Rhône : une étude sur l’impact du confinement sur le sommeil

Rhône : une étude sur l’impact du confinement sur le sommeil
DR

Elle est menée par le centre hospitalier du Vinatier à Bron.

Cette étude porte sur l’impact du confinement sur les rythmes circadiens et le risque de dépression. "La crise sanitaire liée au coronavirus COVID-19 est inédite par son ampleur et le confinement des populations qu’elle impose. Ces mesures de confinement modifient le fonctionnement habituel des personnes et notamment les rythmes veille / sommeil, pouvant ainsi générer des états de souffrance psychique", explique l’équipe du Service Universitaire des Pathologies Psychiatriques Résistantes du Centre Hospitalier Le Vinatier.

Cette dernière a lancé cette étude "qui permettra de mettre en avant les conséquences du confinement sur les modifications des rythmes veille / sommeil et leur impact potentiel sur la santé psychique".

Le questionnaire à remplir en ligne est anonyme et prend une dizaine de minutes.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Papimouzo le 20/04/2020 à 19:36

Une étude fait sur un questionnaire ... humm on se fout de la gueule du monde !
je propose d'élargir cette étude au personne âgées et aux enfants en bas âges.

Signaler Répondre

avatar
Calahann le 19/04/2020 à 21:00

Le temps et la durée du confinement ne permet pas d'évaluer le sommeil ou le temps de repos sur un temps si cours ( confinement ).
Au regard de ce qu'est le Vinatier de part sa spécialisation type HP , ma compagne qui y travaille depuis tant d'années ainsi que les collègues de travail démontrent bien que ce sujet est inutile, si bien que la compréhension des phénomènes avait déjà été étudiée par le passé...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.