Saint Fons : une opération de vaccination mise en place sur deux jours

Saint Fons : une opération de vaccination mise en place sur deux jours
Photo d'illustration - LyonMag

La campagne de vaccination continue. 

La commune de Saint Fons organise avec l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes, une opération de vaccination de deux jours le mardi 6 et vendredi 9 juillet. 

L’objectif est de "faciliter la vaccination au plus grand nombre d’habitants de la région, pour les protéger".

Les opérations "Aller-Vers", que souhaite organiser l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, ont pour but de mettre en place des opérations de vaccination dans les communes et arrondissements de la région, où les taux de couverture vaccinale sont toujours bas. 

Ces opérations permettent aussi d’informer et de sensibiliser sur l’importance de la vaccination. 

L’opération aura donc lieu le mardi 6 juillet, à l’atelier Croizat, 25 rue Etienne Dolet, de 8h à 20h. 
Et le vendredi 9 juillet, à la salle associative aux Clochettes (place des Palabres), de 8h à 20h.

Pour compléter le "schéma vaccinal" et recevoir une seconde dose, le dispositif sera de nouveau déployé le mardi 24 et le vendredi 27 août dans les mêmes lieux et aux mêmes horaires.

Toutes les personnes de plus de 12 ans éligibles à la vaccination pourront recevoir le vaccin Pfizer.

L’accès sera libre et sans rendez-vous. 

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Business viral le 01/07/2021 à 05:26

Un virus mutant tout droit sorti du labo franco chinois classé secret défense de WUHAN. Les endroits sur cette planète ou aurait pû partir ce virus sont indéfinissables et JUSTE à WUHAN à côté du laboratoire ? Sans être complotiste , mais bien réaliste, ce virus est une aubaine pour les politiques du monde entier . Et mettre la faute sur les pangolins et chauves souris , il fallait oser ! Le mensonge est bien un qualificatif politique, NON ?

Signaler Répondre

avatar
Oupsss le 30/06/2021 à 21:49

Un vaccin empêche le virus de se développer dans le corps et empêche toute transmission, donc les vaccins contre le covid ne sont pas des "vaccins". Plutôt des médicaments prophylactiques qui "permettrait d'éviter les formes graves"
Ahah oui presque, sauf si la petite protéine spyke change de forme et là c'est le drame

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.