Cité de la gastronomie de Lyon : après le fiasco, une consultation citoyenne

Cité de la gastronomie de Lyon : après le fiasco, une consultation citoyenne
Lyonmag.com

La cité internationale de la gastronomie va-t-elle renaître de ses cendres à Lyon ?

Trois mois après la résiliation du contrat de délégation de service public avec Magma Cultura, la Métropole de Lyon a réuni ce mardi l'ensemble des membres du fonds de dotation pour "échanger sur la nouvelle vie de ce lieu emblématique" installé au sein du Grand Hôtel-Dieu à Lyon.

Une consultation citoyenne "ambitieuse" avec la création d'un jury citoyen sera prochainement mise en œuvre, annonce la Métropole de Lyon. "Aujourd’hui l’heure est à la reconstruction avec la définition d’un nouveau concept autour de la thématique santé et nutrition en associant les mécènes, les professionnels de la filière mais aussi les habitants de notre métropole", explique Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon.

D'ici là, l'élu EELV "ne souhaite pas voir ce lieu déserté et appelle les partenaires et les mécènes à animer ce lieu en hébergeant des expositions, des événements et en accueillant des expérimentations qui pourraient préfigurer la prochaine Cité de la Gastronomie".

"Ce lieu privilégié se doit d’accueillir des événements collaboratifs, des débats sur les grands enjeux contemporains de la Gastronomie et mobiliser à la fois les acteurs du monde agricole, des métiers de bouche, du domaine médical, scientifique et de la recherche. Nous devons faire de cette Cité un lieu d’innovation, de créativité, où se fabriquent les politiques de l’alimentation de demain et organiser des conférences, des banquets ou autres démonstrations" a notamment proposé Régis Marcon, membre fondateur et Président du Comité d’Orientation stratégique de la Cité Internationale de la Gastronomie.

Depuis les Journées européennes du Patrimoine, la Métropole de Lyon a redonné un accès libre au Dôme des Quatre-Rangs et aux salles de la Charité qui ont, à ce jour, accueilli plus de 6000 visiteurs.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jade le 15/10/2020 à 14:46

Si Bruno Bernard souhaite réussir sa consultation citoyenne en ligne, il faudra qu'il se renseigne bien !

Il existe des tonnes d'articles sur le sujet dont celui-ci que je trouve assez pertinent :
https://www.consultvox.co/blog/organiser-consultation-citoyenne-en-ligne/

Signaler Répondre

avatar
Looping le 15/10/2020 à 10:04
Oups a écrit le 14/10/2020 à 14h56

Qui sait que la cité de la gastronomie se visite ?

Tout le monde pense qu'il s'agit des commerce alimentaires hors de prix situés côté Rhône.

La cité de la gastronomie est ouvert au public, on y trouve une exposition et surtout de nombreux fonctionnaires qui ... s'emmerdent !

https://citegastronomielyon.fr/fr/page/informations-pratiques
Tarif individuel de 12 à 29 euros ...

Bref un truc qui va coûter une blinde et qui ne sert pas à grand chose.
C'est pas un investissement prioritaire pour l'instant.
Que le privé ou les mécène s'en occupent.
Comme tous ces chefs étoilés pleureuses millionnaires.

Signaler Répondre

avatar
Oups le 14/10/2020 à 14:56

Qui sait que la cité de la gastronomie se visite ?

Tout le monde pense qu'il s'agit des commerce alimentaires hors de prix situés côté Rhône.

La cité de la gastronomie est ouvert au public, on y trouve une exposition et surtout de nombreux fonctionnaires qui ... s'emmerdent !

https://citegastronomielyon.fr/fr/page/informations-pratiques
Tarif individuel de 12 à 29 euros ...

Signaler Répondre

avatar
Why not le 14/10/2020 à 14:28

Un hosto public avec centre de recherche

Signaler Répondre

avatar
Hamid Méfès le 14/10/2020 à 08:12
No One a écrit le 14/10/2020 à 06h50

Consultation citoyenne avec un jury citoyen...
attendons nous aux pires debileries.

On connait la grande valeur démocratique de ces commisssions écolo...

ça devrait ressembler à la convention citoyenne pour le climat où curieusement tous les membres étaient d'accord entre eux tellement elle était représentative...
:))

Entre soi on est tellement mieux...

Signaler Répondre

avatar
Useless le 14/10/2020 à 07:54

Ce projet résume bien l ère Collomb: un truc élitiste, qui ne sert qu aux copains, aux frais des contribuables
Et si on mettait un truc utile à tous et aux habitants..??? Genre... un centre médicale, une école publique (éducation, musique...)

Signaler Répondre

avatar
Diego Garcia le 14/10/2020 à 07:52

Pourquoi gaspiller de l'argent public dans ce "machin" dont 90% des habitants rhodaniens se moquent ???

Signaler Répondre

avatar
No One le 14/10/2020 à 06:50

Consultation citoyenne avec un jury citoyen...
attendons nous aux pires debileries.

Signaler Répondre

avatar
la_prof le 13/10/2020 à 22:59

Depuis le début, ce lieu aurait dû être transformé en musée des sciences naturelles et lieu d'animations au tour d'actualités en sciences, médecine et environment. On aurait au même temps evité le gaspillage qui est le Musée des Confluences, construction hermétique, en conflict avec son emplacement, et qui tourne (symboliquement par le manque de fenêtres) son 'dos' sur la nature qui l'entoure.

Signaler Répondre

avatar
Floflo le 13/10/2020 à 22:47

Cela devait faire partie des choses que "Gégé" avait fomenté avec nos deniers, et qu'il craignait en se lamentant sur lui même que cela soit défait.

Signaler Répondre

avatar
Martin le 13/10/2020 à 22:16

La Cité de la gastronomie, le type même du truc de bobo friqué, celui qui appréciait Gégé. Car il y a deux types de bobos : les friqués et les moins friqués, je vous laisse réfléchir à la ligne de partage, forcément approximative. Quant aux bobos moins friqués ils sont plutôt EELV.

Signaler Répondre

avatar
wesh le 13/10/2020 à 19:27

pourquoi pas une salle de shoot comme à Paris?

Signaler Répondre

avatar
Hein ? le 13/10/2020 à 19:24

La gastronomie lyonnaise est réservé aux riches. Qui a les moyens de payer 100€ pour un repas au resto de nos jours ?
Pas grand monde

Signaler Répondre

avatar
ouf! le 13/10/2020 à 19:19

Faire un espace lucratif pour la mairie (la collectivité) et surtout pas un énièmes gouffre financier payé par les Lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 13/10/2020 à 18:53

Consultation citoyenne...
Aie...
Je crains le pire quand on voit les expériences précédentes manipulées à gogo !
En même temps, le projet précédent était voué à etre mort-né tellement il était bancal et inadapté au marché lyonnais

Signaler Répondre

avatar
Balayons les restes de la Gégéitude le 13/10/2020 à 18:50

Fiasco annoncé je fais observer.

Signaler Répondre

avatar
allez y jouer le 13/10/2020 à 18:46

Avec nos impôts

Signaler Répondre

avatar
Zig le 13/10/2020 à 18:32

Un bar associatif ?

Signaler Répondre

avatar
Lieu... le 13/10/2020 à 18:12

...d'aucune utilité, à revoir son utilisation..çà occupera les verts..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.