Lyon : Bruno Bernard et Grégory Doucet accueillent Barbara Pompili sans enthousiasme

Lyon : Bruno Bernard et Grégory Doucet accueillent Barbara Pompili sans enthousiasme
Une photo de famille, et vite, les écologistes sont partis - LyonMag

La ministre de la Transition écologique était en déplacement à Lyon ce jeudi.

Barbara Pompili était présente à Lyon et dans la métropole notamment pour illustrer plusieurs mesures phares du projet de loi Climat et Résilience, présenté ce mercredi en Conseil des ministres.

L'ancienne écologiste en a profité pour rencontrer Bruno Bernard, le président de la Métropole, et son homologue à la Mairie de Lyon Grégory Doucet lors d'un voyage en bus électrique nouvelle génération, avant une visite d'une station de vélos cargos dans un parking LPA.

La ministre n'a pas caché sa joie d'être présente à Lyon : "Nous avons des élus qui sont investis et qui ont envie de mettre en place des politiques écologistes, de même manière que leurs prédécesseurs (Gérard Collomb notamment, ancien membre du gouvernement sous Macron, ndlr) avaient commencé à le faire. Je serai à leurs côtés pour les aider. C'est un combat que nous devons mener ensemble, ils peuvent compter sur mon aide, ils le savent, et je sais que je peux compter sur leur énergie", a-t-elle déclaré. Mais visiblement, les élus écologistes n'étaient pas aussi enthousiastes. Lors de la visite de la station vélos cargos à Cordeliers, Grégory Doucet s'est montré très en retrait, tout comme Bruno Bernard, eux qui ont fait part de leur opposition à ce projet de loi, jugé "inefficace" notamment par le maire.

A l'issue de cette visite, avant son déjeuner avec le préfet du Rhône Pascal Mailhos, Barbara Pompili s'est prêtée à l'habituel exercice du micro-tendu devant les journalistes. Pendant ce temps, Bruno Bernard et Grégroy Doucet en ont profité pour discrètement se retirer, sans même se présenter face à la presse. Une manière de montrer leur désaccord avec cette loi, nous dit-on. Les gestes sont souvent plus forts que les mots.

Nul doute que les deux Lyonnais écologistes seront plus accueillants ce vendredi avec Yannick Jadot, eurodéputé écolo, lors de sa visite à Lyon. Il viendra notamment soutenir la candidate EELV aux prochaines élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, Fabienne Grébert.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@Fantoches le 14/02/2021 à 16:27

À force de vouloir faire son trou, elle a fini par toucher le fond.

Signaler Répondre

avatar
2collines le 14/02/2021 à 06:47

"On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis" Michel Audiard

Signaler Répondre

avatar
KontrECOLO le 13/02/2021 à 08:22

Les 2 compères sont sexistes , ils montrent qu'ils sont incapables de compromis et de consensus. C'est vous faites ce que je dis ou je vous ignore!!!
Incapables de rassembler , ils ne méritent pas la présidence de la republique

Signaler Répondre

avatar
pur xroussien le 12/02/2021 à 19:56

Le couple d'enfer Doucet-Bernard lutte contre le dérèglement climatique. Laissons les rêver à changer le climat alors qu'ils génèrent une pollution pas possible en créant des embouteillages avec la suppression des voies de circulation. La bêtise atteint son paroxysme. J'aimerai tant que l'on retrouve une période de glaciation comme à certaines époques. Cela fermerait le caquet à ces idéologues souvent ignares, bien sur l'agriculture ne serait plus la même, les beaux champs de blé n'existeraient plus etc... je leur suggère juste de s'intéresser à l'histoire de notre planète et de toutes les périodes de changement climatique qui ont existé pour qu'ils soient un peu moins prétentieux et qu'il prennent conscience que ce n'est pas seulement une affaire de voiture , d'industrie etc...
Heureusement de ces fanatiques, leur idéologie disparaîtra comme celle des Trotskistes, Maoïstes etc.. dans les années 70.

Signaler Répondre

avatar
Fantoches le 12/02/2021 à 18:31
Ils sont lamentables a écrit le 12/02/2021 à 14h44

Quelles que soient leurs compétences et fonctions, les femmes sont moins prises aux sérieux que les hommes. C’est tellement ordinaire que ça ne choque même pas.
En l’occurrence, au sexisme, vous pouvez ajouter ce que Freud appelait le « narcissisme des petites différences » + la mesquinerie puérile.
Évidemment, à l’approche des élections présidentielles, ils font aussi tout pour se démarquer. C’en est ridicule — et parfois dangereux, comme en matière sanitaire.
Décidément, cette bande d’€€LV sont des politocards opportunistes, phallocrates et manipulateurs comme les autres, mais dont l’immaturité est particulièrement grotesque.

Les nouveaux amis de Nathalie Perrin Gilbert :o)
Au moindre rayon de soleil, très avisée sur un plan épidémiologique, elle signe avec eux des courriers au ministre de l’intérieur (niveau classe de 6e en terme d’argumentation) menaçant de faire sécession s’il ne rouvre pas les musées malgré l’épidémie... qui frappe en premier lieu les vulnérables et les plus démuni.e.s. Avant de se ratatiner, évidemment. Dans le même style, elle soutient sans ambages les commerçants poujadistes. Elle sait plus où donner de la tête pour changer de classe d’électorat !
Alors, le sexisme vous pensez bien qu’elle doit s’en tamponner comme de l’an 40. C’est à se demander si elle aussi, après son pantouflage au PS, n’a pas simplement cultivé une posture de rupture face à Collomb juste pour faire son trou.
Enfin bref, elle a choisi la gâche plutôt que la gauche, comme disait un autre commentaire.

Quand je pense que ces séniles de trotskos se sont alliés avec cette engeance, je suis mort de rire !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 12/02/2021 à 15:30
Sexisme ordinaire a écrit le 12/02/2021 à 08h19

Ils se sont montrés bien plus respectueux avec Jean Castex, avec lequel ils ne sont pourtant pas d’accord non plus puisqu’ils ont multiplié les déclarations médiatiques contre la politique sanitaire gouvernementale, et lui ont même écrit pour menacer de prendre des arrêtés contradictoires....

Alors, pourquoi se permettent-ils ceci avec Mme Pompili ? Le dédain leur vient-il plus naturellement lorsque la fonction est occupée par une femme ?

Entendre Doucet parler de machisme au sujet du Tour de France sonnait creux. Il s’agissait d’une tentative grossière de surfer sur la vague médiatique et de se rallier une partie du monde militant. Une tentative de récupération et d’instrumentalisation dont sont habituées les féministes.

Voilà qu’à peine 7 mois plus tard, les tartuffes se dévoilent.
Chassez le naturiste, il revient au bungalow !

Les Doucet, Bernard et les autres clowns se sont montrés plus avenants avec CALTEX, car il est venu avec des sous, POMPILI qu'avec du blabla pseudo écologique. En plus des leçons données par cette dame, ex écolo, reconvertie EELV, qui contraries sur les terres des guignols leur allant de toucher à tout comme des gosses mal élevés, sans tenir compte le moins du monde des avis des citoyens.

Signaler Répondre

avatar
Ils sont lamentables le 12/02/2021 à 14:44
Sexisme ordinaire a écrit le 12/02/2021 à 08h19

Ils se sont montrés bien plus respectueux avec Jean Castex, avec lequel ils ne sont pourtant pas d’accord non plus puisqu’ils ont multiplié les déclarations médiatiques contre la politique sanitaire gouvernementale, et lui ont même écrit pour menacer de prendre des arrêtés contradictoires....

Alors, pourquoi se permettent-ils ceci avec Mme Pompili ? Le dédain leur vient-il plus naturellement lorsque la fonction est occupée par une femme ?

Entendre Doucet parler de machisme au sujet du Tour de France sonnait creux. Il s’agissait d’une tentative grossière de surfer sur la vague médiatique et de se rallier une partie du monde militant. Une tentative de récupération et d’instrumentalisation dont sont habituées les féministes.

Voilà qu’à peine 7 mois plus tard, les tartuffes se dévoilent.
Chassez le naturiste, il revient au bungalow !

Quelles que soient leurs compétences et fonctions, les femmes sont moins prises aux sérieux que les hommes. C’est tellement ordinaire que ça ne choque même pas.
En l’occurrence, au sexisme, vous pouvez ajouter ce que Freud appelait le « narcissisme des petites différences » + la mesquinerie puérile.
Évidemment, à l’approche des élections présidentielles, ils font aussi tout pour se démarquer. C’en est ridicule — et parfois dangereux, comme en matière sanitaire.
Décidément, cette bande d’€€LV sont des politocards opportunistes, phallocrates et manipulateurs comme les autres, mais dont l’immaturité est particulièrement grotesque.

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 12/02/2021 à 09:13
lesson a écrit le 12/02/2021 à 07h29

Ils ont une allure !

Quand je les vois , j'écoute du Brassens en boucle " quand on est con on est con " comme cela leurs ressemble . J.M

Signaler Répondre

avatar
Sexisme ordinaire le 12/02/2021 à 08:19

Ils se sont montrés bien plus respectueux avec Jean Castex, avec lequel ils ne sont pourtant pas d’accord non plus puisqu’ils ont multiplié les déclarations médiatiques contre la politique sanitaire gouvernementale, et lui ont même écrit pour menacer de prendre des arrêtés contradictoires....

Alors, pourquoi se permettent-ils ceci avec Mme Pompili ? Le dédain leur vient-il plus naturellement lorsque la fonction est occupée par une femme ?

Entendre Doucet parler de machisme au sujet du Tour de France sonnait creux. Il s’agissait d’une tentative grossière de surfer sur la vague médiatique et de se rallier une partie du monde militant. Une tentative de récupération et d’instrumentalisation dont sont habituées les féministes.

Voilà qu’à peine 7 mois plus tard, les tartuffes se dévoilent.
Chassez le naturiste, il revient au bungalow !

Signaler Répondre

avatar
lesson le 12/02/2021 à 07:29

Ils ont une allure !

Signaler Répondre

avatar
Zem le 12/02/2021 à 07:24

L écologie me fait de plus en plus gerber

Signaler Répondre

avatar
Eh ben dis donc...! le 12/02/2021 à 06:54

Cela fait peine à voir. La ministre de la transition écologique en visite à Lyon devrait recu avec les honneurs par les 2 chefs de l’exécutif lyonnais. Encore des batailles d’egos. L’écologie punitive et extrémiste n’a pas sa place dans notre république. La transition écologique est une composante indispensable à instaurer dans nos modes de vie. Les ecolos devraient être contents. Eh ben non, ils sont la gueule...quelle honte. Ce système autoritaire et dictatorial de l’écologie dogmatique ne doit plus exister.

Signaler Répondre

avatar
Pacou69 le 12/02/2021 à 06:16

On se demande ce qui enthousiasme ces deux "non représentants " de la ville et la métropole de Lyon -))

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 12/02/2021 à 05:49

Y a de la joue .
Nos vieillards continuent le déni.
Bloquer freiner isoler et surtout ne rien inventer
Triste sir

Signaler Répondre

avatar
KOLEOS le 12/02/2021 à 04:12

De plus en plus dictatoriaux, ces Verts/Rouges !!! Aucune place pour le dialogue et la concertation. Ils sont "persuadés" de détenir LA VÉRITÉ et que celle-ci doit s'imposer à tous ! Les lyonnais et métropolitains ont joué aux apprentis-sorciers lors du vote municipal, qu'ils se débrouillent avec... Le pire étant que tout le monde va payer les pots cassés !

Signaler Répondre

avatar
Gerard et Roland de Lyon le 12/02/2021 à 03:46

Ils vont se derider quand? Pour reussir, ils faut savoir composer! Eux ils sont incarnes par la grace verte !

Signaler Répondre

avatar
Fausse note au pays de la grossièreté infantile le 12/02/2021 à 03:38

Remarquez que le ravi de la crèche, collé à la droite de la ministre, affiche au contraire une mine... ravie, justement.
Omniprésent, ébloui par le pouvoir, et toujours prêt à cirer des pompes pour tirer son épingle du jeu. Il ira loin, le petit ! Si j’étais Bernard et Doucet, je me méfierais...

Signaler Répondre

avatar
Gerard et Roland de Lyon le 11/02/2021 à 19:47

On dirait qu’ils ont oublie qu’ils ont ete elus ( j’ai vote pour ces zozos) En fait ils n’assument pas!

Signaler Répondre

avatar
hubris le 11/02/2021 à 19:15
MAURICE 69004 a écrit le 11/02/2021 à 16h34

IS VEULENT MÊME FERMER LES CENTRALES NUCLEAIRES . ON CHARGERA NOS VOITURES ELECTRIQUES AVEC UNE DYNAMOT EN PEDALANT

Ils vont rouvrir les centrales carbonées comme les verts allemands

Signaler Répondre

avatar
le vert dans le fruit le 11/02/2021 à 18:46

Vendredi Yannick Jadot,va t'il venir avec sa partenaire Isabelle Saporta avec son crachoire insuportable le matin au "Grandes Gueules" (G G)

Signaler Répondre

avatar
Lalune le 11/02/2021 à 18:45

« L’écologie ! C’est une chose trop grave pour la confier à des ecolos.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 11/02/2021 à 17:54

Ils ont la mine des gens heureux de recevoir la ministre ex écolo §§§ Quand on dit que ces deux ploucs sont des clowns, je commence à comprendre pourquoi les gosses ont peur des clowns !!!!

Signaler Répondre

avatar
Yoyo le 11/02/2021 à 17:54

Halte à la doxa écologiste
Lyon va payer très cher son non choix
Les éco-quartier seront les banlieues de demain (matériaux des faibles qualité -construction trop rapide-jardin partagés abandonnés
Soyez réaliste ....
Vivre mieux oui....mais pas à n’importe quel prix

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 11/02/2021 à 17:24

Rien à dire si ce n est qu ex ecolo ça me choqué un peu voir beaucoup mais bon C est de la politique..... Donc pas de surprise d ou la tronche de Bernard et son compère.....

Signaler Répondre

avatar
lagazet le 11/02/2021 à 16:49

Celui qui a inventé cette couleur? On ne lui dit pas merci. . Surtout pour les lyonnais en particulier. . Le Gregory à Sainte , aurait été plus logique. . A LYON Nous avons une préférence PLUTÔT pour les VERRES. ...

Signaler Répondre

avatar
MAURICE 69004 le 11/02/2021 à 16:34

IS VEULENT MÊME FERMER LES CENTRALES NUCLEAIRES . ON CHARGERA NOS VOITURES ELECTRIQUES AVEC UNE DYNAMOT EN PEDALANT

Signaler Répondre

avatar
axel le 11/02/2021 à 16:02

le fascisme vert de Lyon a encore frappé.... le pouvoir amène à la folie ...mais là la folie était présente avant l'accession à la mairie ... 2 clowns.....

Signaler Répondre

avatar
Vive la liberté le 11/02/2021 à 15:26

Quelle camaraderie ces écolos !!!!! Des énergumènes à tous les étages ,à brader et vite ,avant faillite

Signaler Répondre

avatar
trucmuche le 11/02/2021 à 15:17

Ces verts n'ont décidément pas l'intention d'écouter qui que ce soit , mais de continuer dans leur délire , ils vont vite désenchanter et s'éclater le nez contre un mur !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.