Lyon : une femme de 30 ans tuée par son conjoint à coups de marteau ? Le suspect en cavale

Lyon : une femme de 30 ans tuée par son conjoint à coups de marteau ? Le suspect en cavale
Photo d'illustration - LyonMag

Le drame s’est déroulé dans le 3e arrondissement de Lyon. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 2h30 du matin, les secours ont été envoyés rue Saint-Eusèbe. Selon nos informations, les sapeurs-pompiers du Rhône ont pris en charge une jeune femme âgée de 30 ans dans un état très grave. Malgré les efforts des secouristes, la victime est décédée.

Une source proche du dossier évoque un possible féminicide de la part du conjoint de la jeune victime qui aurait pu la frapper à coups de marteau. On ne sait pas si une interpellation a été menée.

Le parquet de Lyon a confirmé l'ouverture d'"une enquête du chef d’homicide volontaire et a saisi les services de la Sûreté Départementale de la DDSP69". Le conjoint de la victime est activement recherché. Selon la justice, une médiation avait eu lieu en 2015 pour régler des problèmes au sein du couple, mais depuis aucune plainte ou signalement n'avait été transmis à la police.

J.D.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
negafa69@outlook.fr le 12/03/2021 à 17:25
Ma. Pas a écrit le 05/03/2021 à 11h51

Quelle horreur !
Pauvre femme, comme elle a dû souffrir, je n'ose imaginer....

BONJOUR

JE CONNAIS LA VICTIME DEPUIS SON ENFANCE ELLE ETAIT MA VOISINE DE PALIER . NON ELLE N A PAS SOUFFERT ELLE EST MORTE SUR LE COUP LA PAUVRE

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 07/03/2021 à 11:38
Jean Moulin a écrit le 07/03/2021 à 00h12

Crime passionnel . Il est a 90 % pardonner .

tant qu à faire...........invoquez l auto defense........

Signaler Répondre

avatar
Danyel le 07/03/2021 à 07:52
Prout a écrit le 05/03/2021 à 17h02

J'espère qu'on va le retrouver

A été arrêté en Suisse .

Signaler Répondre

avatar
Jean Moulin le 07/03/2021 à 00:12

Crime passionnel . Il est a 90 % pardonner .

Signaler Répondre

avatar
Malika le 06/03/2021 à 08:34
oUPS a écrit le 05/03/2021 à 15h25

Le mot féminicide n'existe pas ! il faut dire un homicide. Le mot hom- faisant référence non pas à un homme mais au en latin 'Hominum' (qui veut dire humain)
On parle également de infanticide pour la mort des enfants, qui fait référence au latin "infans" qui signifie bébé.

Donc arrêtons avec cette vague de nouveau mot a tendance politique et féministe.

Tout comme le crime passionnel qui n’a aucun fondement juridique et que tous ont invoqué pendant des décennies ! Le Français n’est pas une langue morte, elle évoluera avec les réalités !

Signaler Répondre

avatar
hydrazine le 06/03/2021 à 08:14
Fou d’avance a écrit le 05/03/2021 à 19h57

Il finira en psychiatrie comme d’habitude

ou son avocat va -t-il plaider la "legitime defense"!!ou............legitime "defonce"??

Signaler Répondre

avatar
Fou d’avance le 05/03/2021 à 19:57

Il finira en psychiatrie comme d’habitude

Signaler Répondre

avatar
Tez1-43 le 05/03/2021 à 18:31

Attendre de savoir que c est bien lui.
On condamne avant même de savoir.
Mais si c est avéré et prouvé, lui faire subir le même sort serai juste.

Signaler Répondre

avatar
becilan le 05/03/2021 à 17:15
Précisions a écrit le 05/03/2021 à 07h22

Si c'est avéré, prison, mais aussi on lui écrase les parties génitales avec son propre marteau.

Ah non, pas au marteau, mais à l'étau, en serrant d'1 mm tous les jours

Signaler Répondre

avatar
Madame Irma le 05/03/2021 à 17:06

J'entrevois la fin de l'histoire, le bricoleur au marteau a entendu des voix lui disant que sa femme ressemblait à un clou. Déclaré irresponsable par un collège de psychiatre bac + 20.
Le deuil impossible pour la famille de la victime.
La faute à Badinter.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 05/03/2021 à 17:02

J'espère qu'on va le retrouver

Signaler Répondre

avatar
chou le 05/03/2021 à 15:38
dragamort a écrit le 05/03/2021 à 08h27

a quand la peine de mort ???? sa voudrait en calmé plus d un , et sa eviterait a certains de bosser pour payer leur inculpation

la peine de mort et de suite ya tros de pourriture sur cette terre

Signaler Répondre

avatar
oUPS le 05/03/2021 à 15:25

Le mot féminicide n'existe pas ! il faut dire un homicide. Le mot hom- faisant référence non pas à un homme mais au en latin 'Hominum' (qui veut dire humain)
On parle également de infanticide pour la mort des enfants, qui fait référence au latin "infans" qui signifie bébé.

Donc arrêtons avec cette vague de nouveau mot a tendance politique et féministe.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 05/03/2021 à 14:12
ilias a écrit le 05/03/2021 à 12h05

ce type est peut être aussi une victime...il faut vérifier et attendre avant de le juger.

Ce qu'il ne faut pas entendre. A vomir.

Signaler Répondre

avatar
A6T le 05/03/2021 à 13:34
Nous contemplons la chute de Lyon a écrit le 05/03/2021 à 09h11

Dégénérescence ineluctable de Lyon et ses habitants.

A se demander si ce n' est pas le but recherché

Signaler Répondre

avatar
ilias le 05/03/2021 à 12:05

ce type est peut être aussi une victime...il faut vérifier et attendre avant de le juger.

Signaler Répondre

avatar
ertyu le 05/03/2021 à 11:54
Fred Quimby a écrit le 05/03/2021 à 08h21

C'est trop facile d'incriminer le confinement, la morosité ou je ne sais quoi.
Ce type est un assassin.
Rien n'y fait.
Il a massacré une femme de 27 ans à coups de marteau.
C'est un lache. Une pourriture.

+1000. Marre de ces excuses bidons et politisées pour rien. C'est lui le coupable et rien d'autre.

Signaler Répondre

avatar
Jolie Môme le 05/03/2021 à 11:54
Fred Quimby a écrit le 05/03/2021 à 08h21

C'est trop facile d'incriminer le confinement, la morosité ou je ne sais quoi.
Ce type est un assassin.
Rien n'y fait.
Il a massacré une femme de 27 ans à coups de marteau.
C'est un lache. Une pourriture.

Totalement d'accord avec vous ! J.M

Signaler Répondre

avatar
Ma. Pas le 05/03/2021 à 11:51

Quelle horreur !
Pauvre femme, comme elle a dû souffrir, je n'ose imaginer....

Signaler Répondre

avatar
Tralala le 05/03/2021 à 09:28
HDP a écrit le 05/03/2021 à 08h06

Pas mal. Faut réformer la justice en mettant en place des peines de "substitutions"

Pour précision.
J'adhére totalement .......

Signaler Répondre

avatar
Nous contemplons la chute de Lyon le 05/03/2021 à 09:11

Dégénérescence ineluctable de Lyon et ses habitants.

Signaler Répondre

avatar
dragamort le 05/03/2021 à 08:27

a quand la peine de mort ???? sa voudrait en calmé plus d un , et sa eviterait a certains de bosser pour payer leur inculpation

Signaler Répondre

avatar
Fred Quimby le 05/03/2021 à 08:21
psyco 3 a écrit le 05/03/2021 à 08h04

Le monde devient de plus en plus violent et avec les couvre feu et les confinements : ça n 'arrange rien .......
On ne sait plus où on va , mais , on y va , c'est certain !

C'est trop facile d'incriminer le confinement, la morosité ou je ne sais quoi.
Ce type est un assassin.
Rien n'y fait.
Il a massacré une femme de 27 ans à coups de marteau.
C'est un lache. Une pourriture.

Signaler Répondre

avatar
Monsieur personne le 05/03/2021 à 08:19

A la découpe ⚒️ pas de pitier ou alors le lacher sur une place publique on va s'en occuper

Signaler Répondre

avatar
HDP le 05/03/2021 à 08:06
Précisions a écrit le 05/03/2021 à 07h22

Si c'est avéré, prison, mais aussi on lui écrase les parties génitales avec son propre marteau.

Pas mal. Faut réformer la justice en mettant en place des peines de "substitutions"

Signaler Répondre

avatar
psyco 3 le 05/03/2021 à 08:04

Le monde devient de plus en plus violent et avec les couvre feu et les confinements : ça n 'arrange rien .......
On ne sait plus où on va , mais , on y va , c'est certain !

Signaler Répondre

avatar
kikou le 05/03/2021 à 08:04

30 ans de prison, sans aucun sursis . Il faut une sacrée cruauté pour s'acharner de la sorte sur un être humain, ou un animal.

Signaler Répondre

avatar
Bbr le 05/03/2021 à 08:03

On peut aussi l habiller en policier et le laisser à la Duchère ...

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 05/03/2021 à 07:22

Si c'est avéré, prison, mais aussi on lui écrase les parties génitales avec son propre marteau.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.