Lyon : en pleine rue, elle dégaine un couteau et menace les policiers

Lyon : en pleine rue, elle dégaine un couteau et menace les policiers
Photo d'illustration - LyonMag

Un drame a été évité ce dimanche soir place Valmy, au cœur du 9e arrondissement de Lyon.

Selon nos informations, vers 21h45, une femme visiblement alcoolisée a menacé avec un couteau des policiers en pleine rue. Les agents avaient été appelés sur place par des riverains qui se plaignaient du comportement de la femme ivre. Arrivés sur place, elle a sorti un couteau de sa poche puis a menacé les fonctionnaires.

La femme en furie, âgée de 50 ans, a été maîtrisée grâce à un tir de lanceur de balle de défense (LBD) qu’elle a reçu dans l’épaule. Interpellée, elle a été placée en garde à vue. Une enquête a été ouverte. D’après une source proche du dossier, la femme inconnue de la justice est attendue devant la justice ce mardi pour une comparution immédiate.  

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Toutafé le 02/09/2020 à 11:27

Qu'elle retourne chez elle, en Calvados, avec un avis d'explusion en bonne et due forme. Non mais.

Signaler Répondre

avatar
Trop c'est trop le 02/09/2020 à 11:10

EXPULSION IMMEDIATE VERS SON PAYS D'ORIGINE
ON A RIEN A FAIRE ICI DE GENS COMME IL Y EN A TROP !!!!

Signaler Répondre

avatar
Ivan le 02/09/2020 à 10:28
Je sais tout a écrit le 01/09/2020 à 14h57

Où ça ?

Vers le grand pays "civilisé" de son choix !

Signaler Répondre

avatar
Drague interdite ici le 02/09/2020 à 09:15

La femme lyonnaise est dur et nerveuse. Et bizarre

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 02/09/2020 à 08:09

Tir de l b d dans l épaule d une femme de 50
Ans et par contre rien pour la racaille ?
Donc et je le répète le gouvernement se C.....
Dessus au nom du sacro saint du vivre en paix.....

Signaler Répondre

avatar
Expulscon le 01/09/2020 à 22:25
Elodie a écrit le 01/09/2020 à 14h21

Encore une qui ne mérite qu'une seule chose : l'expulsion.

De son logement ?

Signaler Répondre

avatar
PierreLyon le 01/09/2020 à 22:15
Au boulot les verts a écrit le 01/09/2020 à 13h53

Pas assez d'effectifs ou manque de courage politique, et policier de cogner fermement cette racaille qui pourrit la vie des citoyens de toute tendance
Un peu de violence bien placée et ciblée, serait la bienvenue

Sous entendu, de la manière dont les policiers sont autorisés à agir, c'est à dire plus en animateurs socio-culturels qu'en dépositaires de la force publique.

On nous annonce que les policiers seront mieux protégés juridiquement...Mais quand ?....

Signaler Répondre

avatar
Boomerang le 01/09/2020 à 22:04
galinette a écrit le 01/09/2020 à 13h50

Un gilet jaune serait déjà jugé, et incarcéré, avant de menacer les riverains . ..

Les gilets jaunes ne sont pas des victimes, ils récoltent ce qu' ils sèment et oui !

Signaler Répondre

avatar
Héros et zéros le 01/09/2020 à 19:32

Typiquement lyonnais dans le 21ème siècle.

Quand on ne fait rien, on s'enfonce directement vers le désastre : ville coupe-gorge insoluble.

Signaler Répondre

avatar
ASILE PSYCHIATRIQUE A CIEL OUVERT le 01/09/2020 à 18:22
Bonjour a écrit le 01/09/2020 à 11h41

Avec l’angoisse distillée jour après jours par les médias, rien d’étonnant.

C'est pas faux ! Les médias et surtout les réseaux sociaux , font psychoter beaucoup de monde ces derniers jours . Récemment interpellé par une dame dans la rue ( Genre BCBG ) selon elle mon casque Bluetooth , peu occasionné un piratage de mon cerveau et me mettre sous l'influence de personne malveillante , pour commettre des actes répréhensibles ..... j’avou avoir un peu flippé , qu'elle dégaine un couteau pour illustré ces propos . Bref c'est chaud tout ça !

Signaler Répondre

avatar
Gilet jaune 69 le 01/09/2020 à 15:31

Dommage que la gauchiasse n'ait pas réussi à interdire le lbd, sinon les flics auraient eu le droit de la tuer.

Signaler Répondre

avatar
Je sais tout le 01/09/2020 à 14:57
Elodie a écrit le 01/09/2020 à 14h21

Encore une qui ne mérite qu'une seule chose : l'expulsion.

Où ça ?

Signaler Répondre

avatar
sinon le 01/09/2020 à 14:44
pipot a écrit le 01/09/2020 à 11h40

LBD dans l épaule... ca aurait pu être la tête!!!!!!

pour une femme bourrée, alors oui, on a des ressources et on tire
par contre, pour des racailles qui agressent en pleine rue, on ne sait pas faire

on peut nous expliquer ca?

+10 000

Signaler Répondre

avatar
eurpbo le 01/09/2020 à 14:40

À la tienne, hic, hic , ...

Signaler Répondre

avatar
KiriCoup le 01/09/2020 à 14:29
faafg a écrit le 01/09/2020 à 12h09

une femme bourrée avec un couteau, ça peut tuer ... fallait peut etre que les policier interviennent à main nue...
mais si la police pouvaient en faire de même avec la racaille qui pourrient la vie des français , ça serait bien !

Les racailles en moto ou en grosse berline ca peut faire beaucoup plus de dégâts... Pourtant aucun usage d'arme, meme non létale !

Signaler Répondre

avatar
Elodie le 01/09/2020 à 14:21

Encore une qui ne mérite qu'une seule chose : l'expulsion.

Signaler Répondre

avatar
Muslim le 01/09/2020 à 14:08

Bravo la police.

Signaler Répondre

avatar
Dupond-Maserati le 01/09/2020 à 14:04
galinette a écrit le 01/09/2020 à 13h50

Un gilet jaune serait déjà jugé, et incarcéré, avant de menacer les riverains . ..

Normal, on le voit arriver de loin avec son accoutrement.

Signaler Répondre

avatar
Chiche ? le 01/09/2020 à 14:04
Dupond-Maserati a écrit le 01/09/2020 à 13h29

La lacrimo ? Ça excite encore plus un excité, qu'il soit alcoolisé ou drogué. Et le taser, en avez-vous déjà pris un coup ? Ce n'est pas plus sympa qu'un coup de LBD, ce sont des armes non létales certes, mais qui feront toujours mal, indiscutablement. Pour ne pas y goûter, il suffit de ne pas agresser autrui. Par ailleurs, un gilet jaune, une infirmière, ou une "racaille", sans distinction qui se comporte en émeutier s'expose, hélas, à une riposte qui peut faire mal. Je ne dis pas que cela me réjouit, mais c'est ainsi, et relativement logique.

J'aimerais bien vous voir vous exciter avec une flaque de lacrymogène sur le visage!

Signaler Répondre

avatar
Au boulot les verts le 01/09/2020 à 13:53
PierreLyon a écrit le 01/09/2020 à 12h58

Pas assez d'effectifs de police si on touchait une racaille, alors par pragmatisme, on la ménage.

Pas assez d'effectifs ou manque de courage politique, et policier de cogner fermement cette racaille qui pourrit la vie des citoyens de toute tendance
Un peu de violence bien placée et ciblée, serait la bienvenue

Signaler Répondre

avatar
galinette le 01/09/2020 à 13:50

Un gilet jaune serait déjà jugé, et incarcéré, avant de menacer les riverains . ..

Signaler Répondre

avatar
Dupond-Maserati le 01/09/2020 à 13:29
Heuuuuu a écrit le 01/09/2020 à 12h37

Et le tazer ou la lacrimo? C était pas envisageable!

J en remet une couche, mais comme d habitude, les flics font preuve de violence « légitime » face à des « faibles », mais quand il s agit de la racaille, ils ne bougent pas!!! Ils ont gazé des infirmiers et pompier manifestants Qui étaient pacifistes, tiré à vue sur des GJ,
On peut citer les attaques pendant la CAN, les agressions sur les quais, ou encore les get appen dans les cités... ou la, la force est pas utilisé ... les flics n ont même pas bougé !
Il y a quelques jours on pouvait lire qu un SDF avait agresser des gens avec un couteau, pour se voir remettre de l argent... pas de LBD

La lacrimo ? Ça excite encore plus un excité, qu'il soit alcoolisé ou drogué. Et le taser, en avez-vous déjà pris un coup ? Ce n'est pas plus sympa qu'un coup de LBD, ce sont des armes non létales certes, mais qui feront toujours mal, indiscutablement. Pour ne pas y goûter, il suffit de ne pas agresser autrui. Par ailleurs, un gilet jaune, une infirmière, ou une "racaille", sans distinction qui se comporte en émeutier s'expose, hélas, à une riposte qui peut faire mal. Je ne dis pas que cela me réjouit, mais c'est ainsi, et relativement logique.

Signaler Répondre

avatar
PierreLyon le 01/09/2020 à 12:58

Pas assez d'effectifs de police si on touchait une racaille, alors par pragmatisme, on la ménage.

Signaler Répondre

avatar
Heuuuuu le 01/09/2020 à 12:37
Dupond-Maserati a écrit le 01/09/2020 à 12h22

Ça aurait pu être un tir d'arme à feu aussi. Car face à un ou une excitée avec un couteau, il n'y a que les doublures de Willis ou Vandamme qui peuvent le ou la désarmer à main nue devant de gentilles caméras hollywoodiennes. Alors, elle a pris un coup d'arme intermédiaire, qu'elle s'estime heureuse.

Et le tazer ou la lacrimo? C était pas envisageable!

J en remet une couche, mais comme d habitude, les flics font preuve de violence « légitime » face à des « faibles », mais quand il s agit de la racaille, ils ne bougent pas!!! Ils ont gazé des infirmiers et pompier manifestants Qui étaient pacifistes, tiré à vue sur des GJ,
On peut citer les attaques pendant la CAN, les agressions sur les quais, ou encore les get appen dans les cités... ou la, la force est pas utilisé ... les flics n ont même pas bougé !
Il y a quelques jours on pouvait lire qu un SDF avait agresser des gens avec un couteau, pour se voir remettre de l argent... pas de LBD

Signaler Répondre

avatar
Dupond-Maserati le 01/09/2020 à 12:22
pipot a écrit le 01/09/2020 à 11h40

LBD dans l épaule... ca aurait pu être la tête!!!!!!

pour une femme bourrée, alors oui, on a des ressources et on tire
par contre, pour des racailles qui agressent en pleine rue, on ne sait pas faire

on peut nous expliquer ca?

Ça aurait pu être un tir d'arme à feu aussi. Car face à un ou une excitée avec un couteau, il n'y a que les doublures de Willis ou Vandamme qui peuvent le ou la désarmer à main nue devant de gentilles caméras hollywoodiennes. Alors, elle a pris un coup d'arme intermédiaire, qu'elle s'estime heureuse.

Signaler Répondre

avatar
faafg le 01/09/2020 à 12:09
pipot a écrit le 01/09/2020 à 11h40

LBD dans l épaule... ca aurait pu être la tête!!!!!!

pour une femme bourrée, alors oui, on a des ressources et on tire
par contre, pour des racailles qui agressent en pleine rue, on ne sait pas faire

on peut nous expliquer ca?

une femme bourrée avec un couteau, ça peut tuer ... fallait peut etre que les policier interviennent à main nue...
mais si la police pouvaient en faire de même avec la racaille qui pourrient la vie des français , ça serait bien !

Signaler Répondre

avatar
Bonjour le 01/09/2020 à 11:41

Avec l’angoisse distillée jour après jours par les médias, rien d’étonnant.

Signaler Répondre

avatar
pipot le 01/09/2020 à 11:40

LBD dans l épaule... ca aurait pu être la tête!!!!!!

pour une femme bourrée, alors oui, on a des ressources et on tire
par contre, pour des racailles qui agressent en pleine rue, on ne sait pas faire

on peut nous expliquer ca?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.