Covid-19 : le variant anglais détecté en France par le laboratoire de virologie des HCL

Covid-19 : le variant anglais détecté en France par le laboratoire de virologie des HCL
photo d'illustration - Lyonmag.com

Le centre national de référence (CNR) des virus des infections respiratoires, associé au laboratoire de virologie des Hospices Civils de Lyon a réalisé la première détection du variant anglais du coronavirus SARS-CoV-2 sur le territoire français, annoncent ce mercredi soir les HCL.

"Il s’agissait d’un patient asymptomatique de retour d’Angleterre et pris en charge par le CHU de Tours. Le prélèvement a été adressé à Lyon le 21 décembre, car il présentait un résultat de PCR pouvant laisser suspecter une infection par le variant anglais. Auparavant, il avait été mis en évidence par le laboratoire de virologie des HCL, qu’une des mutations du variant anglais était responsable d’un résultat atypique, avec un test PCR largement utilisé en France. Le variant anglais possède un ensemble de mutations et il est donc indispensable de faire des analyses complémentaires de séquençage pour confirmer sa présence", précisent les hospices civils de Lyon.

Le résultat du test PCR du patient de Tours présentait ce profil atypique et le prélèvement a été envoyé au CNR pour être séquencé. Le séquençage de la totalité du génome du coronavirus SARS-CoV-2 a permis d'identifier l’ensemble des mutations caractéristiques de ce variant. Cette stratégie de détection rapide du variant proposée par le laboratoire de virologie des HCL est actuellement mise en place à l’échelle nationale.

"L’apparition de mutations au cours de l’évolution du coronavirus est un phénomène normal et continu, mais il est indispensable d’explorer les conséquences de ces mutations sur la sévérité et la transmissibilité de l’infection, ainsi que sur l’efficacité des traitements. Depuis fin septembre, ce nouveau variant du coronavirus SARS-CoV-2 est responsable d'un nombre croissant de cas de COVID-19 en Angleterre. Ce variant est caractérisé par un ensemble de mutations qui pourraient augmenter la transmissibilité du virus. Aucun impact sur la sévérité de l’infection, ni sur l’efficacité vaccinale n’a été rapporté à ce jour", rassurent cependant les HCL.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Arrêtez de regarder bfmtv le 31/12/2020 à 14:09
Pilou69 a écrit le 30/12/2020 à 22h32

D'ailleurs le premier cas positif sur un américain vacciné il y a 8 jours....

Le vaccin protège à 90% et il faut 2 doses à 1 mois d'intervalle pour qu'il soit efficace.

Signaler Répondre

avatar
Jiji le 31/12/2020 à 14:01

Vous ne pouvez pas vous passer de fêtes un soir, c'est lamentable

Signaler Répondre

avatar
le mutant le 31/12/2020 à 07:31

Le virus a muté donc on repart pour un tour re confinement Car le vaccin est déjà dépassé -

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 30/12/2020 à 22:32

D'ailleurs le premier cas positif sur un américain vacciné il y a 8 jours....

Signaler Répondre

avatar
Pilou69 le 30/12/2020 à 22:31

Ils vont quand même pas nous dire que le vaccin n'est pas efficace......

Signaler Répondre

avatar
Aboukam le 30/12/2020 à 21:02

En tout cas le 31 ça va être la fête, on va pas se priver. Si les policiers passent on leur offrira un verre. À la santé de 2021!

Signaler Répondre

avatar
Terminator...... le 30/12/2020 à 20:42

Un ptit cadeaux des anglais, à la veille de leur retrait de l unon européenne... Pas si con les anglais.....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.