Etudiants sans master à Lyon : "On ira jusqu'au bout de la grève de la faim"

Etudiants sans master à Lyon : "On ira jusqu'au bout de la grève de la faim"
dr

Rabah et Iman se privent d'alimentation depuis presque une semaine.

Pire encore, les deux étudiants de Lyon III dorment et vivent dans la rue de l'Université, dans le 7e arrondissement de Lyon. Si ces jeunes gens ont décidé d'en arriver là, c'est parce que, comme de nombreux étudiants en France, ils se retrouvent privés de master alors même qu'ils ont obtenu leur licence de droit l'an passé.

"Aucune alternative ne se présente à nous. Aucune proposition, ni du rectorat, ni des présidents d'université et on n'est même pas sûr que ça fonctionne", explique Rabah, visiblement très fatigué. L'obstacle principal à la poursuite d'études, c'est le nombre de places très limité dans les différents masters. Pourtant, un décret de mai 2021 oblige bel et bien les responsables d'université à proposer au minimum trois filières aux étudiants qui viennent d'obtenir leur licence. 

A ce sujet, le doyen de l'université Lyon Jean-Moulin a reçu les deux étudiants en détresse. Il a signifié à Rabah qu'il a "essayé d'appuyer son dossier auprès du responsable de master", mais ce dernier lui a fait remarquer qu'il "ne restait plus de place, c'est tout".

Une impasse à Lyon III, tout comme à Lyon II. Les deux institutions semblent se renvoyer la balle à tour de rôle, sous les yeux d'un rectorat impuissant.

"On dirait qu'on est invisible"

"On dirait qu'on est invisible au bout d'un moment", témoigne Rabah avant de poursuivre "on commence à s'essouffler, mais il faut savoir qu'on ne s'arrêtera pas là, on ira vraiment jusqu'au bout quitte à mettre en danger notre santé, ce qui est déjà le cas".

Statu quo donc pour le moment, malgré les nombreux messages envoyés à la ministre de l'Education Frédérique Vidal, au sénateur Etienne Blanc (LR) et même au président de la République Emmanuel Macron.

L.M.

X
26 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
C’est pas qu’une question de place le 11/10/2021 à 16:32
JMSC69 a écrit le 11/10/2021 à 15h58

il n' y as pas de place à Lyon on et dans d'autres établissements de grandes villes non plus?

Tout dépend de leurs résultats à la licence. Ils ont dû l’avoir de justesse parce que Lyon 2 dit qu’ils ont pas le niveau. Tu peux obtenir un diplôme mais être bloqué pour continuer si devant toi t’as X autres étudiants avec de meilleurs résultats qui font déjà déborder le nombre d’admissions. Surtout si on pense que tu vas perdre ton temps, que tu pourras pas obtenir le diplôme pour lequel tu veux t’inscrire parce que t’étais déjà limite dans le précédent.

Signaler Répondre

avatar
Preston le 11/10/2021 à 16:28
Accélération x666 a écrit le 11/10/2021 à 11h02

C'est un problème beaucoup plus profond, ces deux la n'ont pas grandis.

On appelle clairement çà un caprice, si ton dossier est mauvais tu ne postules pas que dans une ville, tu multiplies tes chances !

Eh oui, à Lyon est une destination prisée, pourquoi ils n'ont pas essayés des Limoges ou bien Tarbes ?

Limoge... Y êtes vous déjà allé?

Signaler Répondre

avatar
JMSC69 le 11/10/2021 à 15:58

il n' y as pas de place à Lyon on et dans d'autres établissements de grandes villes non plus?

Signaler Répondre

avatar
Puravida le 11/10/2021 à 15:20
Tranquillou bidou a écrit le 11/10/2021 à 13h40

Quand même courageux de dormir dehors avec les températures qui baissent...
M'enfin on ne peut pas tout avoir dans la vie ! S'il n'y a plus de place, il n'y a plus de place ! Pourquoi n'ont-ils pas fait une autre demande en parallèle dans une autre ville nom d'une pipe ?! Ils perdent du temps sur leur année là...

Ils perdent leur temps et engagent leur santé, ce qui ne les aidera en rien pour leur avenir
Ils peuvent choisir une voie différente qui les amènera au but poursuivi : les voies indirectes ouvrent quelquefois des horizons insoupçonnés

Signaler Répondre

avatar
John-69003 le 11/10/2021 à 14:32

Y sont encore là eux y ont pas autre chose a faire travailler ou s'orienter ailleurs mdr

Signaler Répondre

avatar
mamipouzo le 11/10/2021 à 14:30

- Puisque c'est comme çà, on ira jusqu'à la grève de la faim.
- Non, jusqu'à la fin de la grève.
Sketch Les Inconnus.

Signaler Répondre

avatar
Olivier Variant le 11/10/2021 à 14:28

Il ferait mieux d'aller chercher du boulot. Ce n'est pas là poursuite d'études que ces deux là cherchent mais une bourse et des moyens de subsistances. Le travail fonctionne aussi pour cela. Allez lire l'article sur Lyon capitale qui est plus complet qu'ici et qui éclaire sur les motivations de ces étudiants.

Signaler Répondre

avatar
Tranquillou bidou le 11/10/2021 à 13:40

Quand même courageux de dormir dehors avec les températures qui baissent...
M'enfin on ne peut pas tout avoir dans la vie ! S'il n'y a plus de place, il n'y a plus de place ! Pourquoi n'ont-ils pas fait une autre demande en parallèle dans une autre ville nom d'une pipe ?! Ils perdent du temps sur leur année là...

Signaler Répondre

avatar
Vraie vie le 11/10/2021 à 13:28

Ils découvrent la vraie vie.... faite d'échecs, de refus, de sélection.... Si avait dû faire une grève de la faim à chaque que l'on n'a pas obtenu ce qu'on voulait, on serait tous morts depuis longtemps....

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 11/10/2021 à 12:57
Forceavou a écrit le 11/10/2021 à 10h13

Courage!!!c’est malheureux d’en arriver là!!!mais nos chers commentateurs vont vous critiquer,ils sont dans leurs petits confort!!!et vu le nom que vous portez,en plus…

Pourquoi faire allusion à leur nom je vous soupçonne d 'être un raciste en puissance

Signaler Répondre

avatar
Myrelingues le 11/10/2021 à 12:31

Ils n'ont qu'à se réorienter dans une filière plus manuelle.

Signaler Répondre

avatar
Pas2honte le 11/10/2021 à 11:12
Ex Précisions a écrit le 11/10/2021 à 11h09

Ils vont se mettre quand à chercher autre chose en attendant l'année prochaine ?
Travailler en attendant, ou choisir une voie pendant un an qui soit en rapport indirect avec leurs étude ?
Non ?

S'appuyer sur les autres, ne pas se remettre en question, jouer du climat "ultra-social" actuel... ils vont aller jusqu'où dans l'assistanat ?

Signaler Répondre

avatar
Moi Je le 11/10/2021 à 11:11

On est admiratifs de la vitesse à laquelle ils ont dégainé leur grève de la faim.

Demain une réservation impossible dans un restaurant, un amour unilatéral ou encore un refus de prêt à la banque?

Joli départ dans la vie que le chantage au suicide permanent!

Le rectorat va évidemment céder quand ils auront perdu 300 grammes, et l'année prochaine tout le monde saura comment se faire une jolie place!

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 11/10/2021 à 11:09

Ils vont se mettre quand à chercher autre chose en attendant l'année prochaine ?
Travailler en attendant, ou choisir une voie pendant un an qui soit en rapport indirect avec leurs étude ?
Non ?

Signaler Répondre

avatar
Assistance de Gones en danger le 11/10/2021 à 11:08
Pfioouuut a écrit le 11/10/2021 à 11h03

Parce qu'ils sont obligés de poursuivre à Lyon ?

En aucun cas ! Ils vont juste jouer sur la bien-pensanse et sur la paix sociale, schéma plutôt classiques avec ces protagonistes.

Signaler Répondre

avatar
Pfioouuut le 11/10/2021 à 11:03

Parce qu'ils sont obligés de poursuivre à Lyon ?

Signaler Répondre

avatar
Accélération x666 le 11/10/2021 à 11:02
Amog a écrit le 11/10/2021 à 10h31

Mais ça c’est ton problème !!!

C'est un problème beaucoup plus profond, ces deux la n'ont pas grandis.

On appelle clairement çà un caprice, si ton dossier est mauvais tu ne postules pas que dans une ville, tu multiplies tes chances !

Eh oui, à Lyon est une destination prisée, pourquoi ils n'ont pas essayés des Limoges ou bien Tarbes ?

Signaler Répondre

avatar
Yo le 11/10/2021 à 10:42

Et bien, c'est qu'ils n'ont pas le niveau. Plutôt que d’exiger, ne peuvent ils pas se remettre en question ?

Faire des caprices à cet âge !

Signaler Répondre

avatar
Carlton le 11/10/2021 à 10:32
Amog a écrit le 11/10/2021 à 10h31

Mais ça c’est ton problème !!!

C'est bien ce qu'il dit !

Signaler Répondre

avatar
Amog le 11/10/2021 à 10:31
Fourchette TRAORE a écrit le 11/10/2021 à 10h17

Tu postules à un job, tu peux être refusé ou bien embaucher.

Cela fonctionne pareil pour les BTS, Master, Grandes écoles, CFA... etc.

C'est le principe, j'ai postulé à l'ENA, ils n'ont pas donné suite à ma candidature, est-ce que j'ai fais une grève de la faim ? NON !

Mais ça c’est ton problème !!!

Signaler Répondre

avatar
marre69000 le 11/10/2021 à 10:31
Fourchette TRAORE a écrit le 11/10/2021 à 10h17

Tu postules à un job, tu peux être refusé ou bien embaucher.

Cela fonctionne pareil pour les BTS, Master, Grandes écoles, CFA... etc.

C'est le principe, j'ai postulé à l'ENA, ils n'ont pas donné suite à ma candidature, est-ce que j'ai fais une grève de la faim ? NON !

où la situation est "compliquée" c'est qu’appartement aucun étudiant ne peut se retrouver sans études.
Or tout est plein, pire qu'un oeuf à deux jaunes.
Et à priori le dossier n'as pas été regardé, et à priori ce sont pas des foudre de guerre vu le dossier
Donc étudiant pas brillant, légèreté dans la procédure, fac qui explosent puisque plus d'étudiants et pas de moyens.
Et eux qui veulent spécifiquement Lyon et pas ailleurs.
On a tout pour un cocktail bien puant...

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 11/10/2021 à 10:30

Changez d'orientation, perso je n'ai pas pu exercer la profession que je désirais, je me suis orienté dans une autre direction, ainsi va la vie, merci pas de post moralisateurs, vivez votre vie et garder vos reflexions

Signaler Répondre

avatar
Haha le 11/10/2021 à 10:29

Ca me donne faim !!!

Signaler Répondre

avatar
Au bout? le 11/10/2021 à 10:27

Le bout d'une grève de la faim c'est la mort.

Signaler Répondre

avatar
Fourchette TRAORE le 11/10/2021 à 10:17
Forceavou a écrit le 11/10/2021 à 10h13

Courage!!!c’est malheureux d’en arriver là!!!mais nos chers commentateurs vont vous critiquer,ils sont dans leurs petits confort!!!et vu le nom que vous portez,en plus…

Tu postules à un job, tu peux être refusé ou bien embaucher.

Cela fonctionne pareil pour les BTS, Master, Grandes écoles, CFA... etc.

C'est le principe, j'ai postulé à l'ENA, ils n'ont pas donné suite à ma candidature, est-ce que j'ai fais une grève de la faim ? NON !

Signaler Répondre

avatar
Forceavou le 11/10/2021 à 10:13

Courage!!!c’est malheureux d’en arriver là!!!mais nos chers commentateurs vont vous critiquer,ils sont dans leurs petits confort!!!et vu le nom que vous portez,en plus…

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.