L’ASVEL rompt la malédiction en Euroligue dans l’enfer de Belgrade (72-74)

L’ASVEL rompt la malédiction en Euroligue dans l’enfer de Belgrade (72-74)
Le nigérian Tonye Jekiri a été brillant - LyonMag

Qui fera descendre l’ASVEL de son petit nuage ?

L’équipe villeurbannaise, solide en Euroligue sauf à l’extérieur où elle reste sur de belles claques, a pris sa revanche ce vendredi soir en ramenant une victoire de Belgrade.
En difficulté cette saison, les Serbes restaient pour autant des adversaires redoutables qui peuvent compter sur une ambiance électrique avec des supporters réputés comme étant les plus bouillants d’Europe avec les Turcs.

Malgré une semaine de préparation étrange puisque certains joueurs avaient accepté l’invitation de leur président Tony Parker à faire la fête à San Antonio, l’ASVEL a épaté.
Tonye Jekiri notamment a permis à Zvezdan Mitrovic et au reste de l’équipe d’arracher une victoire méritée contre Belgrade, qui a essuyé de nombreux points, essentiellement inscrits par Livio Jean-Charles.

Habituellement inspiré en Euroligue, Jordan Taylor n’a été que l’ombre de lui-même ce vendredi.

Avec cette victoire (72-74), l’ASVEL reste 8e d’Euroligue, à seulement deux points des leaders. Pas le temps de souffler, avec un nouveau déplacement dimanche chez le voisin Bourg-en-Bresse.

Tags :

ASVEL

LDLC ASVEL

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
FREE LYON le 16/11/2019 à 12:19

YES YES YES YES YES YES YES YES YES YES YES
TOUS A L ASTROBALLE
LES DANSEUSES DE DECINES DEVRAIENT PRENDRE EXEMPLE EUX N ONT PAS PEUR DU CONTACT
LA MAISON DE LA DANSE EST DANS LE 8 EME
GARCIA AMENE LES AVEC UNTUTU LA HONTE NE TOIMBERA JAMAIS POUR CETTE PITOYABLE EQUIPE

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.