Métropolitaines : exclu du débat de Gaelis, Andréa Kotarac contre-attaque

Métropolitaines : exclu du débat de Gaelis, Andréa Kotarac contre-attaque
Andréa Kotarac - LyonMag

Ce lundi soir, le syndicat étudiant Gaelis, affilié à la Fédération des associations générales étudiantes, organise un débat entre six candidats pour les élections métropolitaines prévues dans deux semaines.

Des échanges qui se dérouleront dès 18h à l'espace citoyen de la mairie du 8e arrondissement de Lyon. Mais parmi la sélection des candidats, une absence a été plus remarquée que d’autres, celle d’Andréa Kotarac, tête de liste pour le Rassemblement National aux métropolitaines.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, l’ancien conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes détaille un échange qu’il aurait eu avec Yanis Limame, président de Gaelis, sur le fait qu’il n’a pas été invité ce lundi soir à participer aux échanges qui se dérouleront en présence de Gérard Collomb, David Kimelfeld, Bruno Bernard, Eric Lafond, Renaud Payre et Nathalie Perrin-Gilbert.

L’ancien Insoumis affirme dans son clip largement partagé que le Galelis a expliqué avoir, "une position nationale depuis des années en refusant d’inviter des partis qui excluent". Andréa Kotarac aurait alors demandé des comptes à Yanis Limame en lui demandant "un seul point du programme qui prônait la haine, mais il n’a pas su me répondre".

Le nouveau visage du RN local rebondir en affirmant que son parti "est le seul en Métropole de Lyon qui a investi une tête de liste d’origine étrangère" : lui. Il se dit ainsi "triste de voir qu’une partie de cette jeunesse a un caractère totalement antidémocratique", en excluant du débat "le premier parti de France". Andréa Kotarac charge l’association en indiquant qu’ils "ont tout à fait le droit de faire un club de réflexion de l’entre-soi de petits bourgeois sectaires mais d’aucune façon ne peuvent prétendre à un grand débat démocratique".

Poli, Andréa Kotarac souhaite néanmoins "une bonne soirée entre eux" aux participants de la soirée politique.

X
22 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Le débat interne a coup de piolet? le 03/03/2020 à 13:07
Code génétique a écrit le 02/03/2020 à 19h47

C'est dans l'ADN du RN les débats contradictoires en interne ?

Un exemple ?

Megret s' en souvient encore du débat démocratique interne au FN...
Son putsch raté, Il a failli finir comme Trotsky.

Signaler Répondre

avatar
nul fe chez nul le 03/03/2020 à 12:03

Hier soir aucune proposition notables quand je vois Colomb envoyé son gardien de parking de LPA Pelaez qui cherche un autre point de chute recyclé lrem , Lafond qui connaît rien aux problème de la jeunesse ,le sortant qui promet la lune alors qui n’a rien fait durant son mandat Messieurs vous êtes pas élus à vie .. Nous sommes en l’an 2020.. A part Mde et Mrs : Perrin , Bernard et Payre qui ont proposé des choses intéressantes pour la jeunesse . Pourtant quand je vous ce genre de débat Je comprends pourquoi la jeunesse ne votent pas ..comme disait David K ils viennent tous réclamer une vice présidence .. Et les femmes dans tout ça ? Et bien rien que des miettes ..on a toujours les mêmes noms sur les listes municipales et métropolitaines .. Ils veulent pas quitter la bonne gamelle regardez par vous même .

Signaler Répondre

avatar
Gnafront le 03/03/2020 à 10:12

"Non à la discrimination !"
Enfin, sauf contre les élus et électeurs du RN.

"Non à la violence !"
Enfin, sauf contre les élus et électeurs du RN.

"Non à la haine !"
Enfin, sauf contre les élus et électeurs du RN.

"Oui à la liberté d'expression !"
Enfin, sauf pour les élus et électeurs du RN.

"Non au fascisme !"
Enfin, sauf s'il nous permet de faire taire les élus et électeurs du RN.

Signaler Répondre

avatar
bertrandp. le 02/03/2020 à 21:39
Tsss a écrit le 02/03/2020 à 18h00

Ils sont drôles les gauchistes, à justifier l'indéfendable...
Pris la main dans le sac, ils sont obligés de trouver des excuses.
Quelle bande de schizophrènes.

Quel délire absurde vous nous faites !

Signaler Répondre

avatar
bertrandp. le 02/03/2020 à 21:38
plusconstumeurs a écrit le 02/03/2020 à 17h14

Exclure les bolcheviques crypto communistes !! logique !

On se sent persécuté par les bolcheviques qui n'existent plus, le gros facho ?

Signaler Répondre

avatar
Code génétique le 02/03/2020 à 19:47

C'est dans l'ADN du RN les débats contradictoires en interne ?

Un exemple ?

Signaler Répondre

avatar
Tsss le 02/03/2020 à 18:00

Ils sont drôles les gauchistes, à justifier l'indéfendable...
Pris la main dans le sac, ils sont obligés de trouver des excuses.
Quelle bande de schizophrènes.

Signaler Répondre

avatar
Papimouzo le 02/03/2020 à 17:50

Vous êtes surpris moi non ! le seul débat qui peut se dérouler doit être un débat par lequel les étudiants se plient au lois des
prétendus intellectuels dépassé par les événements sur lequelle aucunes réponses à part palabrer pour rien dire les incitent Donc à éliminer les prétendus anti démocrates qui eux ont des solutions qui datent des années 1986 et qui n ont jamais été appliquer ce qui confirme qu ils avaient raison. MAINTENANT
CORDIALEMENT

Signaler Répondre

avatar
plusconstumeurs le 02/03/2020 à 17:14
Testa mora a écrit le 02/03/2020 à 15h56

Normal , exclure les chemises brunes !! logique !!

Exclure les bolcheviques crypto communistes !! logique !

Signaler Répondre

avatar
Testa mora le 02/03/2020 à 15:56
Honte a écrit le 02/03/2020 à 14h22

La gauche montre son vrai visage.
C'est la gauche qui discrimine.
La gauche qui pratique l'exclusion.
La gauche qui joue les ségrégationnistes.
Heureusement, les Lyonnais ne sont pas dupes...

Normal , exclure les chemises brunes !! logique !!

Signaler Répondre

avatar
bertrandp. le 02/03/2020 à 15:55
l' extrême droite est une secte a écrit le 02/03/2020 à 15h19

ça le dérange pas, au contraire ça le renforce dans sa pensée pré-mâchée.
On lui serine au parti que quiconque ne pense pas comme lui est un bobo-gauchiste (si cette personne gagne plus de 1000 euros ou si ses parents gagnent plus de 1000 euros)
Dans le cas contraire, si la personne qui ne pense pas comme lui est sous la barre des 1000 euros, alors c' est une "racaille" et un "cassoce".
C' est confortable de s' abstenir de toute pensée critique, d' avoir zéro empathie et de penser pré-mâché.

Je rejoins à 100 % votre analyse très juste.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre France le 02/03/2020 à 15:54

Ce sera donc un débat entre gauchistes.

Gauchistes qui, comme d'habitude, ne respectent pas la démocratie.

Signaler Répondre

avatar
l' extrême droite est une secte le 02/03/2020 à 15:19
Mhag a écrit le 02/03/2020 à 12h58

Si cela vous dérange, tant mieux.

ça le dérange pas, au contraire ça le renforce dans sa pensée pré-mâchée.
On lui serine au parti que quiconque ne pense pas comme lui est un bobo-gauchiste (si cette personne gagne plus de 1000 euros ou si ses parents gagnent plus de 1000 euros)
Dans le cas contraire, si la personne qui ne pense pas comme lui est sous la barre des 1000 euros, alors c' est une "racaille" et un "cassoce".
C' est confortable de s' abstenir de toute pensée critique, d' avoir zéro empathie et de penser pré-mâché.

Signaler Répondre

avatar
d'accord le 02/03/2020 à 14:40
Honte a écrit le 02/03/2020 à 14h22

La gauche montre son vrai visage.
C'est la gauche qui discrimine.
La gauche qui pratique l'exclusion.
La gauche qui joue les ségrégationnistes.
Heureusement, les Lyonnais ne sont pas dupes...

Mais oui bien sûr Monseigneur.
Amen.
Si vous pensez qu'on va gober vos mensonges.

Signaler Répondre

avatar
Honte le 02/03/2020 à 14:22

La gauche montre son vrai visage.
C'est la gauche qui discrimine.
La gauche qui pratique l'exclusion.
La gauche qui joue les ségrégationnistes.
Heureusement, les Lyonnais ne sont pas dupes...

Signaler Répondre

avatar
Mhag le 02/03/2020 à 12:58
Bianca a écrit le 02/03/2020 à 12h46

Étudiants gauchistes, bobo, bien pensants...

Si cela vous dérange, tant mieux.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 02/03/2020 à 12:56
Bianca a écrit le 02/03/2020 à 12h46

Étudiants gauchistes, bobo, bien pensants...

Si tu es en manque d'idéologie d'extrême droite, tu peux toujours l'inviter chez toi histoire de t'amuser avec un jeu de société.
Il doit savoir jouer au " Dames " !
J'rigole bien sûr.

Signaler Répondre

avatar
Agent dormant le 02/03/2020 à 12:51

Kotarac ne veut pas exclure les étrangers avec le programme du RN...
Sans blague ?
C' est un bobo gauchiste infiltré au RN pour le détruire de l' intérieur ?.
S'il est élu, il fera des pistes cyclables bleu blanc rouge.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 02/03/2020 à 12:46

Étudiants gauchistes, bobo, bien pensants...

Signaler Répondre

avatar
Kotarac, combien d'assesseurs dans les bureaux ? le 02/03/2020 à 12:08

Monsieur le donneur de leçons, combien d'assesseurs prevus par votre parti dans les bureaux de vote ? Rien, belle leçon de démocratie à la sauce RN.

Signaler Répondre

avatar
jean marie bobo l'oeil le 02/03/2020 à 12:01

Andrea ton parti a demarrre par la gegene! pas trop humaniste tout ca

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 02/03/2020 à 11:31

Qu'il se fasse une raison, en plus, il aura sa soirée pour lui !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.