Lyon : il viole son contrôle judiciaire pour aller agresser son ex-femme

Lyon : il viole son contrôle judiciaire pour aller agresser son ex-femme
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits se sont déroulés ce samedi après-midi dans le 9e arrondissement de Lyon. 

Vers 17h30, un Vénissian âgé de 31 ans a été interpellé par la police après s’être rendu au domicile de son ex-compagne alors qu'il faisait l'objet d'une interdiction de s'y présenter. Après avoir donné deux coups de poing au visage de son ex-femme, il a cassé son téléphone portable et renversé du mobilier. La victime, qui a obtenu un jour d’ITT, a déposé plainte. Elle a expliqué qu’elle avait accepté, au départ, que son ex-compagnon tout juste sorti de prison voit leur enfant. Mais l’entrevue a dégénéré. 

Déjà connu pour 26 antécédents judiciaires, le suspect a reconnu les violences sur le mobilier mais pas les violences physiques. Il est attendu ce lundi au Parquet pour un jugement en comparution immédiate. 

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lil69 le 25/04/2020 à 16:36

Tant que la justice ne sera pas plus ferme face aux violences Ces tarés ne changeront pas de comportement
Il faut faire le retrait des droits parentaux sur une période définie le port du bracelet une peine de prison, l'interdiction de rester dans le département ect---

Signaler Répondre

avatar
Nous contemplons la chute de Lyon le 20/04/2020 à 15:49

Indigne de nous fréquenter. A bannir.

Signaler Répondre

avatar
MDR le 20/04/2020 à 15:41

25 antécédents !! Faut les zigouiller ces tarés !

Signaler Répondre

avatar
Sherlock knows le 20/04/2020 à 15:30
Bianca a écrit le 20/04/2020 à 14h26

Irrécupérable !!

En effet. On sait ce qu'on fait avec les chiens méchants qui ont goûté trop souvent à la chair humaine. Ce monstre ne doit plus circuler parmi d'autres Homo sapiens, il se prend pour un surhomme au-dessus toutes les lois des gens honnêtes.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 20/04/2020 à 14:26

Irrécupérable !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.