Le militant lyonnais d'ultra-droite, Yvan Benedetti, placé en garde à vue à Paris

Le militant lyonnais d'ultra-droite, Yvan Benedetti, placé en garde à vue à Paris
Yvan Benedetti - Lyonmag.com

Le militant lyonnais d'ultra-droite, Yvan Benedetti, a été placé en garde à vue à Paris pour agression en bande organisée.

L'ancien président de l'œuvre Française, groupuscule d'ultra-droite dissous par le gouvernement, est soupçonné d'avoir agressé une équipe de Quotidien lors d'une manifestation anti PMA en octobre 2019. Des images montraient Yvan Benedetti, accompagné du nationaliste Hervé Ryssen, arracher le micro d'un preneur de son.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
dissonance cognitive le 28/01/2021 à 10:27
ben voyons a écrit le 28/01/2021 à 08h44

quand l Etat ne fait pas son boulot, il faut bien que quelqu'un le fasse!

il y en a qui a remplacer l Etat pour la partie humanitaire des clandestins
et d autres qui appliquent la partie plus "régalienne"

dans tous les cas, on assiste a des groupes qui pallient aux non actions de l Etat.
... apres, c est une question de sensibilité, et surtout de politiquement correct

aucun rapport avec l'article "avoir agressé une équipe de Quotidien lors d'une manifestation anti PMA en octobre 2019."
en plus d"être néonazis ils n'assument pas leur homophobie... et implicitement vous les soutenez.

Qu'attends la justice pour le sanctionner ce multirécidiviste durement au portefeuille ? Cette clémence est elle liée aux nombreux services rendus à la DGSI et DGSE ? (#barbouze)

Signaler Répondre

avatar
Question? le 28/01/2021 à 08:56
nakba a écrit le 27/01/2021 à 19h12

A quand la garde à vue d'un leader de l'ultragauche ?

Ça changera quoi à cette agression?

Signaler Répondre

avatar
ben voyons le 28/01/2021 à 08:44

quand l Etat ne fait pas son boulot, il faut bien que quelqu'un le fasse!

il y en a qui a remplacer l Etat pour la partie humanitaire des clandestins
et d autres qui appliquent la partie plus "régalienne"

dans tous les cas, on assiste a des groupes qui pallient aux non actions de l Etat.
... apres, c est une question de sensibilité, et surtout de politiquement correct

Signaler Répondre

avatar
Dehors les extrémistes le 28/01/2021 à 08:29

Ultra droite ? N'ayez pas peur de mettre le vrai terme ; NAZIS !

Signaler Répondre

avatar
Sciencepo le 27/01/2021 à 19:50

La justice laxiste des juges rouges ! Il sera relaxé comme tous ses congénères.
Ultra droite ? Néonazi plutôt ?

Signaler Répondre

avatar
nakba le 27/01/2021 à 19:12

A quand la garde à vue d'un leader de l'ultragauche ?

Signaler Répondre

avatar
??? le 27/01/2021 à 18:39

Donc il n'est pas soupçonné puisqu'il y a Des images.

Signaler Répondre

avatar
Houlà la !! le 27/01/2021 à 17:01

arracher le micro d'un journaliste? agression mortelle...condamnation impitoyable...mais mettre le feu aux églises? agresser des personnes parce que juive? là, que font et disent médias et juges?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.