Ni Wauquiez, ni Grébert : Olivier Véran avoue avoir voté blanc au deuxième tour des régionales

Ni Wauquiez, ni Grébert : Olivier Véran avoue avoir voté blanc au deuxième tour des régionales
Olivier Véran - LyonMag

Si Laurent Wauquiez a été élu président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dimanche soir avec 55,17% des voix, il n'a pas pu compter sur le vote d'Olivier Véran.

Le ministre de la Santé, inscrit sur les listes électorales en Isère, a indiqué ce mardi matin sur France Info avoir "voté blanc" : "J'ai fait ce choix, je suis allé voter en citoyen mais je ne me suis pas prononcé entre l'extrême-gauche et la droite extrême", s'est-il justifié.

L'ancien membre du PS a expliqué "ne pas pouvoir décemment voter" pour Laurent Wauquiez "qu'il a "affronté pendant six ans à la Région".

Fabienne Grébert "candidate écolo très alliée à la France Insoumise" n'aura, elle non plus, pas obtenu le vote d'Olivier Véran : "Je suis très opposé au concept d'alliance entre la gauche et l'extrême-gauche", a précisé celui dont le nom avait circulé dans un premier temps pour être tête de liste LREM pour les régionales.

Une investiture refusée par l'intéressé, et qui échoua au final sur les épaules de Bruno Bonnell, défait dès le premier tour du scrutin.

Le sénateur EELV du Rhône, Thomas Dossus, a par la suite justement fait remarquer qu'en 2015, Olivier Véran avait été élu à la Région sur les listes fusionnées de Jean-Jack Queyranne (PS) avec EELV et PCF-FI...

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kikou le 01/07/2021 à 16:07

Comment peut-il choisir un camps ou l'autre, quand il ne sait pas sur quel pied danser, quant aux décisions lors de l'attaque clandestine de la COVID 19 ? Port du masque ou pas ? Le genre colérique de ce Monsieur, incapable de parler sans hausser le ton, de ce prendre pour Dieu jusque dans l'hémicycle de la République . Le 9 juillet 2021, il va nous annoncer quoi ? Sans doute aura-t-il eu un entretien secret avec le virus, pour une trêve jusqu'après les vacances !

Signaler Répondre

avatar
Tatin le 30/06/2021 à 21:06

En même temps, Véran personne ne l'a élu non plus ! Sinon il ne serait pas là a essayer de faire de la politique.

Signaler Répondre

avatar
Mouhaha 0.1 le 29/06/2021 à 19:02

Olivier variant lui si bien, c’est le problème avec les opportunistes ils retournent leurs vestes plus vite que l’éclair, et surtout ils n’assument jamais c’est le en mm temps :-)

Signaler Répondre

avatar
hubris le 29/06/2021 à 16:55

Entre la peste et le choléra, Veran préfère le cancer gouvernemental !

Signaler Répondre

avatar
Petaudier le 29/06/2021 à 16:51

Si un ancien socialiste ne vote pas pour Belkacem, où va-t-on ?

Signaler Répondre

avatar
citoyennormal le 29/06/2021 à 16:32

Bravo l'exemple pour un élu, il aurait mieux fait de s'abstenir de parler une fois de plus..

Signaler Répondre

avatar
2015 le 29/06/2021 à 13:33

Avec qui la liste socialiste dans laquelle Olivier Véran était candidat en Isère aux régionales en 2015 a-t-elle fusionné déjà ? ah, oui, avec la liste emmenée alors par C. Cukierman....

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 29/06/2021 à 12:58

Ce n'est franchement pas digne d'un ministre ce geste et ces propos, pas d'un citoyen comme il le dit.
Le président a sûrement voté blanc lui aussi (sinon c'était X.Bertand...), mais au moins lui ne le crie pas sur les toits.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.