Près de Lyon, le référent stupéfiants d’une entreprise prend le volant après avoir fumé un joint

Près de Lyon, le référent stupéfiants d’une entreprise prend le volant après avoir fumé un joint
Photo d'illustration - LyonMag

L’affaire remonte au 10 janvier dernier.

Ce jour-là, un automobiliste avait été contrôlé sur la commune de Saint-Romain-de-Popey, non loin de l’Arbresle. Face aux forces de l’ordre, l’homme âgé de 54 ans avait rapidement reconnu qu’il venait de fumer un joint de cannabis avant de prendre le volant. Un acte peu courant pour l’individu, qui selon Le Progrès, est le référent stupéfiants dans une entreprise proche de Lyon.

Le consommateur de stupéfiants a été condamné à une amende de 800 euros. Une condamnation qui ne sera pas mentionnée au casier judiciaire pour permettre à l’homme de continuer à travailler normalement. Par contre, on ne sait pas s’il gardera ou non son statut de référent stupéfiants.

28 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pourtant.... le 28/10/2020 à 12:10

C'est peut-être son profil de consommateur qui le rend apte à être référent.
Qui irait demander des conseils crédibles sur le mariage à un curé ?

Signaler Répondre

avatar
Saywhat le 28/10/2020 à 12:06
Onsecalm a écrit le 28/10/2020 à 11h38

Ben moi par exemple, je n'ai jamais fumé de joint !!! Je ne vois pas ce qu'il y a de si étonnant et je ne m'en porte pas plus mal ! Ce n'est pas non plus la peine d'insulter pour vous exprimer "poto" !!!! Ce qui est choquant dans cette histoire, ne vous en déplaise, ce n'est pas tant qu'il ait fumé un joint, mais qu'il soit "référent stupéfiants" dans son entreprise. A ce titre, il devrait être irréprochable sur ce point. S'il n'en est pas capable, qu'il laisse sa place à quelqu'un d'autre ! Mais cet aspect des choses doit vous sembler complètement anecdotique.

Pour être référent, encore faut-il savoir de quoi on parle, et donc avoir testé... Non ?

Signaler Répondre

avatar
Mandrin69 le 28/10/2020 à 12:00

Bah, c'est comme Muriel Penicaud qui était la ministre du travail de Macron alors qu'elle avait commis 671 infractions au code du travail... C'est pareil...

Signaler Répondre

avatar
Onsecalm le 28/10/2020 à 11:38
bbange a écrit le 28/10/2020 à 10h41

T'es taré toi non?!
Le mec a fumé un joint, c'est rien. Qui n'a jamais fumé un joint?
Faut vivre poto!

Ben moi par exemple, je n'ai jamais fumé de joint !!! Je ne vois pas ce qu'il y a de si étonnant et je ne m'en porte pas plus mal ! Ce n'est pas non plus la peine d'insulter pour vous exprimer "poto" !!!! Ce qui est choquant dans cette histoire, ne vous en déplaise, ce n'est pas tant qu'il ait fumé un joint, mais qu'il soit "référent stupéfiants" dans son entreprise. A ce titre, il devrait être irréprochable sur ce point. S'il n'en est pas capable, qu'il laisse sa place à quelqu'un d'autre ! Mais cet aspect des choses doit vous sembler complètement anecdotique.

Signaler Répondre

avatar
bbange le 28/10/2020 à 10:41
Pitoyable a écrit le 27/10/2020 à 20h29

J'espère que son patron, va au minimum le sanctionner de plusieurs jours de mises à pied, voir le virer !!

Peut-on connaitre le prénom de ce donneur de leçons, de ce menteur, de cet escroc ??????????????

Pitoyable individu, tout comme son employeur s'il ne le sanctionne pas.

T'es taré toi non?!
Le mec a fumé un joint, c'est rien. Qui n'a jamais fumé un joint?
Faut vivre poto!

Signaler Répondre

avatar
Terminator... le 28/10/2020 à 08:36

Encore une galéjade de pluss ce qui montre bien à quel point le français restera toujours un gaulois...!!!!

Signaler Répondre

avatar
Ladjito le 28/10/2020 à 07:31

C est plutôt la référence en stupéfiants de son entreprise

Signaler Répondre

avatar
Pitoyable le 27/10/2020 à 20:29

J'espère que son patron, va au minimum le sanctionner de plusieurs jours de mises à pied, voir le virer !!

Peut-on connaitre le prénom de ce donneur de leçons, de ce menteur, de cet escroc ??????????????

Pitoyable individu, tout comme son employeur s'il ne le sanctionne pas.

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 27/10/2020 à 19:08

C'est un peu comme s'il avait bu de l'alcool. Tout depend la quantité. Par contre je rappelle que la conduite sous médicaments est dangereuse et tout à fait légale.

Signaler Répondre

avatar
chiche chat le 27/10/2020 à 18:14

il peut rester référent dans l'entreprise mais comme spécialiste dans la qualité du shit !!

Signaler Répondre

avatar
Titequestion le 27/10/2020 à 15:51
Infostup + a écrit le 27/10/2020 à 14h43

Attention c'est un référent, ce n'est pas son vrai job mais une mission supplémentaire. Et l'employeur ne pas licencié parce que l'agent a fumé un joint et pris son véhicule perso après mais il faut en effet lui enlever son rôle de référent stupéfiant c'est sûr

Il me semble oui, c'est un minimum ! C'est vraiment "faites ce que je dis pas ce que je fais" ..... Quelle crédibilité peut-il avoir auprès de l'entreprise ?

Signaler Répondre

avatar
quid le 27/10/2020 à 15:42
aquaman a écrit le 27/10/2020 à 15h31

Bref... 54 ans, inséré professionnellement, investi auprès de ses collègues, positif mais certainement parfaitement maitre de son véhicule (positivité qui dure des jours), pas de quoi casser 3 pattes à un canard... La belle "affaire " !

Bon, le trésor public à gagné 800 balles... La liberté individuelle, elle, on la cherche encore !

"mais certainement parfaitement maitre de son véhicule ": comment le savez vous?

Signaler Répondre

avatar
aquaman le 27/10/2020 à 15:31

Bref... 54 ans, inséré professionnellement, investi auprès de ses collègues, positif mais certainement parfaitement maitre de son véhicule (positivité qui dure des jours), pas de quoi casser 3 pattes à un canard... La belle "affaire " !

Bon, le trésor public à gagné 800 balles... La liberté individuelle, elle, on la cherche encore !

Signaler Répondre

avatar
Infostup + le 27/10/2020 à 14:43
Titequestion a écrit le 27/10/2020 à 14h11

Comme vous dites "censé" !!!! Dans le cas présent, ça n'a pas trop marché !!! Il faudrait un référent du référent ! Le boulet quand même .... Comment peut-il rester en poste après un tel comportement ? La société qui l'emploie elle en pense quoi ?

Attention c'est un référent, ce n'est pas son vrai job mais une mission supplémentaire. Et l'employeur ne pas licencié parce que l'agent a fumé un joint et pris son véhicule perso après mais il faut en effet lui enlever son rôle de référent stupéfiant c'est sûr

Signaler Répondre

avatar
LAUL le 27/10/2020 à 14:26
Pilou69 a écrit le 27/10/2020 à 09h42

Référent stupéfiants : les tester, les goûters pour dire quel est le meilleur...

On ne pourra pas dire qu'il n'est pas impliqué dans son rôle !

Signaler Répondre

avatar
plein de bon sens le 27/10/2020 à 14:17
walllah INC a écrit le 27/10/2020 à 09h59

Chez SARL WALLAH, nous avons mis en place un référent stupéfiants pour aider les consommateurs salariés à se fournir. Ca marche bien !!!

Les employés achetant au meilleur prix n'ont aucune raison de demander une augmentation.
Bonne démarche.

Signaler Répondre

avatar
Titequestion le 27/10/2020 à 14:11
Infostup + a écrit le 27/10/2020 à 13h38

C'est un gars qui est censé faire de la prévention sur le sujet et si il est habilité il peut réalisé des contrôles aléatoire sur telle ou telle personne en présence d'un témoin et d'un supérieur.

Comme vous dites "censé" !!!! Dans le cas présent, ça n'a pas trop marché !!! Il faudrait un référent du référent ! Le boulet quand même .... Comment peut-il rester en poste après un tel comportement ? La société qui l'emploie elle en pense quoi ?

Signaler Répondre

avatar
petrus le 27/10/2020 à 13:55

c'est quoi un référent stupéfiant ?

Signaler Répondre

avatar
quoiplus le 27/10/2020 à 13:41
Infostup + a écrit le 27/10/2020 à 13h38

C'est un gars qui est censé faire de la prévention sur le sujet et si il est habilité il peut réalisé des contrôles aléatoire sur telle ou telle personne en présence d'un témoin et d'un supérieur.

Mais dans quel type de boîte il y a ce genre de référents ? Dans une boîte où il y a déjà eu ce genre de problèmes ? Dans une boîte avec des commerciaux ou des livreurs ? J'en avais vraiment jamais entendu parler

Signaler Répondre

avatar
Infostup + le 27/10/2020 à 13:38
Titequestion a écrit le 27/10/2020 à 12h43

Question sans doute bête de ma part, mais qu'est-ce qu'un "référent stupéfiants" en entreprise ? Quel est son rôle concrètement ?

C'est un gars qui est censé faire de la prévention sur le sujet et si il est habilité il peut réalisé des contrôles aléatoire sur telle ou telle personne en présence d'un témoin et d'un supérieur.

Signaler Répondre

avatar
Dupond-Maserati le 27/10/2020 à 13:26
Titequestion a écrit le 27/10/2020 à 12h43

Question sans doute bête de ma part, mais qu'est-ce qu'un "référent stupéfiants" en entreprise ? Quel est son rôle concrètement ?

Un commercial ?

Signaler Répondre

avatar
Titequestion le 27/10/2020 à 12:43

Question sans doute bête de ma part, mais qu'est-ce qu'un "référent stupéfiants" en entreprise ? Quel est son rôle concrètement ?

Signaler Répondre

avatar
Jean Trimballe le 27/10/2020 à 11:55

Du coup la justice nose pas le priver de travailler, ça serait dommage, c'est pas mal ce qu'il faisait, plutôt honnête.
L'honnêteté à toujours payée c'est ma maman qui me l'a appris.

Signaler Répondre

avatar
Pays de débiles! le 27/10/2020 à 11:14

On marche sur la tête.

A quand les dealers référent?

Signaler Répondre

avatar
shit le 27/10/2020 à 10:04

Le plus stupéfiant, c'est le con...sommateur !

Signaler Répondre

avatar
walllah INC le 27/10/2020 à 09:59

Chez SARL WALLAH, nous avons mis en place un référent stupéfiants pour aider les consommateurs salariés à se fournir. Ca marche bien !!!

Signaler Répondre

avatar
il a... le 27/10/2020 à 09:55

..une attitude stupéfiante dans cette affaire..mais il va au bout de sa fontion : il goûte le produit pour voir ses effets..un pro..!!

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 27/10/2020 à 09:42

Référent stupéfiants : les tester, les goûters pour dire quel est le meilleur...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.