef qui prévient que les Toques blanches lyonnaises ne prendront part à aucun évènement prévu par la Cité de la Gastronomie.

Un conseil à Magma Cultura pour se rabibocher très vite avec les chefs : une bonne table, un bon vin…

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tonton le 18/10/2019 à 20:57

J’ai connu -Le Président - lorsque c’était le rendez vous des décideurs lyonnais avec les industriels ,les grands avocats, certains élus et même le milieu ! Et des jeunes filles sympathiques et agréables .Ce mélange des genres était très bénéfique pour le business et les patrons étaient des pros très sympas . C’etait Lucien et Michel qui faisaient le plein au déjeuner et le soir l’apéro le plus fréquenté de Lyon sur 3 files devant le bar ! Quelle belle époque ! Maintenant j’ai pu constater que c’est plutôt tristounet ! Circulez y a rien à voir !!

Signaler Répondre

avatar
axel le 18/10/2019 à 19:59

les toques font leur caprice de riche ...

Signaler Répondre

avatar
Linda tatatron le 18/10/2019 à 17:49
les echets a écrit le 17/10/2019 à 20h57

D’abord Les Echets ce n’est pas Lyon et les grenouilles ou le poulet à la crème ce n’est pas de la cuisine lyonnaise mais de Bresse ! Malheureusement le talent n’est pas génétique et le fils s’est rabattu sur le relationnel et le reste que l’association des toques blanches lui apporte . S’il n’est plus Président il est mort professionellement !

Il n'est plus aux echets, il à racheté "le president" à lyon . Je dit çà , je dit rien ! Et ça fait que 2 ans hein mdr

Signaler Répondre

avatar
les echets le 17/10/2019 à 20:57

D’abord Les Echets ce n’est pas Lyon et les grenouilles ou le poulet à la crème ce n’est pas de la cuisine lyonnaise mais de Bresse ! Malheureusement le talent n’est pas génétique et le fils s’est rabattu sur le relationnel et le reste que l’association des toques blanches lui apporte . S’il n’est plus Président il est mort professionellement !

Signaler Répondre

avatar
bofbof le 17/10/2019 à 18:43

J'ai regardé le reportage consacré a la présentation de cette cité, par TLM (oui je sait c'est bfm en enseigne, mais c'est du tlm vu la nullité du contenu !).

Le reportage n'a rien montré, a part un lustre avec des couverts et quelques ustensiles de cuisine au travers des âges.

Alors soit TLM s'est une nouvelle fois surpassé, soit cette cité n'a rien à montrer !!

Monsieur Marguin, je vous recommande de vous réunir avec vos amis et créez vôtre propre cité de la gastronomie.

L'homme de goûts, que vous et vous ami(e)s êtes, ne pourrez que faire mieux que les amis de colon et kd !!!

Signaler Répondre

avatar
Bouchon Lyonnais le 17/10/2019 à 18:16

Une mise à l'écart assez logique, Monsieur Marguin n'est en aucun cas la cuisine lyonnaise, mais simplement un digne représentant d'une certaine catégorie d'entre-soi lyonnais, qui ne reflète en aucun cas ce qu'est vraiment la ville et sa gastronomie.
Pour se faire une idée, il suffit de consulter les commentaires insultants voire menaçants lorsqu'un client ose émettre des réserves quant à la qualité de sa cuisine (Cf. Tripadvisor par exemple).
Accepter les critiques, ou l'art de progresser !
Bref, circulez, y'a rien à voir !

Signaler Répondre

avatar
dirigeants? le 17/10/2019 à 13:13

Les dirigeants étant espagnols ils feront la promotion de leur propre cuisine qui est excellente a savoir paellas, zarzuelas et autres gambas !! C’est pas plus mal que les plats préparés industriel qu’on bouffe dans de nombreux restaurants lyonnais et qui sont fabriqués par une multinationale qui est le sponsor des fameuses Toques Blanches Lyonnaises!! Il suffit de les réchauffer et de mettre un peu de persil en deco, et hop le prix est largement triplé pour le client . Et en plus on lui remet une note provisoire sans indication de TVA !!! CQFD

Signaler Répondre

avatar
Lyonnet le 17/10/2019 à 09:38

C'est hallucinant que les dirigeants de la capitale mondiale de la gastronomie n'aient pas su gérer correctement cette cité de la gastronomie.
Honte à eux.

Signaler Répondre

avatar
Antonin le 17/10/2019 à 00:31
president a écrit le 16/10/2019 à 22h24

Marguin qui n’a jamais été cuisinier contrairement à son père Jacky , n’aime que paraître et n’est pas respecté par les vrais cuisiniers et détesté par les vrais bouchons lyonnais .

Et ???

Signaler Répondre

avatar
president le 16/10/2019 à 22:24

Marguin qui n’a jamais été cuisinier contrairement à son père Jacky , n’aime que paraître et n’est pas respecté par les vrais cuisiniers et détesté par les vrais bouchons lyonnais .

Signaler Répondre

avatar
Turfu le 16/10/2019 à 20:16
Bbbrrrrrtt a écrit le 16/10/2019 à 19h41

C est ça juste pour touristes bobos , manque des traditions , des mères lyonnaises et de la charcuterie qui va avec .... ah ben justement la charcuterie c est pas halal ...

Meme la tu parles des musulmans???!!!t es traumatisé a ce point??

Signaler Répondre

avatar
Oups le 16/10/2019 à 20:09

Quoi, bientôt des fricadelles sauces américaine en vente à la cité gastronomique !! Super, ajouter moi une pression avec

Signaler Répondre

avatar
Parti de Loi et d'Ordre le 16/10/2019 à 19:46

Un autre exemple de la gabegie et de l'incurie qui caractérisent les pratiques de la bande en place à la mairie depuis le début du siècle. Le Parti de Loi et d'Ordre représentera un changement RADICAL dans ses pratiques, nous rendrons l'Hôtel Dieu d'une utilité plus marquante pour l'ensemble des habitants de Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Bbbrrrrrtt le 16/10/2019 à 19:41

C est ça juste pour touristes bobos , manque des traditions , des mères lyonnaises et de la charcuterie qui va avec .... ah ben justement la charcuterie c est pas halal ...

Signaler Répondre

avatar
lyyyyooonnnn le 16/10/2019 à 19:16

Mais de toute façon l’hôtel dieu est un échec certaines boutiques ont déjà quitté les lieux, à part les touristes personne fout les pieds là-bas, le lieu est magnifique mais c’est tout

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.