Elections à Lyon : dans les familles de candidats, on ne vote pas toujours pareil

Elections à Lyon : dans les familles de candidats, on ne vote pas toujours pareil
Grégory Cuilleron et sa mère sont candidats, mais pas dans les mêmes camps - LyonMag

A l'approche des élections municipales et métropolitaines, certains repas de famille se tendent.

Ils ne doivent pas manquer de piquant chez les Soulier. On serait curieux d'assister aux conversations entre le petit-fils Samuel, en bonne position dans le 6e sur les listes de Pascal Blache, maire d'arrondissement, et le grand-père André, avocat du cardinal Philippe Barbarin, qui soutient très officiellement Gérard Collomb. Une sorte de retour aux sources pour l'ancien socialiste qui fut le premier adjoint de Francisque Collomb.

Il est une autre famille où l'on ne met pas tous ses oeufs dans le même panier. Il s'agit des Cuilleron. Le chef médiatique Grégory est candidat sur les listes de David Kimelfeld aux élections métropolitaines, tandis que sa mère Jacqueline a choisi de figurer sur celles d'Etienne Blanc (LR) aux municipales dans le 5e arrondissement de Lyon.

Point de drame en revanche chez les Lecoeur. Ils sont tous fidèles aux listes centristes d'Eric Lafond. Laurent Lecoeur est troisième sur la circonscription Lyon Ouest pendant que son fils Pierre est 11e sur Lyon Sud-Est et que son épouse Aude occupe la 4e place dans le Val de Saône. Un éclatement géographique difficilement justifiable que les Lecoeur ont tenté de masquer en faisant candidater madame sous son nom de jeune fille : Aude Rozier de Linage.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Monarchie républicaine le 03/03/2020 à 09:24

Oui, nous sommes en monarchie républicaine. Au-delà des compétences, un seul nom justifie la place....après tout, la famille est une forme de communauté !
Où commence et où finit le communautarisme ?
Où est notre République ?
La fonction politique est dénaturée et abaissée à un niveau intolérable.

Signaler Répondre

avatar
ma part de gâteau ! le 02/03/2020 à 10:54

Après des listes communautaires, notre République aura demain des listes familiales !!...
Certains emploient leur conjoint, leur amant ou maîtresse, leurs enfants....d'autres plus "soft" demandent à la République de nourrir la famille en s'éparpillant sur plusieurs listes et en espérant qu'au moins un des membres aura ses indemnités !...misère, misère !
En fait, ce sont souvent les mêmes personnes qui prêchent le partage, sous conditions au préalable de prendre une bonne part du gâteau !

Signaler Répondre

avatar
Niroin le 02/03/2020 à 10:33

Une chose est très importante : de ne pas voter sur les extrêmes. Ni gauche, ni droite;
Rejetez Nathalie Perrin-Gilbert, ancienne socialiste, maintenant allié à LFI, le parti pourri de Mélenchon,.
Rejetez Agnès Marion (RN) l'extrême droite dont l'idéologie est connue et dangereuse.
Rejetez cette gauche "unie" qui n'est absolument pas unie car le PS s'associe avec les communistes, ennemis de toute démocratie (voire l'Histoire du communisme).
Après tous ça, vous votez à qui vous voulez, mais vous êtes aussi responsables des conséquences pour les 6 ans à venir.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 02/03/2020 à 08:33

On a devant nous le genre mets toi là et moi sur une autre liste pour le cas où !!!
Bref des profiteurs des inutiles des assoiffés d argent et rien d autre et d ailleurs ils faudraient être complètement aveugle pour pas les voir arriver !!!!
Quand à mes fautes d orthographe je m en tamponne pour les apprentis de profs de français ou d histoire n est ce pas qui vous savez ?
Cordialement

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.