Suppression de 300 postes à l'hôpital Desgenettes à Lyon : une décision "incompréhensible" pour FO

Suppression de 300 postes à l'hôpital Desgenettes à Lyon : une décision "incompréhensible" pour FO
photo d'illustration - Lyonmag.com

Trois jours après l'annonce du déclassement de l'hôpital d'instruction des armées de Desgenettes et de la suppression de 300 postes, le syndicat FO dénonce une décision "incompréhensible".

"En cette période où l’hôpital est la cible des pouvoirs publics qui ferment des lits par milliers, FO considère que le parallélisme avec la situation globale du secteur Hospitalier est criant et que la suppression de 300 postes est scandaleuse", regrette le syndicat.
 
"Le partenariat de fonctionnement avec les Hospices Civils de Lyon aurait dû être une véritable garantie pour les salariés et l’activité hospitalière. C’est pourquoi une telle décision apparait incompréhensible et percute de plein fouet tout le personnel de l’Hôpital Desgenettes", précise FO.
 
Pour le syndicat, "cette attaque supplémentaire envers le monde médical illustre parfaitement que le gouvernement qui faisait applaudir les soignants lorsque la crise sanitaire était à son paroxysme, n’hésite pas aujourd’hui à sacrifier 300 salariés sur l’autel des rentabilités et des restructurations iniques".
FO "condamne de tels choix qui salissent le travail accompli par les agents hospitaliers issus de tous les secteurs".

Pour rappel, l'HIA Desgenettes de Lyon sera prochainement transformé en antenne hospitalière des armées et seul une centaine de postes sera conservée.

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
contribuable démago le 07/11/2021 à 07:56
woua a écrit le 25/10/2021 à 23h06

Encore une fois 1 réaction primaire et une analyse (?) tronquée de la situation.... Il n'échappera à personne qu'à aucun moment l'hia desgenettes n'a été placé dans son contexte.. c'est un hôpital d'instruction des ARMÉES...et les armées n'ont pas vocation à répondre au besoin d'offre de soins de la population, même si elle y participe parfois. Ce n'est pas son rôle. Ce rôle est celui de l'hôpital public et des cliniques... après, critiquer la politique de santé publique, c'est possible,mais en laissant les armées en dehors du débat.
La rethorique de FO sur la transfo de desgenettes est le fruit de la sclérose des personnels qui pensaient faire leur carrière entière sur le même site mais vont être obligés de bouger d'ici 2023 (dont les délégués syndicaux...) La belle affaire, ils vont être ventilés dans les autres sites militaires sur Lyon et alentours, car aucun ne risque le licenciement, donc faut tout de même relativiser.

on voit que vous connaissez rien au dossier,juste un piètre idéologue "La belle affaire, ils vont être ventilés dans les autres sites militaires sur Lyon et alentours" cela risquerait d'être loin les alentours

Signaler Répondre

avatar
GIORALAIN le 07/11/2021 à 07:37

Hello


Jusqu'où va continuer la "purge"'

Signaler Répondre

avatar
woua le 25/10/2021 à 23:06

Encore une fois 1 réaction primaire et une analyse (?) tronquée de la situation.... Il n'échappera à personne qu'à aucun moment l'hia desgenettes n'a été placé dans son contexte.. c'est un hôpital d'instruction des ARMÉES...et les armées n'ont pas vocation à répondre au besoin d'offre de soins de la population, même si elle y participe parfois. Ce n'est pas son rôle. Ce rôle est celui de l'hôpital public et des cliniques... après, critiquer la politique de santé publique, c'est possible,mais en laissant les armées en dehors du débat.
La rethorique de FO sur la transfo de desgenettes est le fruit de la sclérose des personnels qui pensaient faire leur carrière entière sur le même site mais vont être obligés de bouger d'ici 2023 (dont les délégués syndicaux...) La belle affaire, ils vont être ventilés dans les autres sites militaires sur Lyon et alentours, car aucun ne risque le licenciement, donc faut tout de même relativiser.

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 25/10/2021 à 21:24

Et voilà comment on va faire porter le chapeau aux non vaccinés quand l'hôpital sera saturé.

Signaler Répondre

avatar
Cvérité le 25/10/2021 à 17:47

les syndicats sont naïfs ou d'accords car le but, depuis longtemps c'est la fermeture de cet hôpital pour je suppose une belle opération immobilière

Signaler Répondre

avatar
biba69 le 25/10/2021 à 17:36

Dans la région : Emmanuel Macron débloque 800 millions d'euros pour la robotique....
on remplace l'humain par l'intelligence artificielle
mais que vont faire les humains ?

Signaler Répondre

avatar
Business si business le 25/10/2021 à 16:50
Cindy a écrit le 25/10/2021 à 16h44

On oublie vite et on ne retiendra même pas les leçons de cette pandémie.

Le nouveau monde occidental de la pestilence financière n’a que faire des parasites que nous sommes .

Signaler Répondre

avatar
Cindy le 25/10/2021 à 16:44

On oublie vite et on ne retiendra même pas les leçons de cette pandémie.

Signaler Répondre

avatar
Gone69_7 le 25/10/2021 à 16:14
En même temps, a écrit le 25/10/2021 à 16h09

... demander à un gauchiste de comprendre hors idéologie c'est un peu comme demander à un antifa pourquoi il pète des abribus et crâme des poubelles. Cependant, ce n'est pas pour autant que la Macronie et les LREM sont plus cohérents, leur spécialité étant de dire Blanc pour faire Noir (places de prison, Pass politique "provisoire" , lits d'hôpitaux, etc...)

On parie que si Macron est réélu, ses premières mesures vont consister à "récupérer" tout l'argent public qu'il distribue aujourd'hui à tord et à travers à des fins électoralistes et que ça va sabrer dur chez les "sans-dents et chez ceux qui ne sont rien" ? Même l'aumône insultante des 100 € va y passer ! On parie ??

si vous demandez à des gens de droite, ils feront exactement la même chose que LaRem, blanc bonnet et bonnet blanc...n'oubliez pas que la politique est de droite depuis plus de 25 ans même lorsque Hollande était au pouvoir ! ne soyez pas malhonnête comme nos politiques !

Signaler Répondre

avatar
En même temps, le 25/10/2021 à 16:09

... demander à un gauchiste de comprendre hors idéologie c'est un peu comme demander à un antifa pourquoi il pète des abribus et crâme des poubelles. Cependant, ce n'est pas pour autant que la Macronie et les LREM sont plus cohérents, leur spécialité étant de dire Blanc pour faire Noir (places de prison, Pass politique "provisoire" , lits d'hôpitaux, etc...)

On parie que si Macron est réélu, ses premières mesures vont consister à "récupérer" tout l'argent public qu'il distribue aujourd'hui à tord et à travers à des fins électoralistes et que ça va sabrer dur chez les "sans-dents et chez ceux qui ne sont rien" ? Même l'aumône insultante des 100 € va y passer ! On parie ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.