Un accord territorial de relance signé entre l'Etat et la Métropole de Lyon

Un accord territorial de relance signé entre l'Etat et la Métropole de Lyon
Bruno Bernard - Lyonmag.com

Un accord territorial de relance a été signé ce mardi entre l'Etat et la Métropole de Lyon, dans le cadre du plan de relance national annoncé par le gouvernement en septembre dernier et qui mobilise 100 milliards d'euros.

"Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent qui impacte fortement nos concitoyens, nos associations et nos entreprises, l’État et la Métropole de Lyon se mobilisent par des investissements massifs afin de favoriser la relance économique et de l’axer sur les trois priorités que sont la transition écologique, la compétitivité et la cohésion, en co-signant aujourd’hui un accord territorial de relance", est-il précisé dans un communiqué.

L'État et la Métropole de Lyon ont identifié des mesures qu’ils se donnent pour objectif de cofinancer ensemble en 2021 et 2022, et qui permettront d’accélérer la transformation de l’économie à horizon 2030.

"Comprenant des engagements communs à hauteur de 216 millions d’euros, cet accord permettra de cofinancer des actions et des projets prêts à démarrer rapidement et susceptibles d’amplifier une dynamique de transformation structurelle pour l’ensemble du territoire métropolitain".

Les projets identifiés comprennent en particulier la rénovation énergétique de collèges et de logements sociaux, le développement de l’agriculture urbaine et des circuits courts dans les quartiers prioritaires de la ville (QPV), la construction de logements sociaux et abordables ou encore le soutien à la décarbonation de l’industrie.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Il est content Le bruno le 24/03/2021 à 11:47

Tous ces nouveaux investissements...avec du bon argent (Humm! )
Allez Hop , un nouvel Emploi pour Riri Fifi et Loulou , ses neveux .
Et que fait la droite pendant ce temps ? heu ....:
Voyelle , Voyelle , Consonne ....

Signaler Répondre

avatar
Comme d’habitude le 24/03/2021 à 09:16

@Kikou vous avez l’art de réduire un propos non partisan et intéressant à un verbiage de récupération droitarde qui brille par son inculture politique.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 24/03/2021 à 08:20
Poutre aux yeux (avec un T) a écrit le 24/03/2021 à 04h20

"Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent qui impacte fortement nos concitoyens".

A part l’enfumage médiatique du gouvernement depuis un an, son absence totale de stratégie hormis celle de courir après le virus, et les délires anti sanitaire d’EELV... On avait pas vraiment remarqué qu’ils s’en souciaient.

Les centaines de morts par jour n’auront plus besoin de travail, de prestations sociales ou de retraite. 93 000 en un an, 2 700 000 dans le monde, ça en fait des économies !

UN PLAN DE RELANCE NATIONAL POUR LE SYSTÈME HOSPITALIER ?? Toujours pas malgré la leçon dévastatrice infligée par le virus.

Au contraire, on continue sans rien changer la politique de saccage et de mépris. Macron et sa bande pourront toujours se faire soigner dans le système à deux vitesses qu’ils veulent instaurer.

Pendant ce temps la gauche, avec ses intellos auto-proclamé.es expert.es style Stiegler fille, préfère surfer sur la vague démagogique du ouin-ouin, trop dur le "confinement" (lol). "Confinés" dans un cercle de 10 km, sans rien changer : on est en pleine novlangue. Le virus se marre, les soignants et les familles pleurent.

Un petit sourire pour la photo les 2 Bruno, merci ! EELV, un petit mot pour l’hôpital ? Non, vous craignez qu’on pense que vous vous foutez de la charité...

Chers concitoyens « fortement impactés », surtout n’oubliez pas : soyez responsables, covoiturez !

Commentaire très pertinent ..... Je suis profondément attristé de voir ceux qui sont aux manettes du gouvernement, aussi empotés, inexpérimentés, à virer sans cesse de bord sur tous les problèmes nationaux et je ne parle pas que de la COVID, du confinement aléatoire hebdomadaire, du couvre feu démagogique. Le gouvernement balance votre argent par les fenêtres pour des gens qui ne produisent rien ( à part le bordel ) qui nourrit une fange d'écolos apprentis sorciers, autoritaires, alors qu'ils laissent planer les " heureux bienfaits de la racaille des banlieues, mais aussi de la mouvance ultra gauche qui mine la sécurité des citoyens, qui saccage la ville et les biens des investisseurs européens. Cette municipalité lyonnaise, n'a aucun sens des priorités sur le territoire qui lui incombe. Des pistes cyclables mais peu de chose pour le monde hospitalier, des primes pour l'achat de vélos électriques mais rien pour ceux à qui ces messieurs, obligent de changer de voiture, des aides sociales, mais pas pour les étudiants, gratuité des transports en commun les étudiants absents à la distribution, RSA jeune, on attend comme toujours etc... etc.

Signaler Répondre

avatar
Poutre aux yeux (avec un T) le 24/03/2021 à 04:20

"Dans un contexte de crise sanitaire sans précédent qui impacte fortement nos concitoyens".

A part l’enfumage médiatique du gouvernement depuis un an, son absence totale de stratégie hormis celle de courir après le virus, et les délires anti sanitaire d’EELV... On avait pas vraiment remarqué qu’ils s’en souciaient.

Les centaines de morts par jour n’auront plus besoin de travail, de prestations sociales ou de retraite. 93 000 en un an, 2 700 000 dans le monde, ça en fait des économies !

UN PLAN DE RELANCE NATIONAL POUR LE SYSTÈME HOSPITALIER ?? Toujours pas malgré la leçon dévastatrice infligée par le virus.

Au contraire, on continue sans rien changer la politique de saccage et de mépris. Macron et sa bande pourront toujours se faire soigner dans le système à deux vitesses qu’ils veulent instaurer.

Pendant ce temps la gauche, avec ses intellos auto-proclamé.es expert.es style Stiegler fille, préfère surfer sur la vague démagogique du ouin-ouin, trop dur le "confinement" (lol). "Confinés" dans un cercle de 10 km, sans rien changer : on est en pleine novlangue. Le virus se marre, les soignants et les familles pleurent.

Un petit sourire pour la photo les 2 Bruno, merci ! EELV, un petit mot pour l’hôpital ? Non, vous craignez qu’on pense que vous vous foutez de la charité...

Chers concitoyens « fortement impactés », surtout n’oubliez pas : soyez responsables, covoiturez !

Signaler Répondre

avatar
snif le 24/03/2021 à 00:36

"et accord permettra de cofinancer des actions et des projets prêts à démarrer rapidement et susceptibles d’amplifier une dynamique de transformation structurelle pour l’ensemble du territoire métropolitain".

mon dieu que c'est beau! dommage que ce ne soit pas en inclusif.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.