Les Lyonnais de L214 dénoncent les longs transports d’animaux vivants

Ce jeudi, l’association lyonnaise L214, associée à Eyes on Animals, révèle une nouvelle enquête.

Les Lyonnais de L214 dénoncent les longs transports d’animaux vivants
DR

Menée de fin février à début mars, elle montre le calvaire de veaux nés en Irlande et transportés via la route jusqu’aux Pays-Bas, en passant par la France. Ce sont 50 heures de voyage sur 2000 kilomètres, sans système d’alimentation adapté dans les camions. Des coups de pied et de bâtons sont également visibles sur les images diffusées par L214.


Une plainte a été déposée auprès de la Commission européenne contre l’Irlande, la France et les Pays-Bas. L’objectif est d’obtenir l’interdiction des transports d’animaux de plus de 8 heures, par voies maritimes et vers les pays tiers.

"Ces veaux, à peine sortis du ventre de leur mère, subissent plus de 50 heures de transport dans des conditions terribles : entassés à 300 dans des bétaillères sur 3 niveaux, assoiffés, manipulés avec violence, ils vivent un véritable enfer. Alors que les citoyens sont invités à la plus grande vigilance et au confinement, quand la plupart des entreprises doivent restreindre ou suspendre leur activité, les longs transports d'animaux absolument non essentiels se poursuivent au détriment de la sécurité de tous et de la protection des animaux. Le ministre de l'Agriculture français et l'Union européenne doivent stopper d'urgence les longs transports d'animaux", a réagi le cofondateur de L214, Sébastien Arsac.

Tags :

L214

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pppfff le 03/04/2020 à 06:36
Bobos a écrit le 02/04/2020 à 21h28

Des hommes et des femmes meurent et les bobos de L214 s'intéressent au transport des animaux !

Quand on vous dit que les bobos sont déconnectés !

Mais quel hypocrisie!!!!

Signaler Répondre

avatar
prolos le 02/04/2020 à 23:30
Bobos a écrit le 02/04/2020 à 21h28

Des hommes et des femmes meurent et les bobos de L214 s'intéressent au transport des animaux !

Quand on vous dit que les bobos sont déconnectés !

Des hommes et des femmes meurent du covid.

Et vous vous faites quoi?
Lus sur LyonMag et ailleurs.

Vous dévalisez les masques qui ne vous servent à rien d'utiles.
Vous agressez vos congénères dans les files pour faire vos courses.
Vous menacez votre voisin parce que c'est un des rares qui bosse encore pour votre petite santé et qu'il risque de vous contaminer.
Vous dénoncez massivement à la police vos voisins qui sortent de trop.
Vous abandonnez vos animaux parce que se sont des jouets qui vous encombrent en temps de crise.
Vous enfermez vos vieux dans les ephads...

Vous n'aimez que vous, et vous voulez donner des leçons d'urgence pour VOUS sauver à ceux qui pensent aux bien êtres des animaux!

Commencez par respecter les plus faibles, et petit à petit vous finirez par avoir aussi du respect pour vos congénères et réciproquement.

Mais pour l'instant, ne donnez pas de leçons SVP.

Signaler Répondre

avatar
Bobos le 02/04/2020 à 21:28

Des hommes et des femmes meurent et les bobos de L214 s'intéressent au transport des animaux !

Quand on vous dit que les bobos sont déconnectés !

Signaler Répondre

avatar
Pppfff le 02/04/2020 à 19:49
DRAGIBUS a écrit le 02/04/2020 à 10h54

On s'en fout, il y'a plus urgent

Vous n'avez vraiment pas de coeur!

Signaler Répondre

avatar
Zazanimaux le 02/04/2020 à 19:07

Si ses enfants gâtés sont aujourd’hui vivants, c’est que leurs ancêtres ont mangé ce qu’ils pouvaient pour survivre. Quand ils n’auront plus le choix , si l’humanité disparaît et SI ,ils y survivent ( impossible,mdr.) alors ils se mangeront même entre eux ,ses caniches.

Signaler Répondre

avatar
Les fils à papaye le 02/04/2020 à 16:53

214 , bras cassés ? Qui se branles dans les poulaillers ? Pauvres bobos , ils veulent refaire le monde ? Mdr .

Signaler Répondre

avatar
rolmarc le 02/04/2020 à 16:41

Mais vous venez d'où, tous ? Bien sur que c'est important, la condition animale. L'un n'a jamais empêché l'autre ! On peut bien s'occuper des gens, des animaux et d'encore d'associations. Souvent ceux qui critiquent ne font rien pour personne. Alors SVP, vos gueules !

Signaler Répondre

avatar
TOTO693884 le 02/04/2020 à 14:22

La mondialisation et ses délocalisations, même les animaux considérés comme marchandise en sont les victimes. La France est un grand désert avec des champs et des millions de gens privés d'emplois. Il est venu le temps, que nous aussi nous gardions nos veaux afin de ne plus les emmener se faire engraisser en Italie, pour ensuite les réimporter sur le territoire. Toute l'industrie agroalimentaire est a repenser puisque les politiciens réfléchissent a réindustrialiser certains secteurs d'activités en France.

Signaler Répondre

avatar
pas vrai ! le 02/04/2020 à 14:04

Heureusement que certaines associations s occupent de ça ! Je ne suis pas Vegan et j aime manger de la viande ! Mais ces transports sont scandaleux quand aux abattoirs n en parlons pas .... Si on ne respecte pas les etres vivants, animaux ou humains , on ne respecte rien ! Et pourquoi transporter des animaux des pays bas par la France pour l Irlande ! Y’a pas de vaches chez eux ???? Entre pollution routière et maltraitance, on est gâté !!

Signaler Répondre

avatar
et oui le 02/04/2020 à 12:15
Sakura a écrit le 02/04/2020 à 10h59

À part dénonce, elle fait cet association. Est que ces membres se proposent d aller bosser dans les entreprises afin de changer les choses concrètement. Ah non suis bête, il faudrait qu ils sachent bosser

D'autant que le seul but de l214 n'est pas d'améliorer la condition animal, mais bien que le monde devienne végan

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 02/04/2020 à 10:59

À part dénonce, elle fait cet association. Est que ces membres se proposent d aller bosser dans les entreprises afin de changer les choses concrètement. Ah non suis bête, il faudrait qu ils sachent bosser

Signaler Répondre

avatar
DRAGIBUS le 02/04/2020 à 10:54

On s'en fout, il y'a plus urgent

Signaler Répondre

avatar
Damocles le 02/04/2020 à 10:38

Et en Chine ils dénoncent quoi ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.