Un millier d’arbres vont être abattus à Parilly à cause du réchauffement climatique

Un millier d’arbres vont être abattus à Parilly à cause du réchauffement climatique
Photo d'illustration - LyonMag.com

Les arbres n’ont pas supporté les canicules répétées des derniers étés.

Après avoir abattu 740 arbres l’hiver dernier, ce sont 550 hêtres, charmes et autres érables plane qui vont être coupés cet hiver au parc de Parilly de Bron et Vénissieux. La Métropole de Lyon déplore dans un communiqué "une recrudescence de la mortalité de certains de ses arbres" depuis un an. Des arbres qui sont incapables de s’acclimater aux conditions de vie actuelles, en particulier avec les étés "de plus en plus chauds, secs, et longs".

Ces abattages sont réalisés "pour d’évidentes raisons de sécurité pour les usagers du parc". Cela ne concerne "que des arbres morts sur pied ou dépérissant, ou présentant des blessures ou pathogènes qui engagent un risque de chute ou de casse". La Métropole précise toutefois qu’il s’agit d’un phénomène "constaté bien au-delà des limites du parc (de Parilly, NDLR), à l’échelle métropolitaine et même nationale".

Des plantations adaptées au chaud et au froid

En contrepartie de ces arbres tronçonnés, 1 150 arbres et arbustes ont été plantés en 2019. Un chiffre qui va presque doubler l’hiver prochain : "la plantation à venir d’un millier d’arbres et près de 2 000 arbustes pour l’hiver 2019-2020 est programmée avec la création de zones de boisements et de haies champêtres".

Ainsi, le parc de Parilly va voir émerger un mix de végétation (ormes, sorbiers, noyers, pommiers sauvages, cornouillers, fusains), des arbres adaptés aux étés de plus en plus secs et ne craignant pas le gel (chênes pubescents, chênes verts, cytises, etc.) et une gamme plus horticole "pour amener un peu plus de fleurs" (pistachiers, faux ormes de Sibérie, lavandes d’Afghanistan, etc.). Ces plantations seront réalisées en collaboration avec les collèges de la Métropole "qui sont sensibilisés à la question du réchauffement climatique dans les classes et participent, sur le terrain, à la plantation de nouvelles espèces".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
monp le 21/12/2019 à 11:35
villeurbannais a écrit le 21/12/2019 à 10h56

on nous bassine avec le réchauffement climatique
à l’école on nous a tous appris qu'il y avait eu une aire "glacière"
si vous n'êtes pas débiles ça fait quelque milliers d'années que la température augmente et ce n'est qu'un cycle de la planète

En tout cas à l'école vous n'avez pas appris à écrire correctement visiblement.
C'est "ère glaciaire" et non pas "aire glacière".
Pauvre pignouf !

Signaler Répondre

avatar
villeurbannais le 21/12/2019 à 10:56

on nous bassine avec le réchauffement climatique
à l’école on nous a tous appris qu'il y avait eu une aire "glacière"
si vous n'êtes pas débiles ça fait quelque milliers d'années que la température augmente et ce n'est qu'un cycle de la planète

Signaler Répondre

avatar
jipebe29 le 20/12/2019 à 05:21

Il s'agit de météo, pas de climat. Arrêtez de nous sortir LE coupable "climat" à chaque événement généré par les échanges dynamiques d'air et d'énergie, donc de la météo. Ce serait un miracle physique extraordinaire si le le petit réchauffement global de +0,7°C en 130 ans, qui a quasiment cessé depuis près de 20 ans, (la tendance n’étant plus que de +0,1°C/décennie), était responsable de la mortalité de certains arbres..

Signaler Répondre

avatar
Alainm le 18/12/2019 à 17:34

Erreur de titrage chers amis de Lyonmag,

Ce sont 550 arbres qui vont être abbatus.

Le millier c'est ce qui va être replanté

Signaler Répondre

avatar
C CHAUD ! le 18/12/2019 à 16:43

Sans déconné du 17°c au 18 décembre j'en ai pas le souvenir .En tout cas on est largement au dessus des moyennes de saison . Du coup l'affaire est désormais sérieuse et il n'y'a plus de doute sur le sujet du réchauffement climatique et les supposé lobby écolo .

Signaler Répondre

avatar
rechauffement le 18/12/2019 à 16:23

Qui sont les responsables ???? Le monde de la spéculation donc l argent !!!! Nos dirigeants actuels que vous avez Élu et leur amis Non oui je penses

Signaler Répondre

avatar
Laisse béton ! le 18/12/2019 à 15:37

continuez vos immeubles verre et béton, suprimez les espaces verts, regardez lyon et alentour...bureaux vides mais on construit au détriment de la verdure amenant la fraicheur..l'homme est "fou"..il détruit tout et se détruit...

Signaler Répondre

avatar
Pipeau le 18/12/2019 à 15:21
Sur ? a écrit le 18/12/2019 à 10h52

Les Hêtres on en trouve du nord jusqu'au sud de l'italie...

ça ne serait plutôt à cause de la pollution ?

On cite le réchauffement climatique mais rarement ses causes RÉELLES.

Signaler Répondre

avatar
detox le 18/12/2019 à 13:56

rechauffement climatique : ça commence à sentir le sapin pour l'espèce ! ok c'est bon je sors

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 18/12/2019 à 13:50

oui oui, c'est ça... Et la grève c'est aussi le réchauffement climatique. Bref, de nos jours, pour justifier d'un choix, on le passe sous la forme d'un arbitrage contraint par la faute d'éléments extérieurs incontrôlables (rappelez vous, il y a quelques années, la bonne excuse était "c'est pas moi, c'est l'informatique")

Signaler Répondre

avatar
Intox le 18/12/2019 à 11:10

Le réchauffement climatique a bon dos, bientôt on va lui imputer le chaumage et la violence en France.....

Signaler Répondre

avatar
Sur ? le 18/12/2019 à 10:52

Les Hêtres on en trouve du nord jusqu'au sud de l'italie...

ça ne serait plutôt à cause de la pollution ?

Signaler Répondre

avatar
sakura le 18/12/2019 à 10:48

esperons que ces plantations seront protéges des hommes afin qu'ils aient le temps de grandir..

Signaler Répondre

avatar
lilly le 18/12/2019 à 10:46

je crois qu'il faut pas trop leur en demander, hélas... j'habite dans la campagne au sud de Lyon, et de voir en bord de route ou dans les bois des dizaines d'arbres dont les branches ont cédé aux premiers flocons de neige, puis sous les rafales de vent , c'est d'une grande tristesse et inquiétant..et l'on continue à bétonner encore et encore, partout et l'on crèvera de chaud encore un peu plus cet été!

Signaler Répondre

avatar
filou69 le 18/12/2019 à 10:12

Espérant les haies apportent nourriture aux oiseaux, écureuils... et ne soient pas là purement décoratives.A méditer messieurs

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.