Un cas de gale dans un collège du Rhône

Un cas de gale dans un collège du Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

C’est un cas d’infection cutanée très contagieuse qui a été déclarée au début du mois dans un collège du Rhône.

Dans une lettre envoyée aux parents des élèves du collège Charles-de-Gaulle, à Saint-Pierre-de-Chandieu, le service de promotion à la santé en faveur des élèves de l’Académie a annoncé qu’un cas de gale avait été détecté dans l’établissement scolaire.

Ce serait l’infirmière du collège qui aurait découvert l’élève infecté. Le protocole traditionnel pour empêcher la contagion a ensuite été mis en place. Dans la lettre adressée aux parents, il a été notamment rappelé qu’en suivant un traitement, et en respectant les règles d’hygiène, aucun souci n’était à se faire.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rasle bol 69 le 27/02/2020 à 00:02
pode a écrit le 26/02/2020 à 22h32

tuberculose et gale n'ont jamais disparues... mais ce sont des maladies de pauvres et on n'en parle pas habituellement !

Importation que depuis quelques temps on voit arriver des souches beaucoup plus résistantes, arrivant notamment (pour la tuberculose) du Caucase. Que cela vous plaise ou non c'est une vérité.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 26/02/2020 à 23:21

On aimarait croire que ce cas est unique mais on peut en douter, simplement celui la est signalé et mis en avant.

Signaler Répondre

avatar
pode le 26/02/2020 à 22:32
C'est de l'importation :-) a écrit le 15/02/2020 à 09h50

Oui mais désormais, c'est de l'importation ;-)... Tuberculose, Gale, Lèpre... Toutes ce maladies qui avaient disparues et qui comme le loup et l'ours dans les Pyrénées ont été ré-introduites... Certainement au nom de la (bio)diversité... Et vive la Sécu ;-)

tuberculose et gale n'ont jamais disparues... mais ce sont des maladies de pauvres et on n'en parle pas habituellement !

Signaler Répondre

avatar
Napiclou le 26/02/2020 à 21:51
France a écrit le 26/02/2020 à 13h22

J'ai jamais aimé ses chansons de toute façon

Chacun ses goûts.
C'est pas la peine d'être si méchant.
Mon frère aîné, en 1988, il était en 4ème année de médecine.
Il a eu un grave accident de voiture et il est devenu handicapé.
Il était très fan de France Gall et de ses chansons.
S'il n'y avait pas eu chansons de cette chanteuse pour lui adoucir la vie, il se serait suicidé.
Il a repris goût à la vie, petit à petit, grâce à sa famille et ses amis mais aussi grâce aux chansons de cette chanteuse qu'il écoute encore tous les jours.

Signaler Répondre

avatar
France le 26/02/2020 à 13:22
zoune a écrit le 13/02/2020 à 08h16

Et voilà maintenant la Gale......

J'ai jamais aimé ses chansons de toute façon

Signaler Répondre

avatar
toto693884 le 26/02/2020 à 00:18

Des petites araignées microscopiques, beurk !
Vive les vides grenier de vêtements, youhou !

Signaler Répondre

avatar
C'est de l'importation :-) le 15/02/2020 à 09:50
Rache a écrit le 12/02/2020 à 21h03

Ça existe encore ça

Oui mais désormais, c'est de l'importation ;-)... Tuberculose, Gale, Lèpre... Toutes ce maladies qui avaient disparues et qui comme le loup et l'ours dans les Pyrénées ont été ré-introduites... Certainement au nom de la (bio)diversité... Et vive la Sécu ;-)

Signaler Répondre

avatar
Blachman le 13/02/2020 à 10:22
MathouxElFifoux a écrit le 13/02/2020 à 09h55

Le capitalisme ne force personne a travaillé. Les parents travaille pour pouvoir s'acheter une TV hors de prix alors qu'il n'en on pas forcément besoin. Il travaille pour posséder c'est tout

Cela dépend de la caste ,il y en a qui bossent pour manger et construire une meilleure vie pour leur enfant en finançant leur étude...piégé dans le capitalisme

Signaler Répondre

avatar
MathouxElFifoux le 13/02/2020 à 09:55
Le Gurhal a écrit le 13/02/2020 à 09h38

Vous faites comment puisque depuis 1970 le capitalisme force les 2 parents à travailler ? Il n'y à plus de conjoints qui restent à la maison.... Votre sens réactionnaire s'arrête là où la réalité arrive en pleine face.

Le capitalisme ne force personne a travaillé. Les parents travaille pour pouvoir s'acheter une TV hors de prix alors qu'il n'en on pas forcément besoin. Il travaille pour posséder c'est tout

Signaler Répondre

avatar
Le Gurhal le 13/02/2020 à 09:38
Jean aimar a écrit le 13/02/2020 à 07h45

Oui un problème d hygiène ,,quand j étais enfant a l école communal lorsqu un enfant avait simplement des poux on le renvoyai chez lui et il ne revenait lorsqu il n en avait plus mais aujourd hui les parents se deresponsabilisent de tout alors revenons au bonnes vielles methodes d hygiène un enfant infecté pas d ecole

Vous faites comment puisque depuis 1970 le capitalisme force les 2 parents à travailler ? Il n'y à plus de conjoints qui restent à la maison.... Votre sens réactionnaire s'arrête là où la réalité arrive en pleine face.

Signaler Répondre

avatar
zoune le 13/02/2020 à 08:16

Et voilà maintenant la Gale......

Signaler Répondre

avatar
Jean aimar le 13/02/2020 à 07:45

Oui un problème d hygiène ,,quand j étais enfant a l école communal lorsqu un enfant avait simplement des poux on le renvoyai chez lui et il ne revenait lorsqu il n en avait plus mais aujourd hui les parents se deresponsabilisent de tout alors revenons au bonnes vielles methodes d hygiène un enfant infecté pas d ecole

Signaler Répondre

avatar
Pasbien le 13/02/2020 à 06:54

Et si pas d'hygiène forcement et en plus des animaux, waouuuuu! Ça craint !

Signaler Répondre

avatar
Rache le 12/02/2020 à 21:03

Ça existe encore ça

Signaler Répondre

avatar
?????? le 12/02/2020 à 19:11

Il ait sûr que les parents doivent être attentifs à l’ hygiène de leurs enfants

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.