Covid-19 : deux décès et 26 nouveaux patients à l’hôpital ce week-end dans le Rhône

Covid-19 : deux décès et 26 nouveaux patients à l’hôpital ce week-end dans le Rhône
Photo d'illustration - LyonMag

Les dernières données de Santé publique France restent inquiétantes.

Le Rhône a enregistré ce week-end deux nouveaux décès des suites du Covid-19. Le nombre de décès depuis le début de l’épidémie s’élève désormais à 683 dans le département.

Concernant les hospitalisations, les chiffres sont en hausse à l’instar des derniers jours. Ce sont 261 malades qui étaient hospitalisés ce dimanche soir, soit 26 de plus en 48 heures. Quatre nouvelles admissions en réanimation ont également été recensées, soit 48 personnes actuellement hospitalisées dans les services concernés.

Au niveau national, plus de 7 000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés ces 24 dernières heures.

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Tom/miri le 16/09/2020 à 23:19
Virus obs a écrit le 14/09/2020 à 20h08

certes, mais relax. Le taux de mortalité du Covid actuel, qui n'est pas celui du printemps, est infiniment plus faible et touche toujours seulement les personnes très âgées. Il est en fait devenu moins mortel que la grippe, chaque année mortelle malgré ses vaccins... Les personnes très âgées doivent donc être protégées au mieux, notamment grâce à leur isolement (inutile d'aller au mariage de la petite-nièce) et aux gestes barrières. Mais les moins de 75 ans doivent vivre tranquillement, comme pendant la grippe, pas comme pendant la peste ou presque...

On applaudira les centaines de milliers de charmeurs à 20 h au fenêtre et tous ses drames familiaux parce certains refusent qu’un mauvais virus puisse abréger la vie de nos octogénaires? Protéger les fragiles oui, mais stopper à ce point la vie sociale et économique, c’est effarant

Signaler Répondre

avatar
Survival of the fittest le 15/09/2020 à 15:08

@Prêtemoitonvelo @Une petite musique qui s'installe @Schnok...

Les néonazes ont du souci à se faire. Les idéologies les plus mortifères passent toujours mieux lorsqu'elles sont portées par l'extrême-centre. Entre ravis de la crèche et geignards désignant des sous-population boucs-émissaires, ou biologiquement indignes, dont l'existence a moins de valeur que celle de la "race" supérieure dont ils s'autoproclament les représentants...

Signaler Répondre

avatar
Raoult junior le 14/09/2020 à 21:03

Des "fake morts" et des "fake hospitalisation "pour nous mettre des puces électroniques dans les masques et satisfaire le dessein machiavélique de gorges Soros

Signaler Répondre

avatar
Joe l indien le 14/09/2020 à 20:37

Heureusement que j ai 70 berges car quand je lis certains commentaires je ne voudrais pas être à votre place les jeunes ou moins jeunes... Covid.... Sida.... Cancer... Alzeimher.. Mucovicidose.. Etc.. Etc.... Sans compter ce qui va venir dans 10 ans....

Signaler Répondre

avatar
Abyssal le 14/09/2020 à 20:35
Schnok a écrit le 14/09/2020 à 17h33

Et est ce qu'ils connaisseNT que les vieillards d'aujourd'hui au sortir de la guerre ont connu les 30 glorieuses, le temps ou on quittait un travail le matin et on en trouvait un autre l'après midi ? Maintenant habitués a tout avoir, ils s'indignent et font un caprice si on leur propose pour leur santé de se confiner.

Génération « débilibérale »... Par votre ignorance crasse et vos propos, vous êtes un fervent défenseur du système qui vous / nous entraîne par le fond. Soit vous faites partie de cette classe héritière et prédatrice qui prend de l’ampleur à Lyon, soit vous vous faites entuber, et vous en redemandez...

Signaler Répondre

avatar
Virus obs le 14/09/2020 à 20:08

certes, mais relax. Le taux de mortalité du Covid actuel, qui n'est pas celui du printemps, est infiniment plus faible et touche toujours seulement les personnes très âgées. Il est en fait devenu moins mortel que la grippe, chaque année mortelle malgré ses vaccins... Les personnes très âgées doivent donc être protégées au mieux, notamment grâce à leur isolement (inutile d'aller au mariage de la petite-nièce) et aux gestes barrières. Mais les moins de 75 ans doivent vivre tranquillement, comme pendant la grippe, pas comme pendant la peste ou presque...

Signaler Répondre

avatar
Monique le 14/09/2020 à 17:36
Une petite musique qui s'installe ... a écrit le 14/09/2020 à 15h33

Egalement si les deux victimes ont bien profité des Trentes Glorieuses, si leurs pensions de retraites ont dépassé leurs cotisations, la taille de leur empreinte carbone ... au détriment des trois prochaines générations qui devront payer leurs excès. Et à qui on leur pourrit la vie avec les masques imposées et des salaires de misère.

Le travail et toi font deux . Comme beaucoup de feignants de TA génération, au lieu de compter sur les autres, débrouille toi SEUL pour tout ! Et quand , ton frigo, sera vide , ton ventre gargouillera de faim, et TES factures seront impayés par dixaines. Alors tu appréciera les bonnes choses , car elles ne TE sont pas DÛ, mais il faut les mériter.

Signaler Répondre

avatar
Schnok le 14/09/2020 à 17:33
Force et honneur. a écrit le 14/09/2020 à 17h20

Juste , Des enfants gâtés, qui n’ont JAMAIS connu réellement la vie , marche ou crève ! Quand ils seront Adultes dans 50 ans peut-être, ils comprendront ce que la vie leur a réservé. Feignants, drogués, incapables et irresponsables, voilà pourquoi les étrangers vous remplacent dans le monde du travail, EUX travaillent et connaisse la vie .

Et est ce qu'ils connaisseNT que les vieillards d'aujourd'hui au sortir de la guerre ont connu les 30 glorieuses, le temps ou on quittait un travail le matin et on en trouvait un autre l'après midi ? Maintenant habitués a tout avoir, ils s'indignent et font un caprice si on leur propose pour leur santé de se confiner.

Signaler Répondre

avatar
trucmuche le 14/09/2020 à 17:24
Prêtemoitonvelo a écrit le 14/09/2020 à 12h54

Cet article devrait mentionner deux informations complémentaires : l'age des victimes et si celles-ci étaient atteintes de pathologies pré-existantes.

Il faut savoir que les victimes ( comme vous dites ) sont de plus en plus jeunes ( 30, 40 ans ) et à leur sortie de l'hosto , c'est pas 1 masque qu'ils mettent , mais 2 , tellement ils n'ont pas envie d'y retourner !!

Signaler Répondre

avatar
Cyrielle69 le 14/09/2020 à 17:21

J'ai les larmes aux yeux en lisant les propos anti vieux d'une personne sur ce forum. Malheureusement, un vieux est un ancien jeune et un jeune est un futur vieux. J'appartiens à la génération des Trente Glorieuses et je n'ai pas honte de dire que j'ai commencé à travailler à 15 ans. J'ai 68 ans et je travaille encore. J'ai passé mon enfance dans un logement sans eau, des toilettes au fond d'une cour. J'ignorais ce que "vacances" voulait dire. Juste un conseil: il serait bien que chacun de nous aille aider dans les Ehpad.

Signaler Répondre

avatar
Force et honneur. le 14/09/2020 à 17:20
Kath69 a écrit le 14/09/2020 à 16h44

@Une petite musique qui s'installe .. Vos propos sont d'une puanteur sans nom.
Une société qui dit ça des ses anciens est une société morte, égoïste.
Il faut que vous pensiez plus loin, un jour ce sera vous... Et je souhaites que vos enfants et petits enfants si vous avez ne pense pas cela de vous.

Juste , Des enfants gâtés, qui n’ont JAMAIS connu réellement la vie , marche ou crève ! Quand ils seront Adultes dans 50 ans peut-être, ils comprendront ce que la vie leur a réservé. Feignants, drogués, incapables et irresponsables, voilà pourquoi les étrangers vous remplacent dans le monde du travail, EUX travaillent et connaisse la vie .

Signaler Répondre

avatar
Vous tomberais les premiers !! le 14/09/2020 à 17:13
Une petite musique qui s'installe ... a écrit le 14/09/2020 à 15h33

Egalement si les deux victimes ont bien profité des Trentes Glorieuses, si leurs pensions de retraites ont dépassé leurs cotisations, la taille de leur empreinte carbone ... au détriment des trois prochaines générations qui devront payer leurs excès. Et à qui on leur pourrit la vie avec les masques imposées et des salaires de misère.

Déjà , ta petite vie insignifiante, tu la dois bien aTOUS les anciens , ne t’en déplaise. Bon ou mauvais, tel est la vie des hommes , qui eux ont connus les restrictions et des conditions de vies digne d’un moyen âge . Mais , TOI, il t’a juste manqué des coups de pieds aux culs et quelques gifles bien méritées. L’enfant Roi , c’est TOI , celui qui est né avec toutes les commodités dans un monde meilleur . Tu as tellement Peur de perdre , toutes ses technologies et ce confort gratuit que tu craches sur tes morts pour les accuser de TES peurs ! Les enfants gâtés comme TOI , n’arrive même pas à profiter du bonheur de cet époque sans guerre. J’espère , qu’une troisième guerre mondiale fera justement le Ménage d’une humanité occidentale ingrate et pourrie jusqu’à la moelle. Les autres générations ? Elles ont des défis , tout comme les autres depuis le début des siècles d’affronter leurs PEURS. Car, c’est bien la PEUR , qui vous rends aussi IRRESPONSABLES et CONS .

Signaler Répondre

avatar
Kath69 le 14/09/2020 à 16:44
Une petite musique qui s'installe ... a écrit le 14/09/2020 à 15h33

Egalement si les deux victimes ont bien profité des Trentes Glorieuses, si leurs pensions de retraites ont dépassé leurs cotisations, la taille de leur empreinte carbone ... au détriment des trois prochaines générations qui devront payer leurs excès. Et à qui on leur pourrit la vie avec les masques imposées et des salaires de misère.

@Une petite musique qui s'installe .. Vos propos sont d'une puanteur sans nom.
Une société qui dit ça des ses anciens est une société morte, égoïste.
Il faut que vous pensiez plus loin, un jour ce sera vous... Et je souhaites que vos enfants et petits enfants si vous avez ne pense pas cela de vous.

Signaler Répondre

avatar
Une petite musique qui s'installe ... le 14/09/2020 à 15:33
Prêtemoitonvelo a écrit le 14/09/2020 à 12h54

Cet article devrait mentionner deux informations complémentaires : l'age des victimes et si celles-ci étaient atteintes de pathologies pré-existantes.

Egalement si les deux victimes ont bien profité des Trentes Glorieuses, si leurs pensions de retraites ont dépassé leurs cotisations, la taille de leur empreinte carbone ... au détriment des trois prochaines générations qui devront payer leurs excès. Et à qui on leur pourrit la vie avec les masques imposées et des salaires de misère.

Signaler Répondre

avatar
raisonnement opportuniste le 14/09/2020 à 13:52
Prêtemoitonvelo a écrit le 14/09/2020 à 12h54

Cet article devrait mentionner deux informations complémentaires : l'age des victimes et si celles-ci étaient atteintes de pathologies pré-existantes.

Il y a 15 jours, la situation n'était pas grave car seuls les jeunes étaient contaminés. A présent, elle n'est pas grave si seuls les vieux et les personnes ayant d'autres pathologie meurent...
Déjà que c'est franchement inquiétant d'un point de vue éthique, c'est avec ce type de raisonnement à géométrie variable, au jour le jour, que la situation se dégrade inéluctablement.

Signaler Répondre

avatar
Soleil vert le 14/09/2020 à 13:19
Prêtemoitonvelo a écrit le 14/09/2020 à 12h54

Cet article devrait mentionner deux informations complémentaires : l'age des victimes et si celles-ci étaient atteintes de pathologies pré-existantes.

Ce scénario vous plaira peut-être :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Soleil_vert

Signaler Répondre

avatar
Prêtemoitonvelo le 14/09/2020 à 12:54

Cet article devrait mentionner deux informations complémentaires : l'age des victimes et si celles-ci étaient atteintes de pathologies pré-existantes.

Signaler Répondre

avatar
Grégoire des Lauriers le 14/09/2020 à 12:46
Calculs a écrit le 14/09/2020 à 11h30

Il faut relativiser l'importance des gestes barrières en se donnant en spectacle, relax. Faut pas préconiser le masque en extérieur, c'est liberticide. Faut pas se donner les moyens de s'assurer qu'il est porté dans les TCL et que la distance physique est possible, c'est trop cher. Vaut mieux déployer l'offre dans les conditions dangereuses actuelles, mais de nuit le week-end, en y ajoutant les effets de l'alcool (ça rapporte). C'est les vieux, les malades chroniques, les prolos, l'hôpital public qui paieront. Que crèvent les non cyclistes. Il vaut mieux ne rien faire. La santé publique n'est en rien une priorité. C'est étranger à toute réflexion et action écologistes. Les conséquences à long terme, on s'en tape aussi.

Cher @Calculs,

Je vous convie à concourir au prix EELV du citoyen idéal. La cérémonie se déroulera au Ninkasi. Venez avec vos parents et grands parents. Nous vous fournirons un vélo cargo pour les transporter.


Cordialement,

Grégoire des Lauriers
Municipalité de Boboland
Chargé des priorités de la Ville

Signaler Répondre

avatar
attention le 14/09/2020 à 12:29

continuez à respecter les gestes de prudence : distanciation n oubliez pas de changer de masque gei hydraulique et savon a la maison lavez vous les mains les ongles les cheveux etc svp pensez aux gens fragiles

Signaler Répondre

avatar
SARS-CoV-2 "la grippette" le 14/09/2020 à 11:58

Avis à la population qui ne se sent pas concernée. Les asymptomatiques sont contagieux, on le sait. Ce qu'on sait moins, c'est qu'apparemment une partie des asymptomatiques a bel et bien des dommages internes. Faudra pas s'étonner si d'ici 30 ou 40 ans, on se retrouve avec une génération de sexagénaires atteint de la maladie d'Alzheimer.

Signaler Répondre

avatar
Mireille M. le 14/09/2020 à 11:46

Mes encouragements au personnel hospitalier qui doit, comme tout le monde, constater quotidiennement le non respect des précautions élémentaires par une proportion importante de la population. Pensées aux patients, aux personnes en EHPAD et aux familles.

Signaler Répondre

avatar
Calculs le 14/09/2020 à 11:30

Il faut relativiser l'importance des gestes barrières en se donnant en spectacle, relax. Faut pas préconiser le masque en extérieur, c'est liberticide. Faut pas se donner les moyens de s'assurer qu'il est porté dans les TCL et que la distance physique est possible, c'est trop cher. Vaut mieux déployer l'offre dans les conditions dangereuses actuelles, mais de nuit le week-end, en y ajoutant les effets de l'alcool (ça rapporte). C'est les vieux, les malades chroniques, les prolos, l'hôpital public qui paieront. Que crèvent les non cyclistes. Il vaut mieux ne rien faire. La santé publique n'est en rien une priorité. C'est étranger à toute réflexion et action écologistes. Les conséquences à long terme, on s'en tape aussi.

Signaler Répondre

avatar
Sauron le 14/09/2020 à 11:05

triste nouvelle

Signaler Répondre

avatar
petrus le 14/09/2020 à 09:33

il est peut-être temps de songer à agrandir les cimetières.

Signaler Répondre

avatar
BONJOUR TRISTESSE le 14/09/2020 à 09:29

Ben alors , on dit vague ou pas ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.