Près de Lyon : une personne a bien mis le feu au lit médicalisé du nonagénaire décédé en août

Près de Lyon : une personne a bien mis le feu au lit médicalisé du nonagénaire décédé en août
Image d’illustration- LyonMag

Les faits remontent au mois d'août dernier.

Un homme de 95 ans était décédé à Saint-Laurent-de-Mure sur son lit médicalisé qui s'était enflammé. Le matelas avait pris feu sans raison connues et le nonagénaire avait été asphyxié par les flammes.

Une enquête avait bien évidemment été ouverte. Des prélèvements avaient été effectués sur le lit et les résultats se sont montrés surprenants. Rien ne laissait penser qu'un tiers aurait pu intervenir dans ce drame, puisqu'au départ la piste du court-circuit était envisagée.

Pourtant, selon les enquêteurs, un élément aurait bien accéléré le feu, rapporte Le Progrès. En effet, un proche de la famille a avoué aux forces de l'ordre avoir mis le feu au lit pour "atténuer les souffrances" de cet homme. Le suspect a profité de l'absence de la fille et du gendre du vieillard, chez qui il était hébergé, pour passer à l'action.

Pour autant, les gendarmes sont toujours à la recherche d'un autre mobile pour expliquer les faits. Le suspect a été mis en examen pour assassinat et placé sous contrôle judiciaire.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
hydrazine le 11/12/2020 à 14:57
sinistre a écrit le 07/12/2020 à 11h45

Il lui mets le feu pour atténuer ses souffrances ?
De qui se moque t'il ?

çà me rappelle une chanson de johnny:
"allumer le feu,allumer le feu-eu-eu".hi,hi,hi

Signaler Répondre

avatar
Gonne le 09/12/2020 à 01:05

Quelle déception ce n'était donc pas un accident ou une combustion spontannée l'oeuvre du malin comme Notre Dame...

Signaler Répondre

avatar
Zigouki le 08/12/2020 à 16:13
kikou a écrit le 08/12/2020 à 14h35

Waou quand vous êtes énervée cela rajeuni les victime, 95 ans , nonagénaire.

Tandis que toi t’es immature de base. Et ça n’a rien à voir avec l’âge.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 08/12/2020 à 14:35
Prout a écrit le 08/12/2020 à 14h28

MONSTRE !!!!
Les raisons, pouvoir rester chez ces gens sans être dérangé.
Ou alors, cet octogénaire gênait !
Ou alors il savait des choses.
A mettre en prison.
MONSTRE !

Waou quand vous êtes énervée cela rajeuni les victime, 95 ans , nonagénaire.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 08/12/2020 à 14:28

MONSTRE !!!!
Les raisons, pouvoir rester chez ces gens sans être dérangé.
Ou alors, cet octogénaire gênait !
Ou alors il savait des choses.
A mettre en prison.
MONSTRE !

Signaler Répondre

avatar
Gonne le 07/12/2020 à 20:00

Un accident de clope (cf. Notre Dame)?

Signaler Répondre

avatar
bullit le 07/12/2020 à 15:29

Assassinat et sous contrôle judiciaire à ne rien y comprendre sérieux aux placards assassins

Signaler Répondre

avatar
RIP le 07/12/2020 à 13:01

C est moins grave qu un rodéo en scooter !!

Signaler Répondre

avatar
historien le 07/12/2020 à 12:50

J’ignorais que Jeanne D’ARC souffrait

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 07/12/2020 à 12:34
Pervers land a écrit le 07/12/2020 à 11h57

Par pure empathie pour ce héro, j’espère qu’on atténuera ses souffrances en l’envoyant croupir derrière les barreaux durant de très longues années.

c est y pas çà qu on appelle "se consumer d amour"???
humour limite.......

Signaler Répondre

avatar
Pervers land le 07/12/2020 à 11:57
sinistre a écrit le 07/12/2020 à 11h45

Il lui mets le feu pour atténuer ses souffrances ?
De qui se moque t'il ?

Par pure empathie pour ce héro, j’espère qu’on atténuera ses souffrances en l’envoyant croupir derrière les barreaux durant de très longues années.

Signaler Répondre

avatar
sinistre le 07/12/2020 à 11:45

Il lui mets le feu pour atténuer ses souffrances ?
De qui se moque t'il ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.